Skip to main content

Des membres de la communauté de Concordia créent un nouveau guide qui repense l’expérience d’attendre l’autobus

Lancé le 15 septembre, ce livre gratuit est le fruit d’un ambitieux projet interuniversitaire et communautaire
14 septembre 2021
|

La plupart des usagers des transports en commun voient les arrêts d’autobus comme une zone grise, où ils attendent, font la file ou ratent l’autobus de justesse.

Mais il n’y a aucune raison pour que ces lieux soient inhospitaliers, explique Carmela Cucuzzella, professeure de design et d’arts numériques.

La titulaire de la chaire de recherche de niveau 2 de Concordia en conception intégrée, écologie et durabilité du milieu bâti (IDEAS-BE) et codirectrice fondatrice de l’Institut des villes nouvelle génération est membre d’une équipe interuniversitaire que ces espaces publics inspirent.

Elle vient de faire paraître Reimagining Waiting for the Bus, un nouveau guide gratuit écrit en collaboration qui vise à encourager le débat public et l’engagement communautaire et, en définitive, à imaginer le potentiel de ces petits milieux urbains.

Carmela Cucuzzella. Carmela Cucuzzella

« On ne cherche pas à revoir le concept d’abribus, mais plutôt à rendre l’expérience d’attendre l’autobus plus agréable, explique Mme Cucuzzella.

Comment faire pour donner aux gens l’impression qu’ils font plus que juste attendre l’autobus? C’est probablement la question qui résume le mieux notre démarche. Et nous cherchons à y répondre par des moyens durables. »

Le guide richement illustré présente des idées réalisables qui nous encouragent à apprécier ces espaces urbains. Il souligne l’importance de la nature, de l’art et du design.

L’ouvrage paraît en partenariat avec la Ville de Montréal, qui a soutenu le projet. Il invite la population montréalaise à imaginer des moyens créatifs de revitaliser ces espaces publics, un quartier et un abribus à la fois, de façon interactive, poétique, critique et investie de sens : l’environnement immédiat des arrêts d’autobus, jusque-là purement fonctionnel, deviendrait un espace multifonctionnel.

Graphic representation of people using a bus stop.

« Redonner à la société à partir d’idées inusitées »

L’initiative fait partie d’un programme conjoint entre la chaire de recherche IDEAS-BE de Concordia et la chaire de recherche du Canada en Architecture, concours et médiations de l’excellence de l’Université de Montréal (CRC-ACME). Ce partenariat interuniversitaire vise à stimuler les débats sur le rôle des espaces publics dans la sensibilisation de la population aux questions des changements climatiques et à mobiliser la créativité citoyenne dans les domaines du milieu bâti.

Mme Cucuzzella, qui mène des travaux de recherche sur la conception et l’architecture durables en milieu urbain depuis de nombreuses années, est une des instigatrices et des principales coordonnatrices du projet.

« Avant tout, il s’agit d’un projet de recherche-création à visée sociale, qui cherche à redonner à la société à partir d’idées inusitées, à redonner aux membres de la communauté pour qu’ils expriment leurs propres besoins et idées à partir des principes d’autrui », explique-t-elle.

Même si aucune des idées proposées dans le livre n’a encore été mise en œuvre par la Ville, ses administrateurs ont manifesté leur intérêt à collaborer avec les communautés afin de les utiliser.

Or, comme la pandémie a poussé les gens à retourner dans leur voiture, le projet semble d’autant plus urgent à la fois pour son équipe et pour la Ville, ajoute Mme Cucuzzella. Il faut inverser la tendance.

« Nous devons encourager les gens à prendre l’autobus plutôt que leur voiture toute l’année. »


Le lancement officiel de Reimagining Waiting for the Bus a eu lieu lors d’un événement gratuit au métro Frontenac de 11 h à 13 h le 15 septembre. Dès le lendemain, l’ouvrage a été disponible gratuitement sur les sites Web des chaires de recherche IDEAS-BE et CRC-ACME.

L’ouvrage est dirigé par Carmela Cucuzzella, Jean-Pierre Chupin, Emmanuel Rondia et Sherif Goubran et publié par Potential Architecture Books (Montréal, 2021). Éric Alan Caldwell, responsable de la mobilité à la Ville de Montréal, et Sarah Doyon, directrice générale de Trajectoire Québec, étaient présents au lancement à titre d’invités de marque.

 



Retour en haut de page

© Université Concordia