Skip to main content

2,5 M$ pour les stages étudiants et la littératie financière

National-Bank_gift

BMO a remis 2,5 millions de dollars à la Campagne pour Concordia : Place à la nouvelle génération, afin de créer le centre des marchés financiers L. Jacques Ménard–BMO et le programme de stages en beaux-arts BMO.

Le regretté L. Jacques Ménard, C.C., G.O.Q., B. Comm. 1967, LL. D. 2006, chancelier de Concordia de 2011 à 2014, était également président émérite de BMO Groupe financier au Québec.

« Bien avant que BMO ne définisse sa raison d’être (Avoir le cran de faire une différence dans la vie comme en affaires), Jacques Ménard l’incarnait déjà. Fier diplômé de Concordia, M. Ménard a laissé une marque qui dure encore à BMO. En effet, nous visons la croissance des entreprises et des collectivités en vue d’une économie florissante. De plus, nous appuyons l’accès à une éducation de grande qualité qui aide les jeunes à faire carrière et stimule leur créativité », a déclaré Darryl White, chef de la direction de BMO Groupe financier.

Claude Gagnon, président de BMO Groupe financier au Québec, affirme que ce don honore la contribution de Jacques Ménard à titre de philanthrope et de dirigeant : « BMO soutient la formation en gestion et la pratique des beaux-arts au profit des étudiantes et étudiants, ainsi que des organisations qui les embauchent. »

Le centre des marchés financiers L. Jacques Ménard-BMO offrira aux étudiantes et étudiants un enseignement à la fois théorique et pratique. Il permettra de former les professionnelles et professionnels de la finance de demain en plus de faire avancer la recherche universitaire sur les enjeux dans le domaine.

Le programme de stages annuels en beaux-arts BMO permettra à des étudiantes et étudiants prometteurs du premier cycle d’acquérir de l’expérience auprès d’organisations externes spécialisées dans leur domaine d’études (histoire de l’art, études cinématographiques, production cinématographique, cinéma d’animation, design et arts numériques, et arts plastiques). Il permettra de financer les allocations de stages étudiants qui favoriseront l’épanouissement des entreprises culturelles.

La Banque Nationale du Canada a donné 2 millions de dollars en appui au programme MentorConnect du Centre d’innovation et d’entrepreneuriat District 3. Le programme offre du mentorat en affaires afin d’accompagner les entreprises en démarrage lors de leur passage du concept à la commercialisation.

La Fondation RBC a fait un don de 1 million de dollars au profit du programme Réussir malgré tout, du Service de l’apprentissage expérientiel, et du programme de stages auprès d’organismes sans but lucratif, offert par l’Institut d’enseignement coopératif.

Hydro-Québec a fait un don de 500 000 $ pour soutenir la chaire de recherche Hydro-Québec sur la sécurité des réseaux électriques intelligents et les attaques cyberphysiques : détection, prévention, atténuation et remise en état. Le titulaire de la chaire supervisera les chercheuses et chercheurs de Concordia qui se consacrent à la protection du réseau électrique du Québec contre les cyberattaques.

L’Institut du journalisme d’enquête a reçu un financement de 162 089 $ du Google GNI Innovation Challenge (défi innovation de l’Initiative Google Actualités) afin de créer une banque numérique pour les ensembles de données, les analyses, les cartes, les demandes d’accès à l’information, les sources, les transcriptions d’entrevue et d’autres renseignements.

Behaviour Interactive, un studio de conception de jeux vidéo situé à Montréal, a fait un don de 120 000 $ en appui à l’Institut des villes nouvelle génération.

Investissements Elmag a donné 70 000 $ à la Classique de golf de Concordia en 2021 pour financer les bourses d’études de premier cycle et des cycles supérieurs.

Un don de 50 000 $ de la Banque Nationale du Canada a contribué au financement d’une série de conférences sur la gestion au féminin à l’École de gestion John-Molson.

Retour en haut de page

© Université Concordia