Skip to main content
LATEST INFORMATION ABOUT COVID-19

READ MORE

À propos du projet

Depuis son lancement en 1993, le projet sur le VIH/sida de l’Université Concordia a beaucoup évolué et s’articule aujourd’hui autour des programmes suivants :

Cycle de conférences sur le VIH/sida
  • Conférences publiques données par des spécialistes de questions sociales, scientifiques, médicales, artistiques et communautaires
  • Quatre conférences en 2014­2015, auxquelles a assisté un public diversifié d’environ 1 000 personnes
Cours sur le VIH/sida donnés à l’Université Concordia
  • Deux cours phares : Aspects of the HIV/AIDS Pandemic (en classe) et Interdisciplinary Introduction to HIV/AIDS (en ligne)
  • Colloque et exposition d’œuvres étudiantes dans une galerie d’art montréalaise (possibilités de commandites)
Programme de stages VIH/sida

Une vingtaine d’organismes communautaires montréalais accueillent des stagiaires inscrits aux cours sur le VIH/sida pour les aider à parfaire leurs compétences. 


Mandat

  • Offrir aux citoyens et aux citoyennes de la région montréalaise un espace permanent de dialogue et de recherche interdisciplinaires sur le VIH/sida.
  • Utiliser la tribune de Concordia pour rejoindre l’ensemble de la communauté universitaire, d’une part, et la population montréalaise, d’autre part.
  • Mettre le milieu universitaire au défi de réagir à la crise sociale engendrée par le VIH/sida et d’élargir sa mission pédagogique.
  • Sensibiliser le public aux aspects sociaux, scientifiques et culturels de la pandémie du VIH/sida par l’éducation communautaire, la multiplication des échanges avec la communauté universitaire, la critique sociale et l’incitation au bénévolat et au militantisme.
  • Au sein de la population étudiante, favoriser l’émergence d’une nouvelle génération de chercheurs, de militants et de professeurs engagés dans la lutte contre le VIH/sida.

Aperçu

Deux comités, composés de professeurs et de membres du personnel représentant divers départements universitaires, encadrent et appuient le projet sur le VIH/sida de l’Université Concordia. Les membres s’engagent à sensibiliser le public à la pandémie du VIH/sida; nombre d’entre eux et elles donnent ou ont donné des cours sur la question, ou visent à incorporer ce volet dans leur cours. Ce projet d’envergure repose sur la participation de nombreux stagiaires et bénévoles ainsi que de membres du personnel rémunérés.

L’enseignement des cours sur le VIH/sida est assuré par des professeurs à temps plein ou à temps partiel, épaulés par des assistants d’enseignement, c’est-à-dire des étudiants des cycles supérieurs dans divers domaines, qui s’intéressent à la pandémie ou aux enjeux connexes. De plus, chaque semaine, des conférenciers viennent sur place discuter d’un aspect de la lutte contre le VIH/sida. Ces conférenciers, qui peuvent ou non être des personnes vivant avec le sida, représentent des organismes communautaires montréalais, des établissements de santé ou un département de l’Université. Le cours en ligne est une version virtuelle condensée du cours en classe. Plus de 200 personnes s’y inscrivent annuellement.

Les étudiants qui assistent au cours en classe doivent également effectuer un stage dans un organisme communautaire, un milieu de recherche ou un groupe de militants. La coordination de ce programme de stage audacieux est assurée par un étudiant ou une étudiante des cycles supérieurs dans une discipline connexe, qui reçoit une allocation pour ses services en plus d’acquérir une expérience pratique avantageuse.

Le cycle de conférences permet à divers groupes de se rencontrer : universitaires, établissements du réseau de la santé, associations communautaires et militants en soins de santé. L’entrée est libre pour toutes les conférences, qui font l’objet d’une vaste campagne publicitaire. En 22 ans d’existence, elles sont devenues un moyen privilégié de diffusion d’informations et d’entraide pour les Montréalaises et Montréalais séropositifs, leurs amis et leur famille.

Dans le cadre de ses responsabilités au chapitre du service communautaire, le professeur Thomas Waugh assure la supervision du projet sur le VIH/sida. Il est assisté de Kaitlyn Zozula, coordonnatrice étudiante.

Back to top Back to top

© Concordia University