Skip to main content

Deux étudiants en journalisme de l’Université Concordia parmi les lauréats 2021 de la bourse d’études Joan-Donaldson de CBC News

Grâce à cette distinction, Fenn Mayes et Maya Lach-Aidelbaum profiteront tous les deux d’un stage d’été rémunéré de quatre mois chez le télédiffuseur national
17 mars 2021
|
Fenn Mayes : « Je me considérerai très chanceux si je peux continuer à utiliser ce que j’ai appris à Concordia pour aider à raconter des histoires intéressantes. »

La Canadian Broadcasting Corporation (CBC) a remis deux de ses bourses d’études Joan-Donaldson de CBC News 2021 à des membres de la communauté de Concordia.

Fenn Mayes et Maya Lach-Aidelbaum figurent parmi les 12 étudiantes et étudiants qui profiteront d’un stage rémunéré de quatre mois au sein du réseau CBC News à Toronto.

« Les bourses d’études Joan-Donaldson de CBC News sont très prisées. C’est un bonheur de savoir que deux étudiants en journalisme de Concordia représenteront notre établissement cet été », souligne David Secko, professeur et directeur du Département de journalisme.

Parler des collectivités sous-représentées

« Je suis emballée par l’idée de collaborer à des balados, à des projets d’enquête et à certaines émissions nationales de la CBC, comme Marketplace et The Current, affirme Mme Lach-Aidelbaum au sujet du stage qui l’attend. Je suis aussi heureuse d’avoir la chance de travailler dans une petite salle de nouvelles et, par la même occasion, de découvrir une ville canadienne que je ne connais pas. »

Mme Lach-Aidelbaum est sur le point d’obtenir un baccalauréat ès arts (B.A.) en journalisme, avec une mineure en études des femmes. L’an dernier, elle a été reconnue pour sa moyenne se situant dans le premier percentile des étudiants de premier cycle de la Faculté des arts et des sciences et a figuré sur la liste d’honneur du doyen de 2017 à 2020.

Maya Lach-Aidelbaum : « Je m’intéresse à toutes les histoires, mais je m’efforce surtout de raconter celles des communautés diversifiées et souvent sous-représentées. » Maya Lach-Aidelbaum : « Je m’intéresse à toutes les histoires, mais je m’efforce surtout de raconter celles des communautés diversifiées et souvent sous-représentées. »

« Elle a commencé en force, avec de bonnes idées et une volonté d’aider les autres lors des travaux d’équipe », raconte Paul Gott, chargé d’enseignement en journalisme qui a enseigné à Mme Lach-Aidelbaum dans plusieurs cours.

« Elle a continué de s’améliorer en trouvant elle-même des solutions à ses problèmes et en tenant compte des suggestions formulées en classe. Je suis heureux de savoir que la CBC profitera de son talent. »

« Je m’intéresse à toutes les histoires, mais je m’efforce surtout de raconter celles des communautés diversifiées et souvent sous-représentées », affirme Mme Lach-Aidelbaum. Elle aime aussi les nouvelles qui sortent de l’ordinaire, « comme les entreprises qui utilisent de l’eau salée et du jus de betterave pour faire fondre la neige plutôt que du sel de voirie. »

« Le programme de journalisme de Concordia est fantastique »

M. Mayes est étudiant au diplôme de 2e cycle en journalisme. Il est titulaire d’un grade en études de genre de l’Université de Victoria, en Colombie-Britannique, et a remporté des prix de journalisme d’enquête et d’excellence universitaire. À l’heure actuelle, M. Mayes effectue un stage chez EyeSteelFilm, à Montréal.

« J’ai toujours rêvé de travailler pour la CBC, explique-t-il. J’aime les défis et me dépasser, alors j’ai décidé de me lancer et de tenter d’obtenir cette bourse. »

Ayant occupé des emplois variés en Colombie-Britannique, en Australie, au Costa Rica et à Montréal, M. Mayes se qualifie lui-même de touche-à-tout. Il a aussi été bénévole au Centre de lutte contre l’oppression des genres de l’Université Concordia. Pour lui, son stage à la CBC sera l’occasion de travailler avec certains des meilleurs journalistes du Canada.

« Ce que j’admire le plus de Fenn est son imagination et son intarissable sens de l’humour », indique Barry Lazar, professeur à temps partiel de journalisme qui enseigne à M. Mayes dans le cadre du cours JOUR 532 sur le documentaire vidéo et radio.

« Il travaille actuellement, avec un autre étudiant, sur un documentaire audio sur les promesses et les périls de la recherche virtuelle de l’amour dans le contexte de la COVID-19. Les récits qu’il y intègre témoignent de sa persévérance, de sa perspicacité et de son exceptionnelle capacité à amener les gens à parler d’eux-mêmes. »

« Le programme de journalisme de Concordia est fantastique, soutient M. Mayes. Mes professeurs m’inspirent et me soutiennent, et ils sont faciles d’approche, ce qui n’est pas peu dire depuis que le programme en entier se déroule en ligne à cause de la pandémie. Je me considérerai comme très chanceux si je peux continuer à utiliser ce que j’ai appris à Concordia pour aider à raconter des histoires intéressantes. »

« Nos candidats sont tous exceptionnellement talentueux »

Les candidates et candidats aux bourses d’études Joan-Donaldson de CBC News sont proposés par leur établissement d’attache. Ils doivent se soumettre à un processus rigoureux de mise en candidature et d’évaluation de leur portfolio. Un comité départemental dirigé par Aphrodite Salas, professeure adjointe de journalisme, a recommandé nos deux étudiants.

« Nos candidats sont tous exceptionnellement talentueux. Ils ont un parcours universitaire exemplaire et font preuve d’une grande curiosité intellectuelle », explique-t-elle.

« Il y a longtemps que nous n’avions pas vu deux de nos candidats remporter la bourse d’études Joan-Donaldson la même année. Je suis ravie qu’une si belle occasion attende Fenn et Maya à la fin de leurs études. »


Apprenez-en davantage sur le
Département de journalisme de Concordia.

 

 



Retour en haut de page

© Université Concordia