La Faculté des arts et des sciences adjoint dix nouveaux membres à son corps professoral

Découvrez la vaste expertise que les recrues de 2022 apporteront aux programmes d’études
14 octobre 2022
|
Par Andrea Wong

En 2022, la Faculté des arts et des sciences a accueilli 10 nouveaux membres au sein de son corps professoral. Par leur expertise et leurs travaux de recherche, qui vont de la santé numérique aux mathématiques appliquées, ces personnes viennent enrichir l’enseignement et rehausser le savoir à la Faculté. Faites connaissance avec ces recrues et découvrez leur parcours.

20220922_Amanda_McGowan_portrait

Amanda McGowan, professeure adjointe en psychologie

En élargissant la portée de ses travaux au-delà du laboratoire pour s’intéresser à la vie de tous les jours, Amanda McGowan se penche sur les liens entre habitudes de vie et bien-être. Elle travaille à concevoir des solutions évolutives de santé mobile pour favoriser le bien-être des gens, dans les divers contextes de leur vie : à la maison, à l’école ou dans les activités qu’ils mènent dans leur quartier.

Avant son arrivée à Concordia, la Pre McGowan a terminé son doctorat axé sur la neuroscience cognitivomotrice à l’Université d’État du Michigan. Elle a aussi fait des études postdoctorales à l’Annenberg School for Communication de l’Université de la Pennsylvanie.

Voir son profil

 

 

20221005_Mitchell_McLarnon_

Mitchell McLarnon, professeur adjoint en éducation

Poste menant à la permanence en andragogie – apprentissage communautaire et changement social

Dans ses travaux de recherche, Mitchell McLarnon cherche à évaluer la mesure dans laquelle l’andragogie permet d’atteindre des objectifs de justice sociale et environnementale. Il examine plus généralement les répercussions d’un entrecroisement de politiques sociales, environnementales et éducatives sur les communautés à Montréal et ailleurs.

En prenant comme point de départ les lieux où se déroulent des activités d’andragogie et d’apprentissage communautaire – par exemple, universités, centres d’éducation aux adultes, organismes communautaires, installations de quartiers, musées et espaces verts –, le Pr McLarnon supervise des travaux de recherche portant sur l’éducation environnementale, l’apprentissage en milieu communautaire et d’autres démarches pédagogiques, méthodologies et sujets qui se chevauchent et sont interreliés. Ses champs de recherche englobent l’ethnographie institutionnelle; la recherche communautaire et participative; les méthodologies visuelles; l’éducation environnementale, axée sur le territoire et en plein air; le jardinage en milieu scolaire et communautaire; l’embourgeoisement; l’insécurité alimentaire; et l’écologie politique urbaine.

Voir son profil

stella-chia

Stella Chia, professeure, études de communication

Stella Chia est une chercheure qui étudie l’incidence des médias sur les comportements liés à la santé. Elle souhaite inculquer aux étudiantes et étudiants les compétences nécessaires pour jeter un regard critique sur le contenu médiatique. De plus, elle entend les outiller afin qu’ils puissent agir de façon éthique et responsable s’ils se lancent dans la production média. Ancienne journaliste, la Pre Chia s’intéresse tout particulièrement à la façon dont la couverture de l’actualité forge l’opinion publique. Tout récemment, elle s’est penchée sur la façon dont la mésinformation sur la COVID-19 et les vaccins ont influé sur la perception qu’avaient les gens de la pandémie et sur leur volonté de se faire vacciner.

Stella Chia a grandi à Taïwan. Elle est titulaire d’un doctorat et d’une maîtrise en communication de masse de l’Université du Wisconsin à Madison, aux États-Unis. Elle a enseigné aux États-Unis, à Singapour et à Hong Kong, et ses travaux ont fait l’objet de publications dans plusieurs revues internationales de recherche en communications.

Voir son profil

Luo_Zhifan

Zhifan Luo, professeure adjointe de sociologie et d’anthropologie

Poste menant à la permanence en sociologie des médias

Dans ses travaux de recherche, Zhifan Luo examine les effets des dynamiques sociales dans le domaine des technologies numériques à partir d’une perspective sociologique, pour qu’il soit possible d’éviter les écueils potentiels et de mettre ces technologies au service du bien commun. Sociologue spécialisée en politique et médias, elle s’intéresse principalement à la façon dont les technologies numériques transforment ou entretiennent les relations préexistantes de pouvoir, de domination et d’inégalité.

La Pre Luo a obtenu son doctorat de l’Université d’État de New York à Albany en 2021. Ses projets antérieurs ont fait l’objet de publications dans des revues à comité de lecture, dont New Media & Society, Information, Communication & Society et Armed Forces & Society.

Voir son profil

jonathan-martineau

Jonathan Martineau, professeur adjoint au Collège d’études humanistes

Poste menant à la permanence en arts libéraux – diversité et noyau généraliste

Après avoir obtenu son doctorat de l’Université York, à Toronto, Jonathan Martineau a enseigné et a mené des recherches pendant plusieurs années dans le domaine de l’histoire de la philosophie et de la pensée sociale. Les publications de cet universitaire multidisciplinaire portent sur les liens multiples et complexes entre le temps social, la technologie et l’économie politique.

Le Pr Martineau est l’auteur du livre Time, Capitalism and Alienation (Brill, 2015), qui traite du lien entre les technologies temporelles et les rapports de pouvoir social. Tout récemment, il a corédigé Le capitalisme algorithmique et son monde, un livre qui sera publié en 2023 et qui explore les répercussions politiques, économiques et éthiques de l’essor du capitalisme algorithmique.

Voir son profil

20220923_Joyce_Lui_011

Joyce Lui, professeure adjointe en psychologie

Poste menant à la permanence en santé mentale de l’enfant

Les travaux de recherche de Joyce Lui visent à optimiser les soins en santé mentale et les résultats pour les jeunes ayant des problèmes de comportement, par la mise en place de soins courants durables. La Pre Lui s’intéresse vivement à l’amélioration de l’accès des jeunes vivant une minorisation ethnique aux soins en santé mentale.

Avant son arrivée à Concordia, elle comptait parmi les membres du corps professoral orientés vers la recherche de l’Université du Maryland. Joyce Lui est titulaire d’un doctorat en psychologie clinique avec spécialisation en travail auprès des enfants et des jeunes de l’Université d’État de Washington. Elle siège actuellement au comité sur la diversité de la Society of Clinical Child and Adolescent Psychology et au comité de planification du Leadership Education to Advance Diversity Institute. 

Voir son profil

jason-bramburger

Jason Bramburger, professeur en mathématiques et statistique

Poste menant à la permanence en mathématiques appliquées

Jason Bramburger étudie essentiellement les raisons pour lesquelles des motifs et des ondes apparaissent dans la nature et comment ce phénomène se produit. Il s’intéresse aux systèmes dynamiques, notamment à la formation de motifs et à la théorie du chaos. Ses travaux sont axés pour la plupart sur la mise au point de méthodes novatrices pour analyser des systèmes complexes afin de permettre aux scientifiques d’interpréter des équations et des données. Dans le cadre de son enseignement, Le Pr Bramburger s’attache à illustrer les applications concrètes du contenu de ses cours. Il publie sur sa chaîne YouTube des exposés exhaustifs accompagnant ses cours.

Jason Bramburger a obtenu son doctorat en mathématiques appliquées de l’Université d’Ottawa en 2017. Il a aussi été boursier postdoctoral du CRSNG et du Pacific Institute for the Mathematical Sciences, ce qui lui a permis d’étudier à l’Université Brown et à l’Université de Victoria, respectivement. Récemment, il est devenu membre de l’Institute of Advanced Study à Guildford, au Royaume-Uni.

Voir son profil

Carlo_Pagano_portrait_8

Carlo Pagano, professeur adjoint en mathématiques

Poste menant à la permanence en théorie des nombres et géométrie arithmétique

Théoricien des nombres, Carlo Pagano s’attaque à de vieux problèmes mathématiques, comme la conjecture de Malle et la théorie analytique des fonctions L, en appliquant des techniques modernes. Avec ses collaborateurs, Le Pr Pagano a récemment résolu des problèmes touchant l’équation de Pell, une conjecture remontant à des dizaines d’années, en se servant de la théorie des groupes. Il espère transmettre sa passion des mathématiques à ses étudiantes et étudiants de tous les cycles.

Originaire de Naples, en Italie, Carlo Pagano a décidé d’étudier la théorie des nombres alors qu’il en était à sa dernière année d’études secondaires. Il a terminé son baccalauréat et sa maîtrise à Rome, puis a obtenu un doctorat en théorie des nombres à Leyde, aux Pays-Bas. De 2018 à 2022, il a fait des études postdoctorales au Max Planck Institute et à l’Université de Glasgow.

Voir son profil

René Lemieux, professeur adjoint en études françaises

Poste menant à la permanence en traductologie

René Lemieux a fait des études en science politique, en philosophie, en traduction, en sémiologie et en droit. Son expertise se situe principalement dans le domaine de la traduction en sciences sociales et sciences humaines, avec un intérêt particulier pour la philosophie. Ses champs de recherche comprennent le rôle de la traduction dans la revitalisation des langues autochtones.

Avant son arrivée à Concordia, René Lemieux était professeur adjoint à l’Université de Sherbrooke. Il a aussi été directeur du Centre de recherche collaborative autochtone – Atalwijokadimek (terme abénakis qui signifie « là où l’on collabore »). Il continue de participer activement au projet Awikhiganisaskak (« collection d’écrits »), qui vise à donner une nouvelle vocation à des manuscrits des XVIIe et XVIIIe siècles dans le cadre de l’élaboration de matériel didactique qui servira à enseigner l’abénakis aux futures générations.

Voir son profil

Keelan Harkin, professeur adjoint en études irlandaises

Poste menant à la permanence en littérature irlandaise

Les travaux de Keelan Harkin portent sur les points de convergence entre littérature, théorie du récit, droit, citoyenneté et politiques d’État. Le Pr Harkin enseigne un éventail de sujets relatif à la littérature irlandaise, dont les écrits anglo-irlandais du XIXe siècle, le renouveau de la littérature irlandaise, le modernisme irlandais ainsi que la fiction et les écrits documentaires irlandais contemporains. Il cherche à présenter des auteurs qui ont fait l’objet d’une marginalisation dans le canon littéraire irlandais.

Keelan Harkin a publié des articles sur de multiples autrices et auteurs irlandais. Dans son projet de recherche actuel, il se penche sur la démarche d’auteurs irlandais des années 1930 qui ont imaginé la consolidation des forces politiques et l’avenir de l’État irlandais au moyen de la fiction. Il s’intéresse à la façon dont les auteurs ont utilisé la littérature pour que les lecteurs puissent comprendre les dynamiques étatiques, de même qu’à la réinvention de la forme de l’État qui a ainsi été rendue possible.

Voir son profil



Retour en haut de page

© Université Concordia