Concordia University

https://www.concordia.ca/content/shared/fr/actualites/nouvelles/2019/11/27/concordia-annonce-un-partenariat-de-trois-ans-avec-la-cour-du-quebec.html

Concordia annonce un partenariat de trois ans avec la Cour du Québec

Les étudiants du programme droit et société auront un accès privilégié aux coulisses du système judiciaire provincial
27 novembre 2019
|
Morton Minc, Maire Dowdall, Célia Philippe, Scott Hughes, Robin Schiller et André Roy.

Depuis l’automne 2017, le juge Morton Minc, juriste en résidence à Concordia, s’applique à jeter des ponts entre l’université et le milieu du droit québécois par l’entremise d’activités de mentorat, entre autres.

En collaboration avec la Faculté des arts et des sciences, Me Minc amorce aujourd’hui un projet pilote en collaboration avec la Cour du Québec. D’une durée prévue de trois ans, ce partenariat marque une nouvelle étape dans la consolidation de son rôle à Concordia.

La cour accueillera jusqu’à sept étudiantes et étudiants du Département d’histoire inscrits au programme de mineure droit et société et leur accordera un accès privilégié aux rouages du système. Les participants auront notamment la possibilité de rencontrer des juges et des avocats, de siéger à des procès et de visiter les installations judiciaires.

« C’est une occasion inestimable pour les étudiantes et les étudiants de rencontrer les personnes qui sont au cœur du système de justice québécois et d’échanger avec elles », déclare André Roy, doyen de la Faculté des arts et des sciences.

« Nous remercions le juge Morton Minc des efforts qu’il a déployés en vue d’offrir cette expérience exceptionnelle d’apprentissage pratique à nos étudiants. »

Le juge en chef associé de la Cour du Québec Scott Hughes souligne que l'entente conclue est un moyen concret, pour les étudiants, d'améliorer leur compréhension de notre système judiciaire.

« La Cour du Québec est toujours soucieuse de mieux faire connaître le rôle et les responsabilités des juges qui la composent », ajoute le juge Hughes.

« Nous sommes ravis d’accueillir des étudiants de Concordia dans ce contexte et de répondre à leurs questions. »

20191126-Jurist-in-Residence-012-768

L’apprentissage expérientiel à son meilleur

Tout au long de sa carrière, Morton Minc a plaidé pour une justice plus humaine pour les victimes et les contrevenants. Le thème du partenariat cadre tout à fait avec son engagement de toujours à promouvoir l’innovation sociale au sein du système judiciaire.

« Voilà un exemple d’apprentissage expérientiel à son meilleur », affirme-t-il.

« Cette initiative permettra aux étudiantes et aux étudiants d’obtenir une vue tridimensionnelle du système de justice québécois. Ils ressortiront de cette expérience plus informés et mieux outillés pour contribuer de manière soutenue à l’innovation sociale. »

Les étudiants seront accompagnés d’un membre du corps professoral et d’un juge qui les guideront dans l’examen du paysage judiciaire actuel, discuteront avec eux des défis avec lesquels la cour doit composer et répondront à leurs questions.

Le juge Minc élabore ce programme avec le concours de Me Robin Schiller. Associé chez HHS AVOCATS, Me Schiller est un bénévole dévoué, assistant le juge Minc dans de nombreux aspects du programme de juriste en résidence.

Selon le directeur du programme droit et société Eric Reiter, c’est une excellente occasion pour les étudiantes et les étudiants de voir le droit en action.

« Le projet pilote a pour thème l’accès à la justice – un enjeu important qui touche le droit et la société ici, à Montréal, et partout au pays », explique M. Reiter.

« Les étudiants verront comment la Cour du Québec aborde la question. Ils pourront parler avec des juges, des avocats et des membres du personnel judiciaire, et ainsi acquérir une compréhension approfondie du système de droit et des moyens qui y sont déployés pour relever les défis du 21e siècle. »

Pour conclure leur expérience d’apprentissage pratique, en mai prochain, les étudiants de la première cohorte auront à faire un exposé devant leurs pairs. Ils recevront par la suite une attestation de participation signée par le doyen de la Faculté des arts et des sciences et un représentant de la Cour du Québec.


Apprenez-en davantage sur 
le juge Morton Minc et le programme de juriste en résidence de Concordia.
 



Back to top

© Université Concordia