Skip to main content

À quoi ressemblera l’avenir du travail à Concordia?

Un nouveau groupe de travail réfléchit aux enjeux d’équité et d’inclusion pour les années à venir
24 janvier 2022
|
Par Daniel Bartlett

Un espace ouvert recouvert de moquette avec une table mobile et des personnes travaillant sur des chaises. L’Institut des villes nouvelle génération dispose de nouveaux locaux spécialement conçus au 14e étage du pavillon ER.

Cet article est le premier d’une série sur les différents groupes de travail qui composent Concordia de l'avenir. Comment pouvez-vous contribuer? Consultez la page Impliquez-vous du projet et participez au sondage sur l’avenir du travail.

Les questions sur l’avenir du travail abondent alors qu’employés et employeurs cherchent à adapter et à transformer leurs façons de faire.

De quoi ont besoin les employés pour s’épanouir dans le contexte actuel? Quelles sont les tendances et les occasions qui ont émergé de la pandémie de COVID-19 et qui permettent aux établissements d’améliorer les services qu’ils fournissent à leur communauté et de proposer du travail plus enrichissant à leurs employés? Comment les employeurs peuvent-ils cultiver un sentiment de communauté au milieu de tous ces changements d’environnements sociétaux et numériques?

À Concordia, Linda Campione et Téo L. Blackburn codirigent un groupe de travail afin de réfléchir à ces sujets et à quoi l’avenir du travail à l’Université pourrait ressembler.

Ce groupe est l’un des six qui composent Concordia de l'avenir. Le projet oriente la réflexion sur la meilleure manière de remplir la mission de l’Université en matière d’enseignement et de recherche, d’offrir une expérience améliorée à ses étudiantes et étudiants, ainsi que de fournir des services hors pair liés à l’administration et à l’exploitation dans un contexte post-pandémie.

« C’est formidable de travailler sur un projet qui aidera à façonner notre avenir, commente Mme Campione, qui est également directrice de projet Concordia de l'avenir. Nous voulons que le corps professoral et le personnel soient fiers de leur milieu de travail et de ce qu’ils font. »

Mme Blackburn partage ce sentiment. La directrice de Concordia International était ravie et honorée d’être invitée à codiriger le groupe de travail axé sur le travail, le milieu de travail et la main-d’œuvre.

« L’une des choses qui m’ont toujours impressionnée à propos de Concordia est le fait que des postes d’influence soient confiés à des personnes relativement jeunes », indique Mme Blackburn, ajoutant que les membres du corps professoral et du personnel travaillent souvent sur des mandats qui entraînent des changements à l’Université.

Une femme sourit pour un portrait. Elle porte une chemise noire avec un motif de papillon. Linda Campione : « C’est formidable de travailler sur un projet qui aidera à façonner notre avenir. »

Faire entendre différents points de vue

Depuis le mois d’octobre 2021, les membres de chaque groupe de travail se sont régulièrement rencontrés afin de déterminer les livrables et les échéances, de cerner les tendances et les meilleures pratiques, et d’étudier des pistes de solutions pour une vision d’avenir. Ils reprendront leurs efforts après le Nouvel An avant de soumettre un rapport final sous forme de présentation au comité directeur de Concordia de l'avenir en mai.

Mme Campione souligne que les personnes qui participent au groupe de travail, milieu de travail et main-d’œuvre se complètent bien, car elles offrent différents points de vue qui mènent à des conversations stimulantes.

« Nous ne pensons et ne travaillons pas tous de la même façon, explique-t-elle. Nous apportons tous nos propres forces et nos points de vue, mais nous sommes ouverts à ce que les autres ont à dire, et ça se voit. »

Mme Blackburn est du même avis et est reconnaissante de la façon dont les membres du groupe de travail comprennent que tous ne sont pas représentés dans le groupe et que ces personnes seront affectées par les recommandations proposées.

Selon elle, c’est grâce au cadre fourni par les huit principes directeurs de Concordia de l'avenir – particulièrement celui concernant l’équité, la diversité, l’accessibilité et la décolonisation – que le groupe peut développer un environnement plus accueillant pour le corps professoral et le personnel.

« Le sujet du travail, du milieu de travail et de la main-d’œuvre touche tout le monde, mais il est également très diversifié. Mon quotidien est très différent de celui d’un autre membre du personnel de Concordia », explique Mme Blackburn.

« Le groupe a fait preuve de beaucoup de discernement dans sa façon de développer ces aspects et d’y réfléchir. »

Une femme sourit pour un portrait sur le campus Sir George Williams de l'Université Concordia. Téo L. Blackburn : « Nous espérons pouvoir proposer des pratiques cohérentes et adaptées à nos valeurs et à nos principes. »

Conversations communautaires

Au début de l’année 2022, Concordia de l'avenir lancera une campagne de consultation qui permettra aux membres du corps professoral, du personnel et de la communauté étudiante de participer à des conversations sur différents thèmes et de faire l’essai de certains concepts.

Selon Mmes Campione et Blackburn, ces conversations sont indispensables à la réussite globale du projet.

« Nous devons continuer d’avoir des conversations avec les membres de la communauté afin de recueillir leurs opinions professionnelles et personnelles, explique Mme Campione. Nous mènerons beaucoup d’autres consultations pour nous assurer que les recommandations du groupe tiennent la route. »

Dans cette optique, Mme Blackburn espère que le groupe de travail, milieu de travail et main-d’œuvre offrira une série de recommandations qui trouveront écho auprès de la communauté de Concordia et auront un effet positif sur le quotidien de ses membres.

« Les recommandations doivent tenir compte des principes sur lesquels Concordia peut s’appuyer, mais aussi des solutions pragmatiques qui changent la façon dont les gens travaillent et qui rendent la communauté plus équitable », dit-elle.

« Nous espérons pouvoir proposer des pratiques cohérentes et adaptées à nos valeurs et à nos principes. »


Apprenez-en davantage sur Concordia de l'avenir et participez au sondage sur l’avenir du travail.



Retour en haut de page

© Université Concordia