Études en affaires publiques et communautaires et analyse des politiques

Baccalauréat ès arts (BA)

Community, Public Affairs and Policy Studies

Pourquoi choisir les études en affaires publiques et communautaires et analyse des politiques?

Vos études en analyse des politiques publiques, en promotion de politiques et en développement économique communautaire vous permettront, une fois votre diplôme en main, de contribuer activement au processus d’élaboration de politiques dans les secteurs privé, public et communautaire.

Notre programme bilingue tire parti de l’apport de ses étudiants qui proviennent d’horizons divers et ont à leur actif des engagements communautaires de toutes natures. Vous étudiez en petits groupes conviviaux et pouvez jumeler ce programme à celui d’un autre département de la Faculté des arts et des sciences.

La combinaison d’activités scolaires et de travail sur le terrain aura pour effet de nourrir votre expérience. Vous vous familiariserez avec les facteurs sociaux, économiques et politiques qui influent sur le processus d’élaboration des politiques publiques, tout en explorant le champ de certaines valeurs telles que :

  • la justice sociale et économique;
  • l’équité;
  • la participation citoyenne et la démocratie;
  • le pluralisme culturel.

Dans notre programme, vous intégrez la théorie à la pratique. Vous avez en outre la possibilité de faire un stage, notamment grâce aux liens étroits que nous entretenons avec les organismes communautaires, les institutions publiques et privées ainsi que les syndicats.

Info sur le programme

L’obtention d’un baccalauréat ès arts nécessite au moins trois ou quatre ans d’études à temps plein (de 90 à 120 crédits), selon votre formation antérieure.

Option

  • Majeure en études des affaires publiques et communautaires et analyse des politiques (42 crédits)

 

Remarques : Concordia est une université anglophone. Sauf indication contraire, les cours s’y donnent en anglais. Le masculin est utilisé pour faciliter la lecture.

Retour en haut de page

© Université Concordia