Skip to main content

Le Laboratoire d’innovation de Concordia permet aux étudiants de proposer et de tester des idées originales

Des partenaires de l’industrie et de la collectivité sont invités à faire avancer des projets créatifs dans un cadre universitaire axé sur la pratique
29 mars 2021
|
Par Alexander Hackett

20201023-Loyola-5-BW-768

Souhaitez-vous travailler à la concrétisation d’idées novatrices susceptibles de changer le monde? Avez-vous besoin de soutien et de conseils pour mener à bien les étapes nécessaires?

Eh bien, c’est exactement la mission du nouveau Laboratoire d’innovation de l’Université Concordia.

Cette installation offre aux étudiantes et étudiants un lieu unique où expérimenter et mettre leurs idées à l’épreuve par des moyens qu’il ne serait pas possible d’utiliser dans un contexte d’enseignement en classe.

« Le Laboratoire d’innovation se veut un terrain de jeu où les étudiantes et étudiants peuvent formuler des idées audacieuses en toute liberté, puis les soumettre à des cycles répétés d’essais et d’expériences. Surmonter les échecs fait également partie du processus, qui permet de renforcer les compétences en innovation », indique Nadia Bhuiyan, vice-rectrice exécutive adjointe aux partenariats et à l’apprentissage expérientiel et professeure de génie mécanique, industriel et aérospatial.

« Les étudiantes et étudiants pourront en outre travailler à la résolution de problèmes soumis par des partenaires de l’industrie et de la collectivité ou par des membres de la communauté de Concordia. Le laboratoire offrira des possibilités axées sur l’obtention de résultats concrets, mais servira également d’espace libre où n’importe qui peut venir jouer. »

Mme Bhuiyan a présenté cette idée de laboratoire à des partenaires industriels externes qui avaient exprimé des besoins précis en matière d’essais et de rétroaction pour améliorer le succès commercial de leurs produits.

Avec Ann-Louise Davidson, elle a ensuite soumis le projet à l’écosystème d’innovation de Concordia, qui l’a accueilli avec un vif enthousiasme.

« Il s’agit d’un espace ouvert et d’un concept d’innovation libre. Les partenaires peuvent venir à l’Université travailler avec des étudiants de toutes les disciplines – et même peut-être des professeurs et des employés – sur une variété de problèmes », souligne-t-elle.

Apprendre par la pratique

La promotion de l’apprentissage expérientiel – concept qui désigne essentiellement le fait d’apprendre par la pratique – est un aspect primordial du Laboratoire d’innovation.

« L’apprentissage expérientiel est un processus cyclique d’expérience concrète, de réflexion, de conceptualisation et d’expérimentation active », explique Mme Davidson, qui est professeure au Département des sciences de l’éducation et a été nommée directrice du Laboratoire d’innovation.

« Au Laboratoire d’innovation, les étudiants travailleront à des projets concrets de façon pratique. Ils bénéficieront en outre des conseils d’un mentor en innovation issu de l’industrie, de la collectivité ou de l’Université. »

Le laboratoire fait équipe avec le programme de perfectionnement des compétences FutureReady pour aider les étudiantes et étudiants à aiguiser leurs aptitudes en innovation. Ceux-ci pourront ainsi se démarquer dans leurs domaines d’intérêt, qu’il s’agisse du travail communautaire, de l’entrepreneuriat, de la recherche ou d’autres secteurs.

Un défi pilote a eu lieu l’été dernier, et le laboratoire a publié un nouvel appel de demandes à la mi-décembre.

« C’était en pleine période d’examens, mais la réponse a tout de même été formidable – nous avons reçu plus de 200 demandes, se réjouit Ann-Louise Davidson. Nous offrirons quatre défis sur les thèmes suivants : couvre-visage; gestion de la relation client par les quartiers; service de wifi gratuit géré par les quartiers; et compétences de base en culture maker. »

Le Laboratoire d’innovation a déjà établi des partenariats à Montréal avec la Maison des jeunes de Côte-des-Neiges, le Collège Saint-Sacrement, le Collège Dawson et Momentum Labs, et de nouvelles ententes sont en préparation.

« À ce jour, les étudiants participants ont rehaussé plusieurs de leurs aptitudes en innovation, comme la pensée critique, la créativité, la communication et la collaboration, résume Mme Davidson. Ils ont également élargi leurs réseaux et appris réaliser des prototypes à l’aide de divers matériaux. »

 

Apprenez-en plus sur la façon de participer aux activités du nouveau Laboratoire d’innovation de Concordia.

 



Back to top Back to top

© Université Concordia