Skip to main content

Montréal reçoit le premier forum international sur l’innovation 4.0

Des leaders en fabrication, des experts de l’industrie et du milieu universitaire et des chercheurs se réunissent pour préparer la quatrième révolution industrielle
8 octobre 2019
|

Vous aimeriez que votre nouvelle voiture soit d’un ton de bleu particulier? Ou peut-être préféreriez-vous un téléviseur fabriqué sur mesure? Ce type de personnalisation est aujourd’hui possible, mais à un prix prohibitif.

La personnalisation de masse des produits de tous les jours se profile toutefois à l’horizon, grâce à l’avènement de l’industrie 4.0.

« Ce terme a vu le jour en Allemagne pour désigner la quatrième révolution industrielle, explique Rolf Wuthrich, codirecteur du Centre d’études en fabrication de pointe de l’Université Concordia et professeur à l’École de génie et d’informatique Gina-Cody. Il s’agit de la prochaine vague, où la fabrication intelligente prend une nouvelle dimension grâce à l’interconnectivité, à l’automatisation, à l’apprentissage machine et aux données en temps réel. »

Premier forum international sur l’innovation 4.0

Rolf Wuthrich représente Concordia au sein du Réseau Innovation 4.0, qui rassemble huit universités québécoises. Axé sur la recherche, le développement et la formation, le réseau tiendra le premier forum international sur l’innovation 4.0 au Palais des congrès de la métropole le 6 novembre prochain.

Les autres établissements membres du réseau sont l’École de technologie supérieure, l’Université Laval, l’Université McGill, Polytechnique Montréal, l’Université de Sherbrooke, l’Université du Québec à Montréal et l’Université du Québec à Trois-Rivières.

L’événement accueillera une trentaine de conférenciers de l’industrie qui dirigent le passage à l’industrie 4.0 dans nombre de secteurs, dont les transports, l’aérospatiale, l’énergie, la santé, la construction, la foresterie et la logistique.

« On y présentera les toutes dernières technologies et initiatives de formation d’entreprises petites et grandes, du milieu universitaire et de pôles de recherche », note le Pr Wuthrich, affilié à la fois au Département de génie mécanique, industriel et aérospatial ainsi qu’au Département de génie chimique et des matériaux.

Le forum examinera les points de convergence entre l’industrie 4.0 et l’Internet des objets, l’intelligence artificielle et les mégadonnées, de même que les moyens de financer la transition 4.0, entre autres sujets.

Le nouveau paysage de l’emploi

« L’objectif des usines intelligentes – où des chaînes de fabrication automatisées communiquent, diagnostiquent les problèmes, établissent des prévisions, s’autoréparent et commandent des pièces grâce à l’intelligence artificielle dans un réseau basé sur l’infonuagique – est de permettre une personnalisation rentable des produits de tous les jours et des pièces de fabrication », précise Rolf Wuthrich.

« Cela dit, nous avons besoin de nouveaux types de technologies de fabrication pour faciliter cette transition, bien au-delà des imprimantes 3D. »

L’industrie 4.0 génère par ailleurs des emplois au lieu d’en supprimer.

« L’industrie 4.0 signifie que des fabricants quitteront l’étranger pour revenir au Québec parce qu’ils auront besoin de travailleurs hautement qualifiés et non d’une main-d’œuvre bon marché », poursuit le Pr Wuthrich. Le chercheur cite pour exemples FESTO Didactique, Mega Bloks et APN, des entreprises d’ici qui, après avoir effectué la transition 4.0, prospèrent aujourd’hui au Québec.

« Cette révolution manufacturière augmente la productivité, transforme l’économie et favorise la croissance industrielle. Les machines deviennent de plus en plus intelligentes à mesure qu’elles accèdent à de nouvelles données, ce qui rend nos usines plus efficientes et réduit le gaspillage. »


Inscrivez-vous dès maintenant au premier forum international sur l’innovation 4.0
, qui se tiendra au Palais des congrès de Montréal le 6 novembre prochain. Le tarif étudiant est de 50 $.

Si vos recherches portent sur la fabrication de pointe, la transformation numérique, l’automatisation et la robotique, l’optimisation et la gestion des actifs, le partage et la sécurité des mégadonnées, l’analyse des données, l’Internet des objets ou l’intelligence artificielle, joignez-vous au Réseau Innovation 4.0. Communiquez avec Rolf Wuthrich à l’adresse rolf.wuthrich@concordia.ca.

Apprenez-en davantage sur l’École de génie et d’informatique Gina-Cody de l’Université Concordia.
 



Back to top Back to top

© Université Concordia