Lancement de l’initiative Perspectives noires, à Concordia

Financement, mentorat, activités événementielles et dissémination de la recherche font partie de l’offre de ce nouveau pôle de la Faculté des arts et des sciences
10 février 2020
|

« Un de nos objectifs est de briser les silos et de favoriser les synergies parmi les initiatives et les programmes de bourses destinés aux étudiantes et étudiants noirs de Concordia », explique Annick Maugile Flavien (B. Sc. 2013, dipl. de 2e cycle 2015, M.A. 2018), coordonnatrice-fondatrice de l’initiative Perspectives noires (IPN).

Lancé ce mois-ci par la Faculté des arts et des sciences, le nouveau pôle soutient et met en relation des activités concernant les perspectives, les initiatives et les programmes de bourses destinés aux Noirs sur le campus et dans la communauté montréalaise élargie.

« Ce projet puise ses racines dans le militantisme étudiant noir – mouvement très actif à Concordia depuis les débuts de l’Université. L’IPN permet à ces perspectives d’être reconnues, respectées et soutenues à partir de l’intérieur de la structure universitaire » poursuit Annick Maugile Flavien.

Au cours de sa première année d’existence, l’IPN s’emploiera surtout à resserrer les liens entre les membres de la communauté noire de Concordia, notamment en offrant du financement, du mentorat, des possibilités de recherche et des activités événementielles qui appuient les perspectives noires.

« Une large part de notre travail consiste à écouter la communauté noire de Concordia et à assurer une présence auprès de ses membres, afin d’encourager la coalition, la collaboration et l’échange d’idées, et de stimuler les efforts et les aspirations », précise-t-elle.

Selon André Roy, doyen de la Faculté des arts et des sciences, Annick Maugile Flavien est la personne idéale pour piloter une initiative de cette envergure.

« La vision et la passion d’Annick pour ce projet sont sans commune mesure », affirme-t-il.

« Depuis le début de son parcours à Concordia, elle fait œuvre de leader au sein de la communauté universitaire et hors des murs de l’établissement. C’est une ambassadrice remarquable. Nous sommes ravis qu’elle et ses collaborateurs aient choisi d’ouvrir la voie à cette initiative d’une importance cruciale. »

L’IPN est née d’un projet pilote issu du programme C–FAR (Critical Feminist Activism and Research [« activisme féministe critique en matière de recherche »]) – une initiative de l’Institut Simone-De Beauvoir. Annick Maugile Flavien a fondé et coordonné le projet en collaboration avec Meghan Gagliardi (M. Sc. 2019), avec le soutien de la Faculté des arts et des sciences.

« L’IPN est d’une importance capitale pour les étudiants de Concordia et la communauté élargie »

L’IPN repose sur une affiliation de membres du corps professoral, du personnel, de l’effectif étudiant et de la communauté qui, ensemble, travaillent à établir des ponts à l’Université et au-delà des murs de l’établissement.

Directrice de la galerie FOFA, Eunice Bélidor fait partie des membres du personnel affiliés à l’IPN. Selon elle, dans le milieu universitaire, rares sont les vraies occasions offertes aux étudiantes et étudiants noirs.

« Il importe que les étudiantes et étudiants noirs de Concordia soient conscients qu’ils ont leur place ici, et partout ailleurs. L’IPN constitue une approche idéale pour commencer à mieux les sensibiliser. »

Aussi membre affiliée d’IPN, Anastasia Erickson est arrivée à Montréal assez récemment. Chercheuse boursière, elle s’est établie ici il y a quatre ans pour étudier.

Selon elle, l’IPN constitue une excellente occasion pour la communauté noire de Concordia d’offrir soutien et encouragements mutuels, tout en travaillant à la cohésion de la grande diversité d’identités et de perspectives qui la caractérise.

« J’ai été capable de me bâtir un réseau ici, à Montréal, avec des artistes et des historiens de la communauté noire, tant sur le campus que hors des murs de l’Université. C’est une expérience que j’avais envie de vivre depuis mon arrivée dans la métropole », s’enthousiasme-t-elle.

« L’IPN est d’une importance capitale pour les étudiants de Concordia et la communauté élargie. »

Cette initiative est unique en ce sens qu’elle fait partie intégrante de la Faculté des arts et des sciences.

« Nous chapeautons en quelque sorte les diverses initiatives à l’échelle de l’Université en plus de procurer un espace à la communauté », précise Annick Maugile Flavien.

« Ainsi, il devient possible pour nous d’investir dans le bien-être et les perspectives de la communauté noire de Concordia dans son ensemble. »

Projets en cours et à venir

L’IPN mène actuellement deux projets de recherche.

Black Mental Wellness on Campus est un projet de recherche assorti d’une gamme d’activités et de services. Destiné à approfondir les connaissances sur la santé mentale des Noirs à Concordia, le projet vise en outre à offrir des services aux membres de cette communauté.

L’objectif consiste à proposer aux étudiantes et aux étudiants noirs de Concordia une gamme d’activités et de services la troisième semaine de chaque mois, et ce, gratuitement. Au programme : groupes de soutien; thérapie de groupe; séances de médiation; consultation et orientation; et autres activités suggérées par les étudiantes et étudiants.

Imagining Black Futures – (Re)membering Voices, Coalition and Space est un projet issu du carrefour de la recherche-action Montréal 2050. Une équipe de recherche de l’IPN composée d’Anastasia Erickson, de Nat Alexander et d’Oseremen Irete travaille à l’élaboration d’une série d’activités immersives multisensorielles. Ces activités sont autant de points d’entrée qui permettent aux membres de la communauté de remettre en contexte l’histoire publique des Noirs à Montréal et ainsi, de mieux la comprendre.

L’objectif est d’imaginer ce à quoi pourrait ressembler l’avenir des Noirs dans ses multiples déclinaisons, en 2050. Cette démarche – qui amène à revivre de nombreux moments forts de l’histoire des Noirs issus des archives de Concordia – est assortie d’un volet participatif d’histoire orale, en collaboration avec les communautés noires de Montréal.


Apprenez-en plus sur l’
initiative Perspectives noires à Concordia.

 



Retour en haut de page

© Université Concordia