Concordia University

https://www.concordia.ca/content/shared/fr/actualites/nouvelles/2019/10/03/de-nouveaux-classements-reconnaissent-les-forces-de-concordia-sur-le-plan-de-la-perspective-internationale-de-l-employabilite-des-diplomes-et-des-subventions-du-crsh.html

De nouveaux classements reconnaissent les forces de Concordia sur le plan de la perspective internationale, de l’employabilité des diplômés et des subventions du CRSH

L’Université se maintient aux palmarès des meilleurs établissements d’enseignement supérieur, et ce, malgré une concurrence de plus en plus forte
3 octobre 2019
|

La publication des résultats de trois classements universitaires d’importance vient réaffirmer la place de Concordia parmi les meilleurs établissements d’enseignement du monde.

Malgré un nombre croissant d’établissements évalués, Concordia se maintient au classement mondial des meilleures universités par sujet 2020 du Times Higher Education (THE) et conserve sa place parmi les 500 meilleures universités du monde du palmarès 2020 de QS (Quacquarelli Symonds) pour l’employabilité des diplômés.

Au palmarès 2020 des universités de la revue Maclean’s, Concordia a conservé la dixième place parmi les 15 universités généralistes canadiennes examinées.

Une concurrence plus forte

Au palmarès 2020 du THE, Concordia figure parmi les 601 à 800 meilleures universités du monde entier, au même rang que l’an dernier. Toutefois, l’évaluation portait sur un plus grand nombre d’établissements, soit 1 396 au total, au lieu de 1 258 – une augmentation de 11 pour cent.

De même, bien que Concordia soit demeurée en 22e position au Canada, l’évaluation des universités canadiennes du THE portait sur 30 établissements en 2020, comparativement à 27 l’an dernier.

L’Université a amélioré son score dans quatre des cinq catégories évaluées par le THE – enseignement; recherche; citations; et perspectives internationales. Elle a reculé légèrement dans une catégorie : retombées pour l’industrie.

De plus, les scores obtenus par Concordia dans les catégories « recherche », « citations » et « perspectives internationales » se situent au-dessus de la médiane de tous les établissements participants. Pour ce qui est de cette dernière catégorie, il s’agit du meilleur résultat obtenu par l’Université : 151e dans le monde et 11e au Canada.

La catégorie « perspectives internationales » fait intervenir le rapport étudiants étrangers-professeurs, de même que le nombre d’articles savants cosignés par des auteurs de nationalité différente. Le score de Concordia a atteint presque le double de la médiane globale.

« Nous sommes fiers de la diversité et du caractère international du corps professoral et de l’effectif étudiant de Concordia, ainsi que des solides partenariats que nous cultivons avec des établissements de l’étranger », affirme Anne Whitelaw, vice-rectrice exécutive aux affaires académiques par intérim à Concordia. « Nous voyons la diversité comme une force et sommes ravis que cette vision soit reconnue. »

Employabilité des diplômés

Au classement 2020 établi par QS, dans la catégorie « employabilité », Concordia est demeurée entre la 301e et la 500e place pour la troisième année consécutive.

Ce palmarès compare le rendement des universités au regard des résultats et des perspectives en matière d’employabilité.

Cette année, QS a évalué 758 universités, ce qui représente une augmentation de 15 pour cent par rapport aux 660 établissements de l’an dernier. QS publie uniquement les résultats des 500 meilleures universités.

Concordia a amélioré son score dans quatre des cinq catégories prises en compte par QS dans son classement : réputation de l’employeur; relations employeur-étudiant; partenariats avec des employeurs; et taux d’emploi des étudiants après l’obtention du diplôme.

Dans la cinquième catégorie, « résultats relatifs aux diplômés », Concordia a obtenu pratiquement le même score que l’an dernier, mais dans les faits, l’Université a progressé au classement mondial, du 225e au 210e rang – soit le meilleur rendement obtenu par l’Université à ce jour. Cet indice est fondé sur les diplômés de chaque alma mater figurant dans plus de 150 listes publiées de personnes s’étant démarquées par leurs réalisations.

Cette année, QS a inclus dans son évaluation 16 universités canadiennes, soit une de moins que l’an dernier.

« Ces résultats confirment nos forces dans des domaines bien précis – enseignement, recherche, perspective internationale et employabilité des diplômés – et ce, malgré une concurrence de plus en plus forte », fait remarquer Anne Whitelaw.

Nous nous efforçons continuellement d’améliorer chaque chose que nous faisons ou offrons à Concordia, précise-t-elle. Chaque effort contribue à faire progresser notre réputation à l’échelle mondiale. »

Concordia maintient le cap

Au palmarès 2020 des universités de la revue Maclean’s, Concordia s’est classée dixième parmi quinze universités généralistes, et ce, pour la cinquième année consécutive.

L’Université a amélioré son classement dans sept des quatorze catégories prises en compte dans l’évaluation et a conservé son rang dans quatre autres. Le score le plus élevé a été obtenu dans les catégories « octroi de subventions du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH) » – au deuxième rang parmi les universités généralistes – et « dépenses de bibliothèque » – où Concordia a connu l’amélioration la plus importante, se hissant de trois positions pour terminer au quatrième rang cette année.

L’Université a amélioré son score aux sept indices suivants :

  • Prix accordés à des étudiants – de la 8e place l’an dernier à la 6e cette année
  • Rapport étudiants-professeurs – en 10e place, en hausse d’un rang
  • Prix accordés à des membres du corps professoral – en 12e place, en hausse d’un rang
  • Citations – en 8e place, en hausse d’un rang
  • Dépenses de bibliothèque, de la 7e place l’an dernier à la 4e cette année
  • Acquisitions des bibliothèques – en 12e place, en hausse d’un rang
  • Bourses d’études et de subsistance – en 9e place, en hausse d’un rang


Par ailleurs, Concordia a maintenu sa position aux quatre indices suivants :

  • Budget total alloué à la recherche – 10e
  • Budget de fonctionnement –14e
  • Services étudiants – 13e
  • Sondages sur la réputation – 6e

Concordia figure en outre dans six classements de programmes réalisés pour toutes les universités canadiennes par la revue Maclean’s, un de plus que l’an dernier. Trois programmes se sont améliorés au classement cette année. Ainsi, les programmes de génie et d’informatique se classent parmi les dix meilleurs – de la 13e place l’an dernier à la 8e cette année; et de la 11e place l’an dernier à la 9e cette année, respectivement.

Le programme de mathématiques de Concordia s’est également hissé au classement, passant du 19e au 17e rang. D’autres programmes de l’Université ont également obtenu un score digne de mention : sciences de l’éducation, au 11e rang; gestion, au 13e rang; et psychologie, au 17e rang.


Consultez les classements complets pour 2020 en visitant le site Web du
Times Higher Education (THE), de Quacquarelli Symonds et de la revue Maclean’s.

 



Back to top

© Université Concordia