Skip to main content
LATEST INFORMATION ABOUT COVID-19

READ MORE

book1
book2
book5

Mission

Le Groupe d’étude sur les fascicules québécois a été fondé en 2017. Dirigé conjointement par Marie-Pier Luneau, professeure titulaire à l’Université de Sherbrooke, et Jean-Philippe Warren, professeur titulaire à l’Université Concordia, il a permis de lancer plusieurs projets d’envergure.

La mission du Groupe d’étude sur les fascicules québécois est d’éclairer le phénomène des fascicules. Ceux-ci, extrêmement populaires, ont envahi les kiosques à journaux, les gares et des tabagies de 1940 à 1967. On estime la production totale à près de 11 000 fascicules, publiés par 66 éditeurs différents. D’une trentaine de pages en moyenne, ils se distinguaient par des couvertures accrocheuses et leur bas prix (d’où leur surnom de « romans à dix sous » ou « dime novels »). Ils révèlent à la fois les craintes, les aspirations et les fantasmes de la population, offrant une fenêtre exceptionnelle sur la société de leur époque.

Outils

Le Groupe d’étude sur les fascicules québécois a mis au point des outils de recherche afin de faciliter le travail des chercheur.e.s. Notamment :

  • La numérisation d’un grand nombre de fascicules.
  • Des fiches descriptives des fascicules.
  • Des listes thématiques des fascicules.
  • Une bibliographie nationale et internationale sur les fascicules.
Back to top Back to top

© Concordia University