Skip to main content
DERNIÈRES MISES À JOUR EN LIEN AVEC LA COVID-19

EN SAVOIR PLUS

Concordia adhère à la Décennie d’action et aux Objectifs de développement durable de l’ONU

Pour favoriser l’atteinte de ces objectifs, l’Université va multiplier les occasions d’apprentissage, les partenariats et les collaborations en recherche.
8 octobre 2020
|
Graham Carr : « Il est plus urgent que jamais de relever le défi du développement durable. C’est l’affaire de tout un chacun, partout. Il en va de notre responsabilité commune. »

Pour accélérer la mise en œuvre de solutions durables aux grands problèmes de notre monde, qui vont de la pauvreté aux inégalités en passant le changement climatique et l’épuisement des ressources, les Nations Unies ont décrété la période 2020-2030 Décennie d’action mondiale axée sur l’atteinte des Objectifs de développement durable (ODD) de l’ONU. Concordia adhère officiellement à cette initiative.

Pour marquer son engagement, l’Université a décidé, à l’instar d’autres établissements postsecondaires, de signer la déclaration « University Global Compact » appelant à la poursuite des ODD.

Concordia s’est également jointe au Réseau de solutions de développement durable Canada, branche canadienne d’une organisation internationale qui regroupe des universités, des collèges, des centres de recherche et des institutions savantes œuvrant au développement de solutions concrètes porteuses d’un avenir meilleur et plus propre.

Au terme d’un processus de consultation étalé sur plusieurs années, l’ONU a établi 17 ODD. Approuvés en 2015, ils s’accompagnent d’un appel à l’action et d’une stratégie destinée à favoriser la prospérité tout en protégeant la planète.

« Il est plus urgent que jamais de relever le défi du développement durable, affirme le recteur de Concordia, Graham Carr. C’est l’affaire de tout un chacun, partout. Il en va de notre responsabilité commune. »

Pour M. Carr, l’adhésion de Concordia aux ODD aura des retombées bénéfiques et concrètes. « Ces objectifs ne sont pas qu’ambitieux. Ils sont l’occasion de nous doter d’un cadre pour orienter notre action, énoncer des buts précis et être en mesure d’adhérer à des communautés et à des réseaux élargis », ajoute-t-il.

M. Carr souhaite que Concordia élabore des cours et propose des occasions d’apprentissage additionnelles liées aux ODD, comme l’Écosystème de la durabilité mis sur pied par l’École de gestion John-Molson, le but étant de forger de nouvelles collaborations en matière de recherche axée sur les ODD et des partenariats avec d’autres universités qui mènent des actions novatrices à ce chapitre.

Concordia réfléchira de plus à la création d’un laboratoire consacré aux ODD, pour Montréal et le Québec. Il s’inspirera du SDG Lab situé à Genève, en Suisse, qui vise à susciter une action collective au profit des ODD, aussi bien localement qu’à l’échelle provinciale.

Les actions menées par Concordia sont conformes à la stratégie émergente visant l’atteinte des ODD au Québec. Plus tôt cette année, un consortium d’organisations à but non lucratif, de fondations et de groupes de citoyens ont mis sur pied le Consortium Accélérer 2030 pour le Québec, qui entend favoriser la sensibilisation aux ODD et leur atteinte.

« Ce nouvel engagement est une formidable occasion pour Concordia de renforcer sa collaboration et son interconnexion avec d’autres acteurs, précise Anne Whitelaw, vice-rectrice exécutive aux affaires académiques par intérim. Il favorisera la poursuite de nos objectifs ambitieux qui consistent à amplifier les retombées sociales de notre action et à œuvrer à un avenir durable en partenariat avec les collectivités, les gouvernements et les entreprises. »

« La poursuite des ODD offre aussi aux chercheurs de Concordia une précieuse occasion de collaborer à des réseaux internationaux et d’y adhérer, précise Paula Wood-Adams, vice-rectrice intérimaire à la recherche et aux études supérieures. Cela nous incitera à réfléchir à des stratégies de recherche interdisciplinaire permettant de s’attaquer à divers problèmes concernant, par exemple, les villes, la santé et la protection de l’environnement. »

sustainable-goals-Poster-768

Étapes initiales

Dans un premier temps, Concordia mènera un examen interne volontaire, le Voluntary University Review (VUR), dans le but de répertorier les activités et atouts de l’établissement liés aux ODD ainsi qu’à élaborer des stratégies pour amplifier son action. Un complément d’information sur le VUR sera communiqué sous peu.

Dans le palmarès 2020 de Times Higher Education, Concordia figure parmi les 20 meilleures universités de la planète dans deux catégories : Sustainable Cities and Communities (villes et collectivités durables), et Climate Action (action pour le climat). Elle est également la mieux classée des universités canadiennes dans la catégorie Enseignement de qualité. Dans l’ensemble, Concordia se situe entre le 101e et le 200e rang, sur 766 établissements classés.

L’action de Concordia touchant les ODD fait fond sur ses récents engagements à désinvestir du secteur des énergies fossiles, à n’effectuer que des placements durables et à atteindre la carboneutralité. Le gouvernement du Québec a reconnu que Concordia est depuis 21 ans la plus écoénergétique des six grandes universités québécoises. Elle a également été la première université canadienne à émettre une obligation durable.

Ancien vice-recteur aux services de Concordia, Roger Côté a élaboré avec son équipe un plan d’action en matière de durabilité, qui sera lancé en octobre et prévoira le franchissement d’étapes précises par l’Université. L’équipe des services vise la carboneutralité en réfléchissant, par exemple, à de nouvelles solutions en matière de chauffage.

« La plupart de nos gestionnaires de projet et professeurs procèdent déjà à des changements, indique M. Côté. Notre plan définitif s’accompagnera d’un soutien additionnel et d’une feuille de route claire. »

L’engagement de Concordia lié aux ODD témoigne aussi des efforts constants en matière de décolonisation et d’autochtonisation de l’établissement, notamment incarnés par le Plan d’action sur les directions autochtones et par le groupe de travail sur le racisme envers les Noirs. Il témoigne aussi de l’importance qu’attache Concordia à l’équité, à la diversité et à l’inclusion, de même qu’à la lutte contre les préjugés systémiques.

Les ODD sont aussi l’occasion pour Concordia de se doter d’un cadre qui lui permettra de miser sur ses atouts en matière de santé communautaire, d’ouverture sur le monde, de sécurité hydrique, d’impact environnemental et de conception d’infrastructures durables.

Intitulé « Partenariats pour la réalisation des objectifs », l’ODD no 17 est conforme aux valeurs fondamentales de Concordia incarnées entre autres par son Centre SHIFT pour la transformation sociale, par son Bureau de l’engagement communautaire et par sa riche histoire en matière d’alliances internationales.

« La poursuite des ODD est un moyen de concrétiser notre vision à long terme qui consiste à faire de Concordia une université tournée vers l’avenir, ajoute M. Carr. C’est une occasion à ne pas manquer pour contribuer à une reprise plus saine au terme de la pandémie et pour susciter une action collective au profit d’un avenir durable. »


Apprenez-en plus au sujet des
initiatives de Concordia axées sur la durabilité.

 



Back to top Back to top

© Université Concordia