Skip to main content

Thème 1.2 Processus cognitifs et affectifs dans l’apprentissage


Photo by CDC on Pexels

Les travaux menés sous ce thème portent sur les aspects cognitifs de l’apprentissage ou sur ses dimensions affectives et motivationnelles.

Projets

christina-wocintechchat-com-Jp-X63-an8U-unsplash

Livre intitulé « Pluralisme représentationnel » (en collaboration avec Michel Bélanger)

Patrice Potvin, en collaboration avec Michel Bélanger de l’UQAR, travaille également sur la rédaction d’un livre sur le pluralisme représentationnel, c’est-à-dire le fait de tenir compte de divers modèles pour expliquer un même phénomène. La contribution de Patrice Potvin à ce projet consiste à développer des moyens pour éviter de supplanter ou d’ignorer les théories axées sur les expériences des élèves par des modèles établis. Il travaille aussi à l’élaboration de méthodes qui permettent d’encourager la médiation entre expériences et modèles établis et d’aider les élèves à choisir la conception qui leur sera la plus utile selon le contexte de la tâche à accomplir.

Chercheur Patrice Potvin

kenny-eliason-zFSo6bnZJTw-unsplash

Enseignement intégré de la grammaire du français langue d’enseignement et de l’anglais langue secondaire

Cette étude examine les effets d’un enseignement intégré de la grammaire du français langue d’enseignement et de l’anglais langue seconde au Québec à propos du complément de verbe (CRSH Savoir). Au Québec, tous les élèves apprennent, dès la 1re année, le français et l’anglais : tôt dans leur parcours, ils se construisent des connaissances linguistiques plurielles. Comme les langues que possède un locuteur sont liées entre elles, l’enseignement des langues, première et seconde, doit se décloisonner. Or, cet enseignement se fait souvent en vase clos, les enseignants de langue ne collaborant que rarement pour amener leurs élèves à saisir les similitudes et les différences entre les langues apprises. Ainsi, parce que tous les élèves québécois développent des connaissances du français et de l’anglais dès le début de leur scolarité et que l’enseignement des langues, dont l’enseignement grammatical, s’effectue de manière isolée, il est pertinent de décrire les effets d’un enseignement grammatical intégré sur le développement de la réflexion métalinguistique des apprenants, leurs connaissances des propriétés des compléments verbaux, ainsi que le recours à cette réflexion et ces connaissances lors de l’écriture de textes.

Chercheure Isabelle Gauvin

1255458566

Interventions pour contrer les stéréotypes de genre chez les élèves du préscolaire et de la maternelle

Dans le cadre de ce projet de recherche, Isabelle Plante s’intéresse au développement d’activités qui véhiculent des messages contre les stéréotypes de genre et encouragent la pluralité des performances de genre (c’est-à-dire des façons d’« être » un garçon ou une fille) pour les élèves de la maternelle et du préscolaire. Ces interventions en classe seront testées par et avec différentes personnes du monde de l’éducation, de membres du corps enseignant aux spécialistes en conseil pédagogique, afin de déterminer si elles ont un effet plus positif que les activités déjà utilisées en classe. Ce projet est d’une grande importance, tant sur le plan social qu’éducatif, puisqu’il cherche à empêcher les différences entre les genres dans des domaines où des stéréotypes liés au genre sont souvent présents. Il tente aussi de prévenir l’influence de ces stéréotypes sur la performance et les intérêts des enfants.

Chercheure Isabelle Plante

pexels-fauxels-3184317

Les liens qui existent entre la santé mentale, la toxicomanie, la motivation et la réussite ou la persévérance scolaire des personnes en formation professionnelle.

Ce sujet est étudié grâce à une étude longitudinale suivant à la fois la vie académique et professionnelle d’une cohorte d’élèves ayant entamé leur formation professionnelle en 2019. À l’aide de questionnaires remplis régulièrement par les personnes participantes, de leur dossier scolaire et d’entrevues, Annie Dubeau brossera un portrait des liens qui existent entre plusieurs facteurs comme les problèmes de santé mentale (dépression, anxiété), la consommation d’alcool et de drogues, la conciliation travail-école ainsi que la réussite et la persévérance scolaires. L’aspect longitudinal et approfondi du projet permettra de dresser des portraits complexes des élèves qui participent et de contrôler certaines variables. Ainsi, l’objectif est de créer une liste de priorités concernant les facteurs qui affectent la réussite scolaire et de comprendre comment ils l’influencent. Cette étude contribuera aussi à déterminer si la formation professionnelle est un moyen constructif pour aider les personnes présentant ces facteurs problématiques à améliorer leur qualité de vie.

ChercheureAnnie Dubeau

kyle-gregory-devaras-6RTM8EsD1T8-unsplash

Modélisation des courbes d’apprentissage en fonction de l’espacement des périodes d’étude

Ce projet utilise des applications informatiques qui ont été développées par professeur Riopel. Celles-ci traitent de différents sujets scientifiques, tels que l’identification des constellations, des oiseaux ou des papillons, ainsi que la compréhension de la dynamique des écosystèmes marins. Ces applications sont employées à des fins d’expérimentation et de collecte de données pour mesurer les effets de l’espacement et de la répétition sur l’apprentissage et la rétention. Par exemple, une application nécessitera quatre périodes de travail de 10 minutes entrecoupées de pauses relativement longues, tandis qu’une autre nécessitera trois périodes de 15 minutes entrecoupées de pauses encore plus longues.

Chercheur Martin Riopel

pexels-kindel-media-8550841

Mother-child discussions about peer conflict and responsibility

Dans le cadre d'une étude à plus grande échelle financée par le CRSH, Holly Recchia a étudié la façon dont les mères et leurs enfants considèrent la responsabilité dans les conversations sur les expériences passées des enfants et des adolescent.e.s au cours desquelles ils ont été blessés par les paroles ou les actions d'un pair. Deux types d'expériences de conflits entre pairs ont été explorés : un pour lequel l'enfant avait le sentiment d'avoir contribué au conflit, et un pour lequel l’enfant n’avait pas le sentiment d’y avoir contribué. Les résultats ont montré que les conversations mère-enfant exploraient divers aspects de la responsabilité des enfants et de leurs pairs en matière de culpabilité et de responsabilité. Les discussions étaient sensibles aux perspectives des enfants sur les événements, et les mères et les enfants apportaient des contributions distinctes à ces conversations. En outre, la forme générale des conversations a évolué avec l'âge des enfants : les enfants plus âgés ont pris plus d'initiatives quant à la formulation de jugements sur la responsabilité, et le rôle des mères est passé de celui de co-narratrice avec les enfants plus jeunes à celui de consultante avec les enfants plus âgés. Cette étude apporte une contribution unique au domaine de la socialisation morale, car elle met en lumière la façon dont les parents et les enfants discutent des questions de responsabilité dans le contexte de conflits entre pairs.

Chercheure : Holly Recchia

pexels-yan-krukov-8617841

La compréhension neurophysiologique de la performance des élèves en sciences

Ce projet cherche à tester l’idée souvent avancée selon laquelle le fait de poser un problème scientifique dans un contexte de la vie réelle améliore les performances et l’implication des élèves dans leurs tentatives de résolution d’un problème, par opposition au fait de le poser de manière abstraite. Différents capteurs neurophysiologiques (tels que l’oculométrie et l’électroencéphalographie) seront utilisés pour mesurer l’engagement cognitif et émotionnel. Grâce à ces données, le professeur Charland espère déterminer empiriquement comment les performances des élèves sont affectées par l’ajout d’un contexte concret et ce que cela peut révéler sur l’apprentissage des élèves en général.

Chercheur Patrick Charland

126486176

Portrait des habiletés d’élèves de la première année du primaire en compréhension de lecture

Ce projet consistera à suivre une cohorte d’élèves de première année du primaire pendant la seconde moitié de l’année scolaire et à exécuter régulièrement divers tests de compréhension de lecture. Marie-France Côté souhaite déterminer comment cette compétence progresse au fil de l’année scolaire. Elle s’intéresse entre autres à ce qui présente des défis particuliers pour la compréhension des élèves, ce qui se développe plus facilement, etc., puisque, jusqu’à présent, peu d’informations existent à ce sujet. L’outil d’évaluation de la compréhension de la lecture au niveau de la première année a été élaboré et validé par Marie-Ève Côté et Line Laplante et devrait être rendu disponible sous format numérique sous peu. Marie-France Côté espère également pouvoir suivre un sous-groupe d’élèves rencontrant des difficultés d’apprentissage afin de mieux saisir les caractéristiques de leur processus d’apprentissage.

Chercheure Marie-France Côté

pexels-rodnae-productions-8363569

Conceptualisations de l’enfance par la communauté enseignante

Ce projet financé par le CRSH et intitulé A Multi-Site Study on Teacher Conceptualizations of Childhood : Memories, Artefacts, and Cultural Tropes étudie la façon dont le corps enseignant comprend l’enfance. Dans la première partie de l’étude, on a interrogé des membres en emploi et en formation de la profession enseignante sur leurs propres souvenirs d’enfance. Dans la deuxième partie, des artefacts appartenant à leur enfance ont été explorés. Chang-Kredl et son équipe s’intéressent à l’identité du personnel enseignant et à ce qui le motive à travailler avec des enfants. Parmi les nombreuses retombées de ce projet, l’article intitulé Models of possible selves : teachers' reflections on childhood memories of parents explore les liens entre l’identité professionnelle des membres de la communauté enseignante et leurs souvenirs d’enfance relatifs à leurs parents.

Chercheure Sandra Chang-Kredl

javier-trueba-iQPr1XkF5F0-unsplash

L’effet des préjugés et des attitudes sur l’intelligibilité de la communication orale en langue seconde

Sara Kennedy collabore à un projet qui se concentre sur le lien entre les attitudes envers la communication orale en français langue seconde et envers différents groupes minoritaires et la compréhension de la communication orale en français langue seconde. Cette étude se penche sur ce que les personnes participantes comprennent en fonction de ce qu’elles pensent voir et entendre.

Chercheure Sara Kennedy

20180626-Student-Models-Mackay-Annexes-092-hero

La contribution des indices visuels à une communication réussie

À l’aide de données provenant d’un corpus de conversations entre 450 membres de la communauté étudiante d’anglais langue seconde à Concordia, Kim McDonough étudie le rôle des indices verbaux et visuels (non verbaux) lors d’une rupture de communication. Alors que les indices verbaux sont plus faciles à identifier, les indices visuels, comme les « holds », peuvent échapper aux différentes parties d’une même conversation. Kim McDonough a élaboré un cours Moodle pour enseigner les « holds » et évaluer si, après coup, les personnes participantes sont capables de se corriger avant que la communication ne s’interrompe complètement. La subvention Savoir du CRSH finance ce projet de recherche.

Chercheure Kim McDonough

pexels-julia-m-cameron-4144036

Enseigner le concept de neuroplasticité pour aider les élèves à inhiber leurs intuitions erronées en mathématiques

Ce projet sur l’inhibition repose sur l’hypothèse selon laquelle l’enseignement du concept de neuroplasticité (c’est-à-dire la capacité du cerveau à modifier ses connexions neuronales pour apprendre) motivera les élèves à réfléchir davantage à leurs erreurs persistantes et à inhiber leurs intuitions trompeuses en mathématiques. Une vidéo éducative traitant de la neuroplasticité du cerveau sera montrée à des élèves de 5e et de 6e année avant leur exécution d’une tâche. Puis, un retour sur leurs réponses leur sera offert, vu l’hypothèse de départ selon laquelle les élèves seront plus susceptibles de tenir compte de cette rétroaction pour modifier leur cerveau et ainsi s’améliorer lorsqu’il y a une prise de conscience de la plasticité de leur cerveau. L’équipe de recherche espère trouver des indications d’une meilleure mobilisation de l’inhibition à travers une activité accrue du cortex préfrontal, davantage de correction d’erreurs et un temps de réponse plus long.

Chercheur Steve Masson

amber-kipp-saNyLTEV7CM-unsplash

La radicalisation violente

La Dre Rousseau est très impliquée dans plusieurs projets de recherche sur la radicalisation violente. Le projet Évaluation d’un modèle d’intervention sur la radicalisation violente analyse l’efficacité des programmes d’intervention en radicalisation violente. Un article publié en 2021, intitulé Évaluation d’un programme de formation sur la prévention de la radicalisation violente pour les professionnels de la santé et de l’éducation, est l’une des retombées de ce projet de recherche qui sont directement reliées à l’éducation. L’étude a révélé que le programme de formation a aidé les personnes participantes à se sentir plus autonomes puisqu’elles ont développé une meilleure compréhension de la radicalisation violente. Cependant, cette étude indique également qu’elles étaient parfois réfractaires à la formation pour diverses raisons, telles que des préjugés internes ou l’identité de la personne formatrice. Ce projet de recherche sera d’une grande utilité, car il permettra d’évaluer les forces et les faiblesses des programmes d’intervention et facilitera la conception de programmes futurs.

Chercheure : Dre. Cécile Rousseau

Retour en haut de page

© Université Concordia