Skip to main content

Le nouveau Bureau de l’équité de Concordia nomme sa première directrice générale

Lisa White contribuera à rendre l’expérience universitaire plus juste, sûre, diversifiée et inclusive
10 février 2021
|
« J’aimerais faire en sorte que toutes et tous les membres de la communauté de Concordia aient accès à l’environnement sécuritaire et aux occasions favorisant l’équité qui m’ont permis de réussir », affirme Lisa White.

Lisa White deviendra la première directrice générale du Bureau de l’équité mis sur pied par l’Université Concordia en octobre 2020.

Forte d’une expérience exhaustive de l’application et de l’administration du Code des droits et des obligations de l’établissement, Mme White privilégie la sensibilisation et l’éducation, ayant œuvré durant près d’une décennie à répondre aux enjeux de la discrimination et de l’équité au sein de la communauté universitaire.

Le Bureau de l’équité supervisera l’élaboration et la mise en œuvre du plan d’action de Concordia en matière d’équité, de diversité et d’inclusion, coordonnera et harmonisera les ressources et les initiatives dans ce domaine à l’échelle de l’Université, et offrira des services et du soutien à la communauté. Ce soutien prendra la forme d’une collaboration avec divers groupes – notamment le conseil directeur sur les directions autochtones, le Bureau des perspectives noires et le groupe de travail du recteur sur le racisme contre les Noirs – dont le mandat comprend la lutte contre la discrimination systémique.

Avant sa nomination au nouveau poste, Lisa White était directrice du Bureau des droits et des obligations de Concordia depuis 2018.

Pour assurer une transition harmonieuse et un service ininterrompu auprès de la communauté universitaire, Mme White demeurera à la tête du Bureau des droits et des obligations jusqu’à ce qu’une nouvelle directrice ou un nouveau directeur soit recruté.

Entrée en fonction au Bureau des droits et des obligations en 2013, elle avait acquis une précieuse expérience en occupant divers rôles consultatifs au sein du Centre de défense des droits de l’Union des étudiants et étudiantes de Concordia.

« Au fil des ans, Concordia m’a donné d’innombrables occasions de poursuivre ma croissance professionnelle et personnelle, ce qui a ancré mon engagement et mon estime à l’égard de la communauté universitaire », affirme Lisa White.

« J’aimerais faire en sorte que toutes et tous les membres de la communauté de Concordia aient accès à l’environnement sécuritaire et aux occasions favorisant l’équité qui m’ont permis de réussir ».

Le nouveau poste sera sous l’autorité directe de Nadia Hardy, vice-rectrice exécutive déléguée aux affaires académiques par intérim et vice-rectrice exécutive adjointe au développement du corps professoral et à l’inclusion, de même que sous l’autorité indirecte de Carolina Willsher, vice-rectrice adjointe aux ressources humaines.

« Lisa White possède des années d’expérience à travailler auprès des membres de notre effectif étudiant, de notre corps professoral et de notre personnel pour trouver des solutions justes et équitables à des problèmes complexes et délicats », explique Nadia Hardy.

« Son leadership, sa vision et son expertise assureront de solides fondations au nouveau Bureau de l’équité de Concordia. »

« Je me réjouis de continuer à collaborer avec Mme White dans ses nouvelles fonctions, et je sais qu’elle a à cœur d’offrir à la communauté universitaire un milieu pédagogique et professionnel à la fois juste, sûr et inclusif », ajoute Carolina Willsher.

« C’est une collègue extraordinaire, profondément engagée au regard des questions d’équité et d’accessibilité. »

Recensement aux fins d’équité en matière d’emploi pour les membres du corps professoral et du personnel

Pour accomplir le mandat du Bureau de l’équité, à savoir que tous les membres de la communauté soient représentés et accueillis, mais aussi qu’ils se sentent inclus dans la vie universitaire et appuyés dans leurs efforts pour participer à tous les volets de celle-ci, Concordia mène un recensement confidentiel aux fins d’équité en matière d’emploi pour les membres du corps professoral et du personnel.

L’un des défis que doit relever Concordia pour faire progresser l’équité, la diversité et l’inclusion est le manque de données sur l’établissement. En effet, sans données démographiques, il est difficile pour l’Université d’avoir des discussions sérieuses sur la sous-représentation au sein de son corps professoral et de son personnel, de concevoir et de mettre en œuvre des processus de recherche équitables et d’examiner les obstacles internes à la pleine participation des membres du corps professoral et du personnel à la vie universitaire.



Back to top Back to top

© Université Concordia