ENGAGEMENT NOUVELLE GÉNÉRATION

Accélérer le progrès pour notre communauté et pour le monde

FAITS SAILLANTS DE 2022

Concordia célèbre l’excellence, la détermination et la ténacité des étudiants noirs et des étudiantes noires

Même s’il est célébré aux États-Unis le 19 juin depuis 1865, en 2021, le Juneteenth y est devenu un jour férié fédéral. Il marque l’anniversaire de la libération des personnes noires réduites en esclavage au Texas, dernier état de la Confédération à abolir l’esclavagisme institutionnel.

À Concordia, le 19 juin marquait une autre occasion : la toute première célébration annuelle des diplômés noirs et des diplômées noires de l’établissement. Cette célébration de l’excellence des étudiants noirs et des étudiantes noires a suscité des larmes de joie et du soulagement, malgré des émotions mitigées.

L’événement, qui s’est déroulé en ligne, a débuté par un mot de la coordonnatrice fondatrice et directrice du Bureau des perspectives noires, Annick Maugile Flavien, qui a organisé la célébration avec le soutien de son équipe et d’une petite armée de collaborateurs et collaboratrices. Le recteur de l’Université, Graham Carr, a adressé un message inspirant aux diplômés noirs et aux diplômées noires.

Black Perspectives Office team Black Perspectives Office team

Le Bureau de l’équité nomme sa première directrice générale

Lisa White est la première directrice générale du Bureau de l’équité de l’Université Concordia. Forte d’une expérience exhaustive de l’application et de l’administration du Code des droits et des obligations de l’établissement, Mme White privilégie la sensibilisation et l’éducation, ayant œuvré durant près d’une décennie à répondre aux enjeux de la discrimination et de l’équité au sein de la communauté universitaire.

Le Bureau de l’équité supervisera l’élaboration et la mise en œuvre du plan d’action de Concordia en matière d’équité, de diversité et d’inclusion, coordonnera et harmonisera les ressources et les initiatives dans ce domaine à l’échelle de l’Université, et offrira des services et du soutien à la communauté.

Angélique Willkie devient conseillère spéciale auprès de la vice-rectrice exécutive

Angélique Willkie, professeure agrégée en danse contemporaine, a été nommée au poste de conseillère spéciale en matière d’intégration des Noirs et de savoirs noirs auprès de la vice-rectrice exécutive aux affaires académiques. L’établissement de cette charge fait écho à la conversation mondiale renouvelée sur le racisme envers les personnes noires et appuie les efforts continus de l’Université pour lutter contre celui-ci.

Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, Angélique Willkie aura pour principales responsabilités de continuer à présider le groupe de travail du recteur sur le racisme contre les Noirs et, à terme, de présenter au recteur un ensemble exhaustif de recommandations ainsi qu’un plan d’action pour combattre le racisme contre les Noirs à l’Université.

Concordia signe la Charte de Scarborough pour lutter contre le racisme envers les personnes noires

Concordia s’est jointe à plus de 40 universités et collèges canadiens en signant la Charte de Scarborough. Les signataires s’engagent à lutter contre le racisme envers les personnes noires. La charte découle des premières rencontres tenues par les universités canadiennes à l’été et l’automne 2020, dans le cadre du forum Dialogues nationaux et plan d’action pour favoriser l’inclusion dans l’enseignement supérieur et les communautés. Elle détaille les principes, les actions et les engagements nécessaires pour collectivement reconnaître l’exclusion, la cibler et y remédier en luttant contre le racisme envers les personnes noires et en cultivant l’équité et l’inclusion.

Oral history summer institute emphasizes intersectional feminism

Affiliates of Concordia’s Centre for Oral History and Digital Storytelling and the Scottish Oral History Centre at the University of Strathclyde Glasgow met virtually to exchange new research in the field, around the theme Embodied Stories: Gender, the Body and Oral History.

“I gathered that oral historians continuously discover the unexpected in their research if they talk to women,” says Cynthia Hammond, art history professor and event co-organizer. “For example, Leyla Vural presented her research on trans women activists at Stonewall who have not been well remembered as part of that watershed moment in LGBTQIA2+ politics.”

Un projet de journalisme d’enquête se penche sur la qualité de l’eau et la santé dans les collectivités autochtones

L’Institut du journalisme d’enquête de Concordia a lancé un projet intitulé « Clean Water, Broken Promises », une enquête collaborative sur les réseaux d’alimentation en eau dans les collectivités autochtones au Canada. Au total, 75 étudiantes et étudiants de 10 universités et collèges canadiens participent à cette initiative, de même qu’une vingtaine de journalistes représentant six organes de presse. Plus de 30 articles relatant les expériences vécues par 122 responsables de l’exploitation d’une usine de traitement de l’eau ont été publiés.

« Grâce à cette initiative, des journalistes, des étudiants et des éducateurs autochtones et allochtones ont mené ensemble une enquête approfondie sur un sujet d’intérêt public », explique Patti Sonntag (B.A. 2000), qui était alors directrice de l’Institut.

Heather Igloliorte


Ouverture du Centre des avenirs autochtones

Concordia a lancé le premier centre de recherche autochtone reconnu par une université. Le centre est dirigé par Jason Edward Lewis, titulaire de la chaire de recherche de l’Université Concordia en médias informatiques et en imaginaire de l’avenir autochtone (niveau 1), et Heather Igloliorte, titulaire de la chaire de recherche en arts circumpolaires de l’Université Concordia (niveau 1). 

Le centre représente plusieurs années de dur labeur ainsi qu’un pas de géant collectif pour la recherche menée par les personnes autochtones à l’Université. « Nous prévoyons élargir la portée du projet et toucher chaque sphère de l’Université à mesure que nous avancerons, indique Mme Igloliorte. L’arrivée de nouveaux membres autochtones du corps professoral et la création de nouveaux postes nous permettront de grandir avec dynamisme. »

Concordia souligne la Journée du chandail orange

Le 30 septembre, plusieurs membres de la communauté de Concordia ont souligné la Journée du chandail orange en portant cette couleur. L’événement national rend hommage aux survivantes et survivants des pensionnats autochtones au Canada. Née de l’histoire de Phyllis Webstad, dont le chandail orange a été confisqué et remplacé par un uniforme scolaire en 1973, cette journée de commémoration vise aussi à sensibiliser le public aux conséquences intergénérationnelles du système des pensionnats.

Hilary Rose, professeure agrégée en sciences humaines appliquées, et d’autres membres du corps professoral en sciences humaines appliquées ont revêtu des chandails orange lors de la Marche de Concordia, en septembre, et recueilli plus de 3 000 $ pour une bourse d’entrée destinée aux étudiants autochtones.

Orange shirt day Orange shirt day

La jeunesse queer donne un nouveau sens au fait d’habiter un quartier LGBTQ

Julie Podmore, professeure adjointe affiliée (géographie, urbanisme et environnement), se penche sur le Mile-End comme noyau queer de la ville dans un chapitre de l’ouvrage The Life and Afterlife of Gay Neighborhoods: Renaissance and Resurgence. L’arrivée de jeunes personnes queers dans le Mile-End a coïncidé avec l’émergence de ce quartier comme épicentre de la culture indépendante.

« Quand j’ai conçu le projet, il y a environ 10 ans, on commençait à parler de la “dégai-isation” des villages gais et de l’émergence de quartiers queers, explique la professeure Podmore. J’ai été témoin de ce phénomène dans le Mile-End ».

L’École de gestion John-Molson de Concordia reçoit une Certification Parité

Pour la deuxième fois, l’École de gestion John-Molson (JMSB) de l’Université Concordia s’est vu octroyer une Certification Parité de La Gouvernance au Féminin. Cet organisme canadien sans but lucratif appuie les femmes dans le développement de leur leadership, leur avancement de carrière et leur accession à des sièges au sein de conseils d’administration partout au pays. En 2019, la JMSB était devenue la première école canadienne de commerce à recevoir la certification.

« Il est impératif que nous travaillions ensemble pour créer et appuyer des occasions qui contribuent à l’avancement des femmes dans les domaines du leadership et de la gouvernance », affirme Anne-Marie Croteau, doyenne de la JMSB.

Le Paysage de l’espoir de l’Université Concordia élargit ses initiatives artistiques axées sur la résilience

Le projet de Concordia Paysage de l’espoir a reçu près de 430 000 $ pour accroître considérablement ses activités de recherche sur les discours haineux et la discrimination au Québec. Ce financement permet à l’équipe transdisciplinaire d’organiser des ateliers et de créer des installations et des événements performatifs dans la région de Montréal, en collaboration avec les communautés marginalisées, notamment les jeunes personnes noires ou racisées, et à Chicoutimi, en collaboration avec des partenaires communautaires autochtones.

Le cofondateur Vivek Venkatesh est cotitulaire de la Chaire UNESCO en prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violents, directeur du Centre d’études sur l’apprentissage et la performance de Concordia et professeur en pratiques inclusives en arts visuels. Pour lui, ce soutien financier récompense plusieurs années passées à nouer des relations interdisciplinaires entre Concordia, d’autres universités québécoises et différents partenaires communautaires dans la province.

Retour en haut de page

© Université Concordia