Skip to main content
notice

New QUESCREN Working Paper: "The Best-Treated Minority in the World" // Nouveau document de travail de QUESCREN: "La minorité la mieux traitée au monde"


Le français ci-dessous

Working_paper_5_Donovan_image

“The Best-Treated Minority in the World: Historical and Discursive Analysis of a Cliché” by Dr. Patrick Donovan

Politicians, polemicists, and others have long called Quebec’s English-speaking community the “best-treated minority in the world.” This paper traces how the phrase has been used and abused over time, especially in the Quebec context. There, we see a shift from a largely consensual use of the phrase across all language groups to one that becomes increasingly divisive and problematic from the 1980s on. This shift parallels the English-speaking community’s evolving sense of itself as a minority in decline. 

The paper is available in both English and French


« La minorité la mieux traitée au monde : Analyse historique et discursive d’un cliché » de Patrick Donovan, Ph.D.

Politiciens, polémistes et autres qualifient depuis longtemps la communauté québécoise d’expression anglaise de « minorité la mieux traitée au monde ». Ce document montre comment l’expression a été justifiée et critiquée au fil des ans, plus particulièrement dans le contexte québécois où l’on observe un changement alors que l’emploi de l’expression, jadis principalement consensuel à travers l’ensemble des groupes linguistiques, est devenu de plus en plus controversé et problématique à partir des années 1980. Ce changement suit le sentiment croissant de la communauté d’expression anglaise qu’elle est une minorité en déclin. 

Le document est disponible en français et en anglais.




Back to top

© Concordia University