Skip to main content
DERNIÈRES MISES À JOUR EN LIEN AVEC LA COVID-19

EN SAVOIR PLUS

Amy Collier : Comment les universités peuvent-elles concevoir des milieux d’apprentissage à la fois numérique et ancré dans le monde?

Cycle de conférences sur l’avenir de l’Université et de l’apprentissage


À propos de la présentation

L’Université Stanford entreprend des projets novateurs qui misent sur la technologie afin de créer des possibilités d’expériences d’apprentissage enrichissantes. De l’avis d’Amy Collier, qui assume les nouvelles fonctions de directrice principale – Inspiration et rayonnement, au vice-rectorat à l’enseignement et à l’apprentissage, la technologie devrait susciter la créativité, l’émerveillement et la surprise tout en soutenant les occasions d’apprentissage libre offertes aux étudiants.

Selon elle, si vous aménagez un espace technologique à l’intention des étudiants, afin qu’ils puissent explorer et expérimenter, cela fera d’eux des apprenants engagés. Les membres du corps professoral, fait-elle remarquer, sont agréablement surpris et enthousiasmés par les solutions que proposent les étudiants qui ont accès à des espaces créatifs établis en fonction de leurs objectifs.

Le nouveau rôle d’Amy Collier se veut la suite logique de son ancien poste de directrice des initiatives numériques, dans le cadre duquel elle a géré une équipe de concepteurs de matériel pédagogique, élaboré un processus de priorisation des projets et travaillé à susciter l’intérêt des membres du corps professoral pour l’apprentissage numérique.

Durant le mandat de Mme Collier, l’Université Stanford a lancé et soutenu de nombreux projets misant sur la technologie pour améliorer l’expérience d’apprentissage. À titre d’exemple, mentionnons Lacuna Stories, un projet mené par Amir Eshel, professeur au Département de littérature comparative. Avec l’aide d’une équipe composée de chercheurs postdoctoraux et de technologues, il a créé une plateforme d’annotation appelée Lacuna Stories, qui soutient la lecture attentive, la réflexion analytique et la recherche par l’entremise de l’annotation collective. Cette plateforme mise sur des outils existants et permet l’annotation et la critique de textes du corpus primaire.

Dans le cadre d’un autre projet, George Hilley, professeur agrégé de sciences géologiques, a créé un outil mobile qui permet un apprentissage expérientiel immédiat en géologie. Dans ses travaux, le Pr Hilley étudie la réponse du terrain à la formation active de failles et de replis dans la croûte terrestre.

Amy Collier croit que les universités doivent aider les apprenants à établir des connexions pertinentes; il s’agit d’une facette importante de leur rôle. Cela suppose aussi d’aider les apprenants à mieux comprendre leur identité numérique, à faire des choix intelligents dans l’appropriation de cette identité, et à faire appel à toute la gamme d’outils numériques qui leur sont offerts. Aussi les milieux d’apprentissage virtuel doivent-ils être conçus en conséquence.


Back to top Back to top

© Université Concordia