Skip to main content

« Le plus difficile consiste à faire le premier pas » : six diplômés passionnés nous font part de leurs meilleurs moments à Concordia

Voici ce que les lauréates et lauréats du Prix de l’engagement communautaire ont retiré tout en redonnant à la communauté
10 juin 2021
|
Par Julia Scandella

fall-convocation-jmsb-768x512

À l’approche de la troisième édition de CU Celebrate, un événement virtuel visant à célébrer la promotion de 2021 qui se tiendra le 17 juin, les diplômées et diplômés primés de Concordia ont accepté de nous révéler les plus grandes leçons qu’ils ont retenues ainsi que d’évoquer leurs meilleurs souvenirs.

Les lauréates et lauréats exceptionnels des Prix de l’engagement communautaire de Concordia ont apporté une contribution exceptionnelle à l’expérience des étudiants, à l’engagement communautaire et à la durabilité au sein de l’Université.

Lisez les récits des lauréates et lauréats des Prix de l’engagement communautaire, et leur message à la nouvelle génération de diplômées et diplômés.


Young woman with long, strawberry blonde hair. Photo : Alessia Fent

Chloë Lalonde

B. Bx-arts en éducation artistique et anthropologie
Lauréate du Prix du développement durable

Lorsque je n’étais pas en classe à Concordia, vous pouviez très certainement me trouver submergée de papiers et de divers objets dans le sous-sol du pavillon Hall du Centre pour la réutilisation créative de l’Université Concordia (CUCCR), ou sur mon ordinateur portable en train de rédiger et de réviser des articles pour The Concordian au Hive Café. Si je n’avais pas côtoyé mes pairs au CUCCR et à The Concordian, mes études de premier cycle auraient été bien différentes. Et même si ces activités m’apparaissaient au moins aussi importantes que mes travaux, mon expérience universitaire, dans son ensemble, m’a ouvert, malgré tout, bien des portes. Les différents sujets d’études s’entrelaçaient tout le temps, tous plus pertinents les uns que les autres.

J’aimerais remercier Arrien Weeks et Anna Timm-Bottos du CUCCR de m’avoir guidée dans mon parcours de réutilisation créative et de durabilité; Stan Charbonneau (adjoint du Département d’éducation artistique) d’avoir rendu possible l’impossible; mes pairs d’ESPACE 4 et du CUCCR; et Salinda Hess, Thérèse Mastroiacovo, Mindy Yan Miller, Orit Halpern et Michelle Lasalle de la Faculté des beaux-arts, entre autres, de m’avoir fait découvrir des pratiques artistiques qui me serviront dans le cadre de mes études à la maîtrise.


Le Lin

Le Lin

B. Bx-arts en design
Lauréat du Prix du développement durable

Je m’appelle Le (il/iel). Depuis quelques années, je dirige et représente bénévolement le Queer Print Club (QPC), une contribution qui me tient énormément à cœur. Le QPC est un collectif d’impression communautaire composé d’étudiants LGBTQIA2+ de la Faculté des beaux-arts. Nous organisons et animons des ateliers et des discussions avec des artistes et créons des publications que nous présentons dans le cadre de salons.

Notre projet le plus récent est notre publication Cycles, un fanzine collectif que j’ai conçu, organisé et aidé à imprimer et à relier. Cycles présente les œuvres de 15 artistes queer et explore le dialogue sur l’histoire personnelle des personnes queer, leurs expériences vécues, la culture queer ainsi les relations qui existent au sein de notre communauté.

Au lieu de vendre notre fanzine, nous avons plutôt demandé aux gens de faire des dons à Black Lives Matter et à des organismes de bienfaisance des communautés QTBIPOC. Nous avons ainsi récolté plus de 1 000 dollars pour l’initiative Perspectives noires, le collectif Taking What We Need, l’organisme AGIR et le Black Healing Fund, entre autres. Ce fut un réel plaisir de diriger et d’animer le QPC, et j’espère qu’il continuera à prospérer pour de nombreuses années!


Tiffany Matraxia

Tiffany Matraxia

M.A. en théorie de l’éducation
Lauréate du Prix du mérite pour action bénévole LIVE

Je garderai toujours de bons souvenirs de mes années à Concordia En ayant assisté aux cours, rejoint des associations étudiantes et fait du bénévolat pour les centres d’étudiants, j’ai tissé des liens caractérisés par le soutien et les encouragements tout en redonnant à la communauté. Les nombreuses personnes qui m’ont aidée tout au long de mon parcours me sont très chères. Je tiens à remercier tous les professeurs qui ont judicieusement commenté mon travail afin de m’aider à parfaire mes compétences. Aux membres de ma cohorte : merci d’être restés avec moi jusque tard le soir, d’avoir su poser les bonnes questions tout en vous évertuant à y répondre.

Vous m’avez permis de comprendre l’importance de l’engagement. Les avantages du bénévolat sont innombrables : meilleure confiance en soi, liens solides pour la vie, gratitude et épanouissement. Bien entendu, le plus difficile consiste à faire le premier pas, mais cela est tellement gratifiant. Vous ne saurez jamais ce dont vous êtes capable si vous ne tentez rien!


Erica Chelini

Erica Chelini

B. Sc. en psychologie et linguistique
Lauréate du Prix du mérite pour action bénévole LIVE

Je ne serais pas qui je suis aujourd’hui sans toutes les expériences que j’ai vécues à Concordia.

L’un des premiers cours que j’ai suivis à Concordia était un cours d’introduction aux sciences du langage, qui a suscité chez moi une grande curiosité : Comment acquiert-on et apprend-on les langues? Comment les bébés distinguent-ils les langues? Comment arrive-t-on à coordonner autant de petits mouvements pour parler? Je suis très reconnaissante envers les fantastiques professeurs de Concordia qui m’ont aidée à explorer davantage ces centres d'intérêt.

Cette fascination m’a amenée à m’impliquer dans la recherche. Ma superviseuse fut une véritable mentore pour moi. Elle m’a appris beaucoup de choses; elle ne s’est pas contentée de m’enseigner les pratiques scientifiques et la manière de perfectionner mes compétences – elle m’a aussi aidée à construire ma personnalité. Elle autonomise les étudiants en tirant profit de leurs points forts, ce qui est vraiment important. J’emporte ces leçons avec moi et j’essaie de les appliquer dans toutes les sphères de ma vie, y compris le bénévolat.

À Concordia, j’ai fait du bénévolat avec des groupes tels que la société Garnet Key et le programme Ambassadeurs du développement durable, ce qui m’a permis d’apprendre à collaborer avec les autres pour proposer des solutions et opérer de profonds changements au sein de notre communauté.

Je suis incroyablement reconnaissante pour ces années de formation à Concordia.


Alain Ndakengurutse

Alain Ndakengurutse

B. Comm. en gestion des ressources humaines et en comptabilité
Lauréat du Prix du Conseil de la vie étudiante de Concordia pour contribution exceptionnelle

Rendre service aux autres, voilà une façon de tirer le maximum de la vie étudiante!

Leçon 1 : Ne laissez jamais votre peur vous empêcher de viser l’excellence.

Je me souviens encore comme si c’était hier du jour où j’ai décidé de présenter ma candidature pour un poste d’administrateur indépendant. J’étais aussi nerveux qu’un jeune homme avant son premier rendez-vous amoureux.

Malgré toutes mes craintes, je fus le seul à me présenter.

Leçon 2 : Investissez votre temps de manière intelligente.

Au cours des quelques dernières années, j’ai profité de mes temps libres pour faire du bénévolat au sein de l’Association John-Molson des étudiants en comptabilité, préparer des déclarations de revenus pour des étudiants, animer des ateliers pour le Service de gestion de carrière et, plus récemment, assumer le rôle d’administrateur indépendant représentant les intérêts de plus de 7 500 étudiants.

Leçon 3 : Sachez bien vous entourer.

Grâce à l’apport des équipes formidables avec lesquelles j’ai travaillé, nous avons organisé deux événements de perfectionnement de carrière pour les étudiants noirs. De plus, en collaboration avec d’autres administrateurs indépendants, nous avons mis sur pied le tout premier comité sur la diversité, et nous avons obtenu l’approbation pour décerner une bourse de subsistance au nom de ce comité.

Ainsi, rendre service aux autres m’a réellement permis de tirer le maximum de la vie étudiante.


Fiona Harrison-Roberts Photo : Melvin-John Herbilla

Fiona Harrison-Roberts

B.A. en journalisme
Lauréate du Prix du Conseil de la vie étudiante de Concordia pour contribution exceptionnelle

Le Département de journalisme de Concordia regorge de journalistes talentueux et reconnus qui ont la volonté de transmettre leurs connaissances et leur sagesse aux jeunes journalistes en herbe.

Durant ma deuxième année, j’ai eu le plaisir de suivre un cours offert par Aaron Derfel, journaliste de la Montreal Gazette. Le savoir qu’il nous a transmis dans le cadre de son cours sur les méthodes journalistiques et les méthodologies de recherche est inestimable.

Mon engagement au sein de plusieurs groupes étudiants m’a permis de me réaliser. J’ai aimé organiser des activités visant à favoriser le développement d’une communauté avec mes pairs et défendre les étudiants de toutes les manières possibles.


Joignez-vous aux membres de la communauté de Concordia pour rendre un hommage virtuel à la promotion sortante de 2021 dans le cadre de l’événement
CU Celebrate, qui se tiendra le 17 juin à 12 h (HE).

 

 



Back to top Back to top

© Université Concordia