Skip to main content

Une diplômée en journalisme de Concordia obtient un stage au journal Le Devoir

Aminah Hannan nous parle de son expérience de reportage sur les Jeux olympiques, des angles journalistiques et du tumulte d’une vraie salle de presse
30 juillet 2021
|
Photo par Nick Morrison via Unsplash

Le mois dernier, Aminah Hannan, diplômée en journalisme de Concordia (dipl. 2e cycle 2021), a effectué un stage au journal Le Devoir. Plus tôt cette année, elle a accepté un poste rémunéré de huit semaines au journal, qui lui a donné la chance de faire une incursion dans le milieu journalistique.

Ce stage a été rendu possible grâce au partenariat entre l’Université et Le Devoir annoncé en 2020. Les étudiantes et étudiants de tous les horizons ayant une solide connaissance du français peuvent se poser leur candidature à cette occasion d’apprentissage pratique rémunérée. Deux stages sont offerts annuellement dans le cadre du programme, qui se poursuivra jusqu’en 2023.

Mme Hannan affirme avoir toujours été attirée par la narration. Avant de décrocher son diplôme de 2e cycle en journalisme, elle a obtenu un baccalauréat en littérature anglaise. « Le journalisme était pour moi une nouvelle façon d’envisager la narration », explique-t-elle.

Premiers pas

Mme Hannan est déjà à mi-parcours de son stage, et elle commence à s’adapter à cet environnement très dynamique.

« J’ai l’occasion de mettre en pratique les compétences que j’ai acquises à l’Université et je comprends mieux à quel point les journalistes doivent accomplir plusieurs tâches simultanément. »

Elle mentionne que son nouveau poste lui a également permis d’apprécier pleinement le travail d’équipe. « À l’Université, si une personne prenait du retard, tout le reportage sur lequel nous travaillions en prenait aussi. Aujourd’hui, je peux voir de mes propres yeux les rouages du métier. »

Trouver un point de vue captivant

Étant donné la brièveté du stage, Mme Hannan s’est tout de suite mise au travail. « Nous avons commencé à rédiger un bulletin d’information pour les Jeux olympiques cette semaine et j’ai pris plaisir à organiser des entretiens et d’autres activités de préparation », explique-t-elle.

En tant que journaliste, Mme Hannan cherche souvent à mettre en lumière les problèmes sociaux dans ses reportages. Outre le contenu sur les Jeux olympiques, elle a travaillé sur divers reportages portant sur les inégalités dans le monde du sport.

Les journalistes abordent souvent des sujets avec lesquels ils ne sont pas familiers, ce qui nécessite une certaine marge de manœuvre. « C’est une constante découverte, dit-elle. Il faut toujours être sur le qui-vive et, même si le sujet ne nous intéresse pas, il faut essayer de trouver un angle intéressant pour le public. »

Renseignez-vous sur les occasions de stage au journal Le Devoir offertes aux membres de la communauté de Concordia et apprenez-en davantage sur le Département de journalisme.

 



Retour en haut de page

© Université Concordia