Skip to main content

Coordonnateur·trice Nord – Programme de recherche Intelligences Abondantes

Dernière mise à jour : 27 octobre 2023, 15h10

Date limite de dépôt des candidatures : 13 novembre 2023
Date de début : Dès que possible. Le contrat est d’une durée d’un an, avec possibilité de renouvellement jusqu’à 6 ans.
Salaire : 55 000 CAD par année.
Heures par semaine : 40 heures/semaine 
Titre du poste :  coordonnatrice Nord ou coordonnateur Nord
Chercheur principal : Professeur Jason Lewis (chercheur principal)
Superviseur immédiat : Responsable principal du programme
Lieu de travail : En personne au studio de recherche du chercheur principal à l’Université Concordia, à Montréal (campus Sir-George-Williams).

À propos d'Intelligences Abondantes :

Intelligences Abondantes (Abundant Intelligences) est un ambitieux programme de recherche d’une durée de six ans qui explore des moyens d’intégrer les savoirs traditionnels autochtones aux systèmes d’intelligence artificielle. Il est mené par une équipe de recherche internationale codirigée par le professeur Jason Lewis du Centre de recherche sur les futurités autochtones de l’Université Concordia, à Montréal, et le professeur Hemi Whaanga de l’Université Massey, en Nouvelle-Zélande. L’équipe de recherche compte actuellement 48 membres cochercheurs et collaborateurs venant de 13 universités ou instituts de recherche et de 8 organismes communautaires au Canada, aux États-Unis et en Nouvelle-Zélande.

Description du poste :

La personne travaille directement avec la responsable principale du programme, à qui elle doit rendre compte, tout en soutenant l’équipe de gestion de la recherche (la personne responsable de la recherche et des partenariats, la responsable adjointe du programme) ainsi que le chercheur principal, le cas échéant. La personne veille à ce que les livrables soient rendus dans les délais prévus, gère le partage d’information, administre les calendriers, planifie les réunions et les déplacements (voyage et hébergement), et coordonne le suivi des dépenses avec la responsable des finances. Le coordonnateur Nord ou la coordonnatrice Nord collabore avec la coordonnatrice Sud ainsi qu’avec l’adjoint de direction ou l’adjointe de direction du chercheur principal afin d’assurer la coordination entre les membres du personnel de soutien. Elle rédige les procès-verbaux des réunions et est responsable de la classification et de la distribution de la correspondance.

Principales responsabilités

Coordination du studio de recherche

  • Assurer les communications entre la responsable principale du programme et les autres membres du personnel de soutien à la recherche et à l’administration de l’Université et les partenaires.
  • Correspondre avec l’équipe de recherche, l’administration de l’Université et les partenaires externes, y compris pour la préparation d’avis, de lettres, de courriels, de présentations et de rapports.
  • Veiller à ce que les livrables de l’équipe de gestion de la recherche soient rendus dans les délais prévus au calendrier.
  • Acheminer l’information de manière efficace et précise.
  • Gérer les calendriers de l’équipe de gestion de la recherche et planifie les réunions internes et externes.
  • Planifier et participer aux réunions de l’équipe, de la gouvernance et des partenaires et rédiger les comptes rendus.
  • Collaborer avec le coordonnateur Sud et l’adjoint de direction ou l’adjointe de direction du chercheur principal.
  • Tenir à jour les calendriers des laboratoires et les listes d’envoi;

Administration générale et soutien logistique

  • Assurer le suivi des dépenses et des rapports de dépenses avec le responsable des finances.
  • Veiller à la propreté du studio de recherche et gérer les activités quotidiennes du laboratoire.
  • Tenir l’inventaire et commander les fournitures et le matériel de laboratoire.
  • Identifier et communiquer avec les fournisseurs externes, demander des devis et faire le suivi des paiements.
  • Filtrer et diriger les appels téléphoniques, et distribuer la correspondance.
  • Organiser les événements du laboratoire et fournir un soutien logistique à l’organisation des événements du programme de recherche, y compris la réservation de salles et d’appareils audiovisuels et informatiques.
  • Compiler, organiser et archiver les médias et la documentation des événements du programme de recherche et des activités des partenaires.
  • Organiser les déplacements.
  • Effectuer d’autres tâches à l’appui de l’équipe de gestion de la recherche.

Exigences :

  • Diplôme d’études collégiales (DEC technique de 3 ans) en bureautique ou dans tout autre domaine lié aux principales responsabilités.
  • Cinq années ou plus d’expérience pertinente.
  • Bonne connaissance (niveau 4) de l’anglais parlé et écrit pour rédiger et réviser la correspondance, interpréter et fournir des renseignements détaillés et traiter des questions complexes.
  • Expérience avérée en rédaction de procès-verbaux.
  • Bonne connaissance (niveau intermédiaire) de Word (mise en forme de documents, fusion de courriels), d’Excel (création de feuilles de calcul et de tableaux) et de Google Suite (Docs et Sheets) ou des équivalents; connaissance de base de PowerPoint (pour créer des présentations), d’Adobe Acrobat et d’Outlook.
  • Capacité à utiliser avec aisance les plateformes de réunions virtuelles et de messagerie (Zoom, Slack, Teams).
  • Compétences organisationnelles exceptionnelles et capacité à effectuer plusieurs tâches simultanément; capacité à travailler de manière indépendante et en équipe; souci du service à la clientèle.
  • Excellent jugement dans la planification et l’évaluation des priorités.
  • Expérience en coordination d’événements de grande envergure avec de multiples partenaires. Disponibilité pour effectuer des heures de travail supplémentaires, le cas échéant.
  • Capacité à travailler avec un grand nombre et une grande diversité de partenaires, y compris le corps enseignant, le personnel, les étudiants et étudiantes, les partenaires externes et les organismes de la communauté autochtone.
  • Expérience souhaitable du travail avec des communautés et des organismes autochtones.
  • Maîtrise souhaitable du français ou d’une langue autochtone.

Évaluations :

Les compétences linguistiques des personnes candidates qualifiées peuvent être testées.

Marche à suivre pour soumettre sa candidature

Veuillez envoyer votre CV et votre lettre de motivation à ceyda.yolgormez@concordia.ca avant la date de fin de l'offre, le 13 novembre 2023.

Le poste est assujetti aux conditions énoncées dans la convention collective CARE (CARE collective agreement).

Measures d'adaptation

Les candidates et candidats qui auront besoin de mesures d’adaptation durant n’importe quelle phase du processus de recrutement peuvent communiquer, en toute confidentialité, avec Anna Barrafato, Accessibility Change Lead : anna.barrafato@concordia.ca ou par téléphone at 514.848.2424 poste 3511.

L'Université Concordia est située sur des terres autochtones non cédées. Tiohtià:ke/Montréal, sur les terres et les eaux traditionnelles de la nation Kanien'kehá:ka, est connue historiquement comme un lieu de rassemblement pour de nombreuses Premières nations. Aujourd'hui, elle abrite une population diversifiée de peuples autochtones et autres. Nous respectons les liens continus avec le passé, le présent et l'avenir dans nos relations avec les peuples autochtones et autres de la communauté montréalaise.

En nous appuyant sur les compétences de notre corps professoral et sur les forces des partenariats autochtones, locaux et mondiaux, nous visons plus loin que les autres et alignons la qualité des opportunités d'apprentissage avec les grandes tendances et les défis importants auxquels la société est confrontée.

 « Concordia est une université jeune et tournée vers l’avenir, un établissement unique en son genre où l’expérimentation, l’innovation et la créativité sont véritablement les bienvenues. Les membres de notre effectif étudiant, de notre corps professoral et de notre personnel, sans oublier nos diplômées et diplômés, forment une communauté qui contribue à notre essor en tant qu’université de nouvelle génération du Canada. » — Graham Carr, recteur de Concordia 

Incontestablement ouverte sur le monde, l’Université Concordia a été reconnue comme la meilleure université nord-américaine de moins de 50 ans. Elle attire des professeurs et des étudiants qui comptent parmi les plus talentueux au monde. Animée par l'ambition, l'innovation et un engagement envers la réconciliation, la recherche et l'engagement communautaire, Concordia se distingue par sa contribution à un apprentissage transformateur, à la réflexion collaborative et aux retombées sociétales. 

Tiohtià:ke/Montréal, est exceptionnelle; sécuritaire, dynamique et diversifiée, et offre de nouvelles choses à découvrir à chaque coin de rue. La nation Kanien'kehá:ka est reconnue comme étant la gardienne des terres et des eaux sur lesquelles nous nous réunissons et menons nos activités. Avec une population de 1,7 million d'habitants, Tiohtià:ke/Montréal abrite quatre grandes universités et plusieurs centres de recherche clinique et a été nommée à titre de meilleure ville étudiante au monde. Elle offre les frais de scolarité les plus abordables au Canada.

Montréal possède une scène multiculturelle florissante. Le bilinguisme est notamment inscrit dans la tradition de la ville, ce qui nourrit son atmosphère inspirante. Bien qu’elle abrite une importante population anglophone, elle est l’une des plus grandes métropoles francophones au monde. 

Montréal est aussi célèbre pour sa scène culinaire et ses festivals novateurs. Par ailleurs, elle a été la toute première à obtenir le titre de ville UNESCO de design de la part de l’Alliance mondiale pour la diversité culturelle. 

Enfin, la ville est reconnue dans le monde entier comme un centre important pour le commerce, les industries aérospatiale et pharmaceutique, les transports, la finance, la technologie, le design ainsi que les milieux du jeu et du cinéma.

Reconnaissance territoriale

L'Université Concordia est située en territoire autochtone, lequel n’a jamais été cédé. Nous reconnaissons la nation Kanien'kehá: ka comme gardienne des terres et des eaux sur lesquelles nous nous réunissons aujourd'hui. Tiohtià:ke / Montréal est historiquement connu comme un lieu de rassemblement pour de nombreuses Premières Nations, et aujourd'hui, une population autochtone diversifiée, ainsi que d'autres peuples, y résident. C’est dans le respect des liens avec le passé, le présent et l'avenir que nous reconnaissons les relations continues entre les Peuples Autochtones et autres personnes de la communauté montréalaise.

Équité en matière d’emploi

L’Université Concordia est fermement déterminée à promouvoir l’accès à l’équité en emploi au sein de sa communauté et à recruter une main d’œuvre diversifiée au sein de son personnel et de son corps professoral. L’Université encourage tous les candidats qualifiés à soumettre leur candidature, incluant les femmes, les minorités visibles, les Autochtones, les personnes des groupes d’orientations et identités sexuelles minoritaires, les personnes handicapées, ainsi que toute autre personne pouvant contribuer à la diversité de notre communauté. Nous invitons les membres des groupes énumérés ci-haut à s’identifier lors du dépôt de leur candidature.

Statut d’immigrant

Conformément aux exigences de l’immigration au Canada, l’université doit considérer le statut d’immigration des candidats. Sans avoir besoin d’identifier son pays d’origine, chaque candidat doit inclure une des déclarations suivantes lors du dépôt de sa candidature :

Oui, je suis résident(e) permanent(e) ou citoyen(ne) canadien(ne).
ou
Non, je ne suis ni résident(e) permanent(e) ni citoyen(ne) canadien(ne).

Retour en haut de page

© Université Concordia