Skip to main content

Concordia, V1 Studio et le Centre d’innovation et d’entrepreneuriat District 3 lancent un programme réservé aux titulaires d’un doctorat pour faciliter la transition de leurs travaux du laboratoire au marché

Nous acceptons maintenant les candidatures pour la première cohorte du Programme de création d’entreprise scientifique, d’une valeur de 71 000 $ par année pendant un maximum de deux ans
21 mai 2021
|

Après avoir collaboré avec plus de 600 entrepreneurs et entrepreneuses scientifiques au Centre d’innovation et d’entrepreneuriat District 3 de Concordia et dans le cadre du Programme québécois d’entrepreneuriat scientifique (QcSE), Xavier-Henri Hervé et ses collègues ont constaté que le parcours au-delà du laboratoire ne suivait pas une trajectoire continue. Le chemin qui mène une entreprise en démarrage vers la réussite peut être long et sinueux; à Montréal, à peine un pour cent des titulaires d’un doctorat réussissent à commercialiser les résultats de leurs travaux de recherche.

M. Hervé (B. Ing. 1987, D. Sc. 2011) a cofondé V1 Studio, qui propulse les entreprises de demain et qui vient de lancer le Programme de création d’entreprise scientifique en collaboration avec Concordia et District 3. Ce programme postdoctoral de deux ans vise à renforcer les liens entre le milieu de la recherche et le monde des affaires misant sur l’innovation. Les chercheurs et les chercheuses de tout le pays peuvent maintenant soumettre leur candidature au programme, qui commencera en septembre.

Le programme de V1 Studio facilitera la transition entre le laboratoire et le marché pour les candidats et les candidates au doctorat et les personnes ayant récemment obtenu un doctorat, en les aidant à bâtir leur propre entreprise de technologie novatrice. Le programme vise aussi à mettre un frein à l’exode des cerveaux, puisque bien des chercheurs et des chercheuses quittent Montréal et d’autres régions du Canada pour saisir des occasions plus avantageuses qui s’offrent ailleurs.

Les participants et les participantes au programme recevront une aide d’une valeur de 71 000 $ par année et demeureront pleinement propriétaires de leur future entreprise. En effet, V1 Studio ne demandera pas à obtenir des droits de propriété intellectuelle.

Le programme de création d’entreprise, financé par Développement économique Canada pour les régions du Québec, Montréal International et Mitacs, offre un choix de carrière judicieux aux titulaires d’un doctorat. Il leur permet en effet de contribuer à l’innovation et à la croissance économique, en plus d’accroître le nombre d’entreprises de technologie novatrice qui travailleront à produire des retombées pour notre société.

« Je ne suis pas seule dans cette aventure. »

Allie Huerta, candidate au doctorat en chimie organique, a déjà participé au programme de QcSE, une collaboration entre District 3 et le Fonds de recherche du Québec. Par ses travaux de recherche, Mme Huerta cherche à transformer les ressources biorenouvelables en produits chimiques de base, entre autres pour le secteur des cosmétiques.

« Avec le Programme de création d’entreprise scientifique, je ne suis pas seule dans cette aventure – il m’offre la structure, les ressources et les conseils nécessaires pour lancer une entreprise », indique-t-elle.

Un grand nombre de chercheurs et de chercheuses comme Mme Huerta souhaitent explorer d’autres avenues que celle du milieu universitaire une fois leur diplôme en poche. Le nombre annuel de personnes obtenant un doctorat est en croissance au Canada, alors que le nombre de postes permanents offerts dans les universités est stable ou va en diminuant. De plus, les débouchés dans le secteur privé sont plutôt limités au pays, et les chercheurs et les chercheuses qui y obtiennent des mandats sont bien souvent sous-employés.

« Nous devons aider plus efficacement les titulaires d’un doctorat pour que les résultats de leurs travaux de recherche ne soient pas mis aux oubliettes », affirme M. Hervé, qui est aussi directeur général de District 3.

« Ces personnes peuvent produire des retombées positives. En les appuyant dans la création de leurs entreprises, nous favorisons l’économie fondée sur l’innovation en plus de limiter l’exode des cerveaux. »

Renseignements sur le programme

En unissant ses forces à celles de District 3 et de Concordia, V1 Studio aidera les titulaires d’un doctorat à réduire les risques qui les guettent sur le chemin vers l’entrepreneuriat, en regroupant d’importantes mesures de soutien financier, des programmes, de l’encadrement et d’autres ressources. Les chercheurs et les chercheuses auront ainsi le temps nécessaire pour se préparer à diriger leur entreprise.

Voici ce que comprend l’aide annuelle de 71 000 $ :

  • Bourse annuelle de 40 000 $
  • Accès à des laboratoires de recherche de pointe, soit le Pôle biotechnologique, la Fonderie de génomes et le Centre de biologie synthétique appliquée
  • Encadrement sur mesure en affaires et en direction d’entreprise
  • Ateliers et programmes de premier ordre
  • Soutien personnalisé d’un comité de conseillers du milieu universitaire et du monde des affaires
  • Réseaux d’investisseurs et de partenaires de partout dans le monde

Les personnes qui sont à l’avant-garde dans leur domaine et ont des idées et des projets technologiques novateurs issus de la recherche sont invitées à poser leur candidature au Programme de création d’entreprise scientifique. Les forces et les pôles de l’innovation, des sciences et de la technologie à l’échelle nationale et régionale dans les domaines suivants sont recherchés : santé et sciences de la vie, intelligence artificielle, transport électrique et intelligent, agroalimentaire, cybersécurité, aérospatial, fabrication de pointe et technologies propres.

Les personnes ayant obtenu un doctorat dans les cinq dernières années ou qui termineront leurs études doctorales dans les six prochains mois sont admissibles. Les candidats et les candidates doivent habiter Montréal ou être prêts à déménager. Tous les critères d’admissibilité sont présentés sur le site Web de V1 Studio. La date limite de dépôt des candidatures est le 15 juin.

« Bien des idées et des technologies provenant de travaux universitaires pourraient être concrétisées hors des laboratoires, mais les chercheurs et les chercheuses n’ont pas toujours toutes les ressources et les compétences nécessaires pour passer à l’étape de la commercialisation », déclare Paula Wood-Adams, vice-rectrice intérimaire à la recherche et aux études supérieures à l’Université Concordia.

« Nous devons permettre aux chercheurs et aux chercheuses en début de carrière d’acquérir ces compétences et de commercialiser le fruit de leurs travaux de recherche, pour que l’entrepreneuriat devienne une avenue professionnelle viable. »

Le Programme de création d’entreprise scientifique de V1 Studio accepte jusqu’au 15 juin les candidatures en vue de la cohorte de septembre 2021.

V1 Studio tiendra des séances d’information le 26 mai et le 9 juin. Inscrivez-vous ici.



Back to top Back to top

© Université Concordia