Concordia University

https://www.concordia.ca/content/concordia/en/faculty.html

Anny Morissette

Part-time Faculty, School of Community and Public Affairs
À temps partiel, School of Community and Public Affairs


Anny Morissette holds a Phd in anthropology from Université de Montréal. Algonquian Peoples specialist, her research has focused primarily on Aboriginal leadership, the everyday experience of politics in Indigenous communities and on religious pluralism. Her doctoral dissertation explored the Kitigan Zibi Anishnabeg interstitial leadership, their political practices that take place “in the cracks” and marginal power. Her research interests also include Indian mission churches, the Algonquian rituals in Catholic Churches, Catholic Oblate heritage, reserve heritage, the Algonquian culture of alcohol, the contemporary Anishnabe diplomacy and the empowerment of Aboriginal women. Anny Morissette's work has been published in a variety of international and national scholarly journals and edited collections. She is a member of the executive board of the Société Recherches Amérindiennes au Québec and the book review editor of Recherches Amérindiennes au Québec, an international journal that focuses on First Peoples from Latin America, the United States and Canada. Anny Morissette has membership in various research groups, such as the Groupe de recherche en anthropologie sur les autochtones du Québec (GRAAQ) where she makes her work accessible to a non-academic audience.

Biographie


Anny Morissette détient un PhD en anthropologie de l'Université de Montréal. Spécialiste des peuples algonquiens du Québec, elle s'est particulièrement intéressée au leadership autochtone, à la politique en milieu de réserve et au pluralisme religieux. Sa thèse de doctorat examinait le leadership interstitiel des Kitigan Zibi Anishnabeg, leurs pratiques politiques "in the cracks" et pouvoir marginal. Ses intérêts de recherche portent également sur les églises de mission amérindienne, la ritualité algonquienne dans l’espace catholique, l’héritage des Oblats de Marie Immaculée, le patrimoine des réserves, la culture de l’alcool chez les Amérindiens, la diplomatie anishnabe contemporaine et l'empowerment des femmes autochtones. Anny Morissette est l'auteure de plusieurs articles, dans des revues spécialisées et des livres. Elle est administratrice au Conseil d'administration de la Société Recherches amérindiennes au Québec et responsable des comptes rendus pour la revue Recherches amérindiennes au Québec, une revue internationale de langue française qui porte sur les Premières Nations de l’Amérique latine, des États-Unis et du Canada. Anny Morissette est membre de plusieurs regroupements scientifiques dont le Groupe de recherches en anthropologie sur les autochtones du Québec (GRAAQ) où elle donne accès à ses recherches au public non universitaire.



Research activities


Areas of research


Algonquian Peoples


Algonquian Leadership

Contemporary Politics in First Peoples Communities


Canadian authorities relationship with Aboriginal Peoples

Colonization processes and cultural changes


Everyday life on reserve land

Religious dynamics

Intérêts de recherche

Les peuples algonquiens

Leadership algonquien

La politique contemporaine des Premières Nations

Les relations entre les autorités canadiennes et les Peuples autochtones

Les processus de colonisation et changements culturels

La quotidienneté de la vie en réserve

Les dynamiques religieuses



Teaching activities

FPST 203/4C First Peoples ofCanada

FPST 211/4 Algonquian Peoples

FPST 321/2 First Peoples andJustice

FPST 398L/2 POLI 398L IndigenousPeoples and the State in Canada

FPST 401/2 Contemporary Politicsin First Peoples Communities

POLI 488B/2 Advanced Seminar inCanadian and Quebec Politics


Publications

Bousquet Marie-Pierre and Anny Morissette, 2015, "Les cadeaux offerts aux missionnaires Oblats par les Amérindiens (19e et 20e s.): Comment les interpréter?", in Pierre Hurtubise o.m.i. (ed.), Un passé à découvrir ou redécouvrir, Actes du Premier Symposium consacré à l'histoire des missions oblates auprès des Premières Nations, Chaire de recherche en histoire religieuse du Canada,Université Saint-Paul, pp.95-121.


Bousquet Marie-Pierre and Anny Morissette, 2014, “Reines, princesses, Miss et majorettes: une construction de la féminité chez les Amérindien(ne)s du Québec (20e-21e s.)”, in Frédéric Laugrand and Gilles Havard(eds.), Éros et tabou. Sexualité et genre chez les Amérindiens et les Inuit, Québec, les éditions du Septentrion, pp. 359-407.


Morissette Anny, 2013, “S’affirmer en tant que Nation: La voie diplomatique des Kitigan Zibi Anishnabeg", in Recherches amérindiennes au Québec XLIII (2-3): 93-98.

 

Morissette Anny, 2012, “La culture oblate et la religion invisible dans les missions amérindiennes du Québec”, in Marie-Pierre Bousquet and Robert Crépeau (dirs.), Dynamiques religieuses des Autochtones des Amériques, Paris, éditions Karthala, pp. 271-302.

 

Morissette Anny, 2012, “Does the integration of Algonquian rituals in Catholic churches imply a move towards decolonization?” in Papers of the 40th Algonquian Conference, Karl S. Hele & J. Randolph Valentine (ed.),State University New York Press, pp. 326-345.

 

Bousquet Marie-Pierre and Anny Morissette, 2009, “De la bière, du fort ou du vin : peut-on boire sans ivresse chez les Amérindiens ? ”, in Drogues,santé et société vol. 8 (1): 123-163.

 

Bousquet Marie-Pierre and Anny Morissette, 2008, “Inscrire la mémoire semi-nomade dans l'actualité sédentaire : Les églises de Pikogan et de Manawan (Québec)”, in Archives de sciences sociales des religions 141: 9-32.

 

Morissette Anny, 2007, “Composer avec un système imposé: La tradition et le conseil de bande à Manawan”, in Recherches amérindiennes au Québec XXXVII (2-3): 127-138.

 

Back to top

© Concordia University