Deuxième année du Plan d’action en matière de durabilité de Concordia : résultats dans les cinq volets ciblés

Des initiatives à l’échelle de l’Université favorisent la réalisation d’objectifs importants et mesurables
5 décembre 2022
|
Cassandra Lamontagne : « Nous voulons que l’information soit facilement accessible au sein de la communauté, car la transparence joue un rôle indispensable dans ce processus ».

Du 7 au 19 décembre, expertes et experts se réuniront à Montréal dans le cadre de la Convention sur la diversité biologique des Nations Unies (COP15) pour discuter d’initiatives locales et de retombées mondiales. Or, à ce chapitre, quels sont les progrès réalisés sur les campus de Concordia?

Deux ans après l’adoption du Plan d’action en matière de durabilité, l’Université dévoile ses résultats pour les cinq volets ciblés. Grâce au nouveau tableau de bord en ligne, vous pouvez accéder facilement aux données à jour.

« Le tableau de bord montre les progrès accomplis de 2021 à 2022 dans les cinq volets thématiques du Plan d’action en matière de durabilité », explique Cassandra Lamontagne, gestionnaire du bureau du développement durable.

« Recueillir des données peut s’avérer complexe, et nous avons encore du chemin à faire à cet égard. Mais nous voulons que l’information soit facilement accessible au sein de la communauté, car la transparence joue un rôle indispensable dans ce processus ».

Recherche et programmes d’études

Dans le cadre du volet « recherche », un financement de 100 000 $ a été octroyé pour soutenir l’Initiative de recherche sur les transitions durables.

En outre, l’Université a déployé beaucoup d’efforts pour accroître la visibilité des recherches sur la durabilité menées à Concordia. Notamment, les chercheuses et chercheurs ont bénéficié d’un soutien financier accru pour faire connaître leurs travaux dans le cadre de divers congrès et événements.

Sur le plan du volet « programmes d’études », Concordia a embauché une personne affectée à l’élaboration de programmes d’études axés sur la durabilité.

« Les enseignants et enseignantes de toutes les disciplines peuvent ainsi obtenir des conseils d’expert afin d’aborder les enjeux liés à la durabilité dans le cadre de leurs cours », affirme Anne Whitelaw, vice-rectrice exécutive aux affaires académiques.

« Nous avons également hâte de connaître les résultats du projet de conception conjoint sur la durabilité lancé par Concordia ce printemps. En aidant les membres du personnel enseignant et de la communauté étudiante à intégrer du contenu pertinent sur la durabilité aux cours existants, nous pensons renforcer concrètement les connaissances des étudiants et étudiantes en la matière. »

Alimentation et déchets

« En ce qui concerne la restauration, nous avons observé une excellente collaboration entre la communauté étudiante, les services alimentaires ainsi que les traiteurs et les fournisseurs externes », affirme Michael Di Grappa, vice-recteur aux services et à la durabilité.

« Nous continuons d’accroître l’accès aux aliments d’origine végétale et à mettre l’accent sur les produits locaux, durables et issus du commerce équitable. Nous avons resserré les exigences liées à la durabilité dans les nouvelles ententes conclues avec les traiteurs et les services alimentaires. De plus, nous aidons les groupes étudiants à élaborer d’autres solutions sur les campus. »

D’autres mécanismes de soutien seront offerts pour la création de potagers communautaires et d’espaces verts sur les campus, grâce à notre nouvelle coordonnatrice – agriculture urbaine et biodiversité.

Certaines de nos initiatives de réduction des déchets existante portent justement sur la consommation d’aliments et de boisson sur le campus, notamment notre nouveau partenariat avec CANO, un programme montréalais axé sur les emballages réutilisables. En offrant des solutions durables aux personnes qui n’ont pas toujours une bouteille réutilisable sous la main, nous nous assurons que moins de verres et de couvercles finissent aux poubelles.

Bien que la reprise des activités en personne ait entraîné une hausse globale des déchets sur les campus, le pourcentage de déchets détournés des décharges a augmenté, ce qui est un important indicateur de changement. Durant la première année du Plan d’action en matière de durabilité, 34 pour cent des déchets ont été réacheminés. Après la deuxième année, ce total est passé à 40 pour cent grâce aux programmes de compostage, de recyclage et de réutilisation.

« Nous avons également amélioré notre capacité à traiter les gros objets (comme les meubles) grâce à un nouveau programme de réutilisation du matériel et des fournitures », ajoute Faisal Shennib, spécialiste en environnement au sein du Service de gestion immobilière.

« En outre, nous avons amassé plus de 4 000 kilos d’objets et recueilli 2 300 $ pour soutenir des projets étudiants dans le cadre de notre toute première vente de débarras en collaboration avec le Centre pour la réutilisation créative, en juin. »

Action en matière de climat

Les actions de Concordia en matière de lutte contre les changements climatiques ciblent les deux principales causes d’émissions de gaz à effet de serre de l’Université, soit les déplacements et les systèmes de chauffage au gaz naturel.

Selon le sondage sur les habitudes de transport, l’utilisation du transport actif et en commun est en hausse. Concordia a encouragé ces habitudes en proposant divers défis, prix, ateliers et activités liées à la durabilité.

Pour les personnes qui utilisent une voiture, Concordia a installé cinq bornes de recharge électriques dans le stationnement intérieur du pavillon Faubourg (FB). L’Université continue également d’encourager le covoiturage en offrant des rabais sur le stationnement.

« Pour les pavillons qui ne peuvent être convertis au chauffage électrique pour l’instant, nous avons mis à l’essai une solution à base de gaz naturel renouvelable », note Pietro Gasparrini, directeur du Service de santé, sécurité et environnement, responsable du Bureau du développement durable.

« Celle-ci consiste à alimenter nos systèmes de chauffage avec du biogaz, un produit naturel issu de la décomposition de matières organiques, ce qui en fait une source d’énergie carboneutre. Il s’agit néanmoins d’une mesure temporaire visant à réduire nos émissions d’ici à ce qu’une autre solution soit mise en œuvre. »

Investir dans l’avenir

Notons également que la Fondation de l’Université Concordia a choisi de se convertir aux investissements durables d’ici 2025. En 2020, la Fondation a obtenu la note A pour son adoption des Principes pour l’investissement responsable des Nations Unies et est maintenant reconnue comme un leader en matière d’investissements d’impact au sein des universités nord-américaines.

En outre, les investissements dans les combustibles fossiles sont passés de 5,4 pour cent du fonds de dotation en 2019 à 1,2 pour cent en 2022, comme indiqué dans le prochain rapport annuel 2021–2022.

Le plan étant maintenant à mi-parcours, les projets à long terme sont sur la bonne voie. En plus d’avoir recruté du personnel pour appuyer les programmes d’études et les projets d’espaces verts, Concordia a également embauché de nouveaux chercheurs pour faire progresser de nombreuses autres initiatives, notamment un projet sur la sécurité. Les stagiaires jouent également un rôle important, participant à des activités d’enseignement sur les initiatives zéro déchet, le tri des déchets et la récupération des surplus de nourriture.

En outre, d’importants travaux sont en cours à Concordia en lien avec la gouvernance des initiatives sur la durabilité.

« À mesure que le plan d’action progresse, nous devons réexaminer notre manière de hiérarchiser et de financer les initiatives ainsi que notre manière d’y participer. Ce projet n’apparaît pas dans le nouveau tableau de bord, mais est essentiel pour nous permettre de faire les choses correctement », souligne M. Di Grappa.

D’ici là, chaque bilan annuel du Plan d’action en matière de durabilité est l’occasion pour la communauté universitaire de faire le point sur les progrès réalisés.

« Le plan est inspiré et concrétisé par les gens de Concordia. Puisque nous avons tous un rôle à jouer, nous pouvons nous inspirer des récentes réalisations de nos championnes et champions de la durabilité, qui continuent de favoriser le rayonnement de notre Université. »
 

Pour contribuer aux objectifs du Plan d’action en matière de durabilité de l’Université Concordia, apprenez-en davantage sur le programme du Laboratoire vivant sur la durabilité, devenez ambassadeur de la durabilité à titre de membre de l’effectif étudiant ou du personnel, ou inscrivez-vous au nouveau programme de bénévolat



Retour en haut de page

© Université Concordia