Concordia University

https://www.concordia.ca/content/shared/fr/actualites/nouvelles/2019/03/08/l-universite-concordia-accueille-le-colloque-sustainability-in-the-city-and-beyond-gratuit-et-ouvert-au-public.html

ACCÈS INTERDIT AUX CAMPUS DE CONCORDIA; TOUS LES COURS se donnent EN LIGNE

EN SAVOIR PLUS

L’Université Concordia accueille le colloque Sustainability in the City and Beyond, gratuit et ouvert au public

Un nouveau partenariat avec l’Institut des avenirs urbains intègre l’art dans les efforts pour façonner un avenir plus juste
8 mars 2019
|
Shauna Janssen : « Ce colloque offre une plateforme idéale pour tirer parti des échanges transdisciplinaires entre professeurs et étudiants. » | Photo par Amir Saboury, Unsplash

Partout dans le monde, la population se concentre de plus en plus dans les zones urbaines : d’ici 2050, 68 pour cent des gens vivront dans les villes.

Ce sujet est au cœur d’un colloque annuel organisé par le Collège Loyola pour la diversité et la durabilité et le Centre de recherche Loyola sur la durabilité de la Faculté des arts et des sciences, à l’Université Concordia. Intitulé Sustainability Across Disciplines (« la durabilité dans toutes les disciplines », l’événement se tiendra du 19 au 21 mars sous le thème Sustainability in the City and Beyond (« la durabilité en ville et partout ailleurs »).

Le colloque interfacultaire, qui en est à sa troisième année, réunit chercheurs et étudiants pour collaborer à l’échelle universitaire et explorer une variété de sujets liés à la durabilité. Cette année marque par ailleurs un nouveau partenariat avec l’Institut des avenirs urbains.

« Je suis sans cesse impressionné par l’ampleur des perspectives dont jouit ce colloque grâce à la communauté de Concordia », témoigne Raymond Paquin, directeur du Collège Loyola pour la diversité et la durabilité, et directeur intérimaire du Centre de recherche Loyola sur la durabilité.

« Il s’agit vraiment d’un espace qui permet à la communauté de participer aux recherches sur la durabilité menées à Concordia, dans un environnement dynamique et inspirant. »

Le rôle de l’art dans la durabilité

Shauna Janssen, directrice de l’Institut des avenirs urbains de l’Université Concordia, est du même avis.

« Ce colloque offre une plateforme idéale pour tirer parti des échanges transdisciplinaires entre professeurs et étudiants », affirme-t-elle.

« Nos artistes-chercheurs explorent diverses questions de durabilité comme la justice climatique, les déchets, le patrimoine écologique, la durabilité socioéconomique et les pratiques de soins urbains par les arts. »

En plus de réunir des érudits de Concordia, le colloque accueillera des représentants de Conservation de la nature Canada, de la Fondation David Suzuki, de Vivre en Ville ainsi que de la Communauté métropolitaine de Montréal.

L’événement se déroulera les 19 et 21 mars sur le campus Loyola, et le 20 mars sur le campus Sir-George-Williams.

Figure ci-après un survol des activités prévues offert par les coordonnateurs du colloque Rebecca Tittler et Alex Tigchelaar.

Conte-performance 

Mardi 19 mars (deux représentations : 11 h et 15 h 15)
Suzanne Kite
Lakota-Sys (L-Sys), Listener, 2018. Vidéo numérique
Campus Loyola

Dans cette performance de science-fiction, une femme erre seule dans le futur. Elle reçoit des transmissions de l’Endroit lointain sur ses appareils d’écoute. L’interprète Suzanne Kite utilise des capteurs intégrés à sa tresse de cheveux pour régler le son et la vidéo. L’œuvre examine l’incidence que peut avoir la conception lakota des cheveux sur le design technologique. À quoi pourrait ressembler une interface de visualisation de données lakota?

Discussion

Mercredi 20 mars, 9 h 30
Avec Jochen Jaeger, Naghmeh Nazarina, Mehrdokht Pourali et Craig Townsend
Qu’est-ce que l’étalement urbain, et pourquoi s’agit-il d’un enjeu important?

Les participants à cette table ronde examineront le problème croissant de l’étalement urbain à Montréal et à Québec depuis les années 1980. À Montréal, l’étalement urbain a connu une croissance exponentielle ces trente dernières années, et double tous les quinze ans. Les décisions actuelles de développement urbain enfermeront les futures générations dans une structure urbaine qui aura une incidence sur leur qualité de vie et leur dépendance aux automobiles, en plus d’avoir un impact sur l’environnement naturel et la disponibilité des terres agricoles, entre autres éléments.

Discussion et atelier

Mercredi 20 mars de 10 h 30 à 11 h 30, et de 11 h 45 à 12 h 45
Table ronde et atelier sur l’étalement urbain à Montréal

La discussion et l’atelier visent à jeter des ponts entre chercheurs de Concordia, organismes gouvernementaux et ONG locales afin de trouver de meilleures approches collaboratives à la lutte contre l’étalement urbain et ses répercussions. Chaque participant présentera brièvement en quoi ses travaux sont liés à l’étalement urbain ou touchés par ce phénomène. L’objectif est de dresser une carte cognitive permettant de cerner les liens entre l’étalement urbain et les recherches et travaux pratiques des participants ainsi que de mettre en lumière des possibilités de collaboration.

Discussion

Mercredi 20 mars, 14 h
« Table longue » animée par Shauna Janssen et Alex Tigchelaar
Le rôle de l’art dans le façonnement de la durabilité environnementale et sociale
Campus Sir-George-Williams

Cette « table longue » permettra aux participants de contribuer sur un pied d’égalité à une conversation publique touchant d’importantes questions. Cette discussion collective portera sur le rôle potentiellement déterminant que jouent l’art et les artistes dans le façonnement des pratiques de durabilité environnementale et sociale.

Discours principaux

Jeudi 21 mars, 11 h 30
Carly Ziter, professeur adjoint de biologie
Impact de la structure paysagère, de l’utilisation passée des sols et de la biodiversité sur les services écosystémiques urbains
Campus Loyola

Les services écosystémiques correspondent aux nombreux avantages que tirent les êtres humains de l’environnement naturel et des écosystèmes en santé. En cette période de croissance urbaine rapide, l’écosystème et les services écosystémiques sont en plein changement. Dans son discours, Carly Ziter expliquera comment rendre les villes plus durables et vivables en comprenant quelles occasions il nous faut saisir pour soutenir les services écosystémiques.

Jeudi 21 mars, 14 h
Marc Johnson, Université de Toronto à Mississauga
L’importance de préserver et d’enrichir la nature dans la jungle urbaine
Campus Loyola

Nous vivons dans un monde de plus en plus urbanisé : 82 pour cent des Canadiens et plus de la moitié de la population mondiale vivent en effet dans des zones urbaines. Dans son discours, Marc Johnson examinera l’influence de l’urbanisation sur nos environnements. Il se penchera également sur trois questions : « peut-on rendre les villes plus inoffensives pour l’environnement? »; « peut-on rendre les villes meilleures pour la santé de la population? »; et enfin, « comment peut-on promouvoir des environnements urbains plus sains pour toute la vie? »

Création artistique

Mardi 19 mars, 15 h 30
Ruches d’art : Les arts en pratique publique pour des villes durables
Campus Loyola

Venez vous amuser et expérimenter en réutilisant de manière créative des matériaux dans le cadre de cette ruche d’art éphémère! Les participants pourront façonner leur prototype de ville durable idéale à la station de sable, et partager leurs idées tout en prenant part à un processus de création collective.

 

L’entrée au colloque Sustainability in the City and Beyond est gratuite, mais l’inscription est obligatoire. Pour consulter la programmation complète et vous inscrire, cliquez ici.

 



Back to top Back to top

© Université Concordia