L’avenir. Maintenant.

Comment réduire les émissions de polluants dans le domaine de l’aérospatiale?

Je m’appelle Shoushi Bakarian et j’ai aidé à inventer un dispositif de ventilation à énergie propre pour les avions de type Cessna.

Peu après mon arrivée au Canada à titre de réfugiée syrienne, j’ai entamé des études universitaires en génie aérospatial. 

J’ai alors eu l’occasion de travailler au Service du développement des produits de Stratos Aviation. Là, j’ai contribué à l’invention de produits avant-gardistes, destinés à l’industrie aérospatiale. 

Ainsi, j’ai pris part à la conception de Ventus, un dispositif de ventilation à énergie propre. En plus de rafraîchir la cabine de petits avions, il sert de station de recharge pour tout appareil se branchant à un port USB. En général, les aéronefs de génération antérieure n’offrent pas ce type de commodités. 

Par ailleurs, je suis fière d’inspirer les femmes qui désirent faire carrière en STIM. 

Je m’appelle Shoushi Bakarian et je suis étudiante en génie aérospatial à l’École de génie et d’informatique Gina-Cody.


© Université Concordia