Concordia University

https://www.concordia.ca/content/shared/fr/actualites/nouvelles/2019/10/31/l-avenement-de-villes-inclusives-et-decarbonees-est-une-priorite-pour-les-chercheurs-de-concordia.html

L’avènement de villes inclusives et décarbonées est une priorité pour les chercheurs de Concordia

Venez rencontrer l’équipe Collectivités et villes intelligentes, durables et résilientes le 12 novembre, à ESPACE 4
31 octobre 2019
|
Chunyan Lai, Mohamed Ouf, Ursula Eicker, Alice Jarry, Jing Hu et Carly Ziter.

Le 31 octobre est la Journée mondiale des villes des Nations Unies. Principal objectif cette année : montrer en quoi une urbanisation appropriée peut contribuer au développement durable.

Mue par le même objectif, l’Université Concordia accueille à ESPACE 4 le Laboratoire villes nouvelles, où professeurs, étudiants et partenaires communautaires présenteront leur vision d’un avenir urbain durable.

Dans le cadre de cette série d’événements, le public est invité à venir rencontrer l’équipe Collectivités et villes intelligentes, durables et résilientes de Concordia le 12 novembre, ainsi qu’à participer à une exposition interactive consacrée à la recherche interdisciplinaire.

Un engagement mondial

Destinée à sensibiliser les gens aux défis soulevés par l’urbanisation à l’échelle mondiale ainsi qu’à promouvoir le Nouveau programme pour les villes, la Journée mondiale des villes entend inciter à l’action aussi bien les habitants des villes que les décideurs. Le thème de cette année : « Changer le monde : innovations et vie meilleure pour les générations futures ».

Objectif premier : en cette époque où le monde se prépare à vivre la quatrième révolution industrielle, parvenir à des innovations numériques en repoussant les frontières de la technologie. La Journée mondiale des villes vise à encourager l’exploitation de la technologie pour, concrètement, renforcer la production d’énergies renouvelables au sein des villes, favoriser l’inclusion et améliorer la qualité de vie en milieu urbain.

À l’heure où gouvernements et dirigeants tentent d’appréhender les problèmes des villes sous un angle scientifique, il incombe plus que jamais aux centres de savoir urbains, tels que Concordia, d’agir.

« En ces temps où l’intérêt pour les villes va croissant, les chercheurs de Concordia mettent en œuvre une démarche transdisciplinaire pour cerner les liens complexes entre les différents aspects de la vie urbaine », explique Christophe Guy, vice-recteur à la recherche et aux études supérieures. « Ils développent des outils novateurs et un éventail complet de ressources destinés à renseigner les municipalités et les organisations de la société civile sur les solutions concrètes aux défis urbains. »

Depuis quelques années, Concordia n’a cessé de renforcer ses capacités de recherche sur les villes intelligentes et durables. Forte d’une masse critique de plus de 160 chercheurs, elle s’attaque à l’incontournable défi du développement durable par des travaux de recherche sur une foule de problématiques : infrastructures énergétiques écologiques, transports électriques, préservation des écosystèmes naturels, interventions artistiques en milieu urbain et d’autres encore.

« Concordia est devenue un chef de file des acteurs qui s’emploient à repenser la recherche sur les milieux urbains et les moyens d’œuvrer à leur développement. »

20191024-Ursula-Eicker-Workshop-4th-Space-005-768

Pilotage d’une stratégie à multiples facettes

En avril 2019, Concordia a franchi une étape en attribuant à Ursula Eicker la nouvelle Chaire d’excellence en recherche du Canada (CERC) sur les collectivités et les villes intelligentes, durables et résilientes.

Piloté par Mme Eicker, cet ambitieux projet de recherche profite d’une subvention de 10 millions de dollars étalée sur sept ans, décernée par le gouvernement canadien dans le cadre du Programme des CERC. Objectif : transformer les grandes consommatrices d’énergie et de ressources que sont les villes en des lieux durables, accessibles et inclusifs.

Ursula Eicker fera équipe avec cinq nouveaux membres du corps professoral : Jing Hu, Alice Jarry, Chunyan Lai, Mohamed Ouf et Carly Ziter.

Partage du savoir

Le 12 novembre, l’équipe du CERC sera officiellement présentée au public, à ESPACE 4. Pour favoriser une expérience participative, diverses zones d’exposition interactive seront proposées, chacune mettant en lumière un aspect de la recherche sur les villes à Concordia.

Voici un aperçu du programme qui sera proposé aux visiteurs :

  • Ursula Eicker exposera les objectifs de recherche de l’équipe de la CERC devant une représentation interactive des principaux concepts sur lesquels chacun de ses membres se penchera.
  • Une entrevue de Jing Hu, professeure adjointe au Département de philosophie, sera diffusée dans la zone du mini-cinéma.
  • Alice Jarry, professeure adjointe au Département de design et d’arts numériques, présentera une installation artistique explorant les nouveaux scénarios possibles en matière de recyclage du verre au Québec.
  • Chunyan Lai, professeur adjoint au Département de génie électrique et informatique, présentera un prototype de remorque électrique pour bicyclette baptisée City Mule, conçue par des étudiants.
  • Mohamed Ouf, professeur adjoint au Département de génie du bâtiment, civil et environnemental, présentera sur écran les divers types de données disponibles pour concevoir des systèmes d’immotique, expliquant comment il est possible de les visualiser et de les utiliser pour cerner les comportements des occupants et élaborer des modèles permettant de les prévoir. Il illustrera également quatre futurs axes de recherche visant à permettre d’intégrer ces modèles prédictifs à l’exploitation des bâtiments pour optimiser leur rendement.
  • Carly Ziter, professeure adjointe au Département de biologie, présentera des outils de laboratoire, des spécimens et des outils de recherche sur le terrain servant à définir le rôle que peuvent jouer les espaces verts urbains dans la préservation de la biodiversité et le mieux-être des habitants des villes.

« Nous sommes ravis de pouvoir enfin nous présenter officiellement en tant qu’équipe et exposer notre mission collective à nos futurs partenaires et au reste de la communauté », souligne Ursula Eicker, qui est également professeure à l’École de génie et d’informatique Gina-Cody.

« L’équipe de la CERC est un groupe de chercheurs lié à un vaste réseau interdisciplinaire qui mène divers travaux de recherche axés sur les villes à l’échelle de Concordia. Nous sommes très heureux de pouvoir exposer nos objectifs respectifs au sein de l’équipe tout en mettant en lumière nos collaborations novatrices avec nos collègues. »


Venez célébrer l’annonce officielle de la création de la
Chaire d’excellence en recherche du Canada (CERC) sur les collectivités et les villes intelligentes, durables et résilientes le 12 novembre de 16 h à 18 h, à ESPACE 4 (1400, boul. De Maisonneuve Ouest), sur le campus Sir-George-Williams.

L’entrée est gratuite, mais il est recommandé de s’inscrire.



Back to top

© Université Concordia