Skip to main content

Concordia nomme Michel Magnan et David Howes professeurs-chercheurs distingués en 2021

Ce titre est la plus haute forme de reconnaissance de l’Université pour l’excellence globale en recherche
9 juillet 2021
|
Par Amy Sharaf

Michel Magnan : « Notre but est d’améliorer les pratiques de gestion et la société. Pourquoi faire de la recherche sinon? » Michel Magnan : « Notre but est d’améliorer les pratiques de gestion et la société. Pourquoi faire de la recherche sinon? »

Deux professeurs peuvent maintenant ajouter une distinction à leur curriculum vitæ en 2021 : celle de professeur-chercheur distingué, la plus haute forme de reconnaissance de l’Université Concordia pour l’ensemble de leurs travaux de recherche.

Michel Magnan, professeur de comptabilité à l’École de gestion John-Molson, et David Howes, professeur de sociologie et d’anthropologie à la Faculté des arts et des sciences, se sont vu décerner cette année ce titre récompensant les professeurs qui, tout au long de leur carrière, se sont distingués de manière exceptionnelle et soutenue grâce à leurs travaux de recherche.

Les récipiendaires doivent aussi être reconnus à l’échelle nationale et internationale pour leur apport et leur leadership dans leurs domaines respectifs. Concordia confère depuis 2018 ce titre que les récipiendaires conservent jusqu’à leur retraite.

« Chaque année, cette liste s’enrichit de chercheurs remarquables, qui reçoivent cette récompense bien méritée pour l’ensemble de leur carrière », explique Paula Wood-Adams, vice-rectrice à la recherche et aux études supérieures.

« David Howes et Michel Magnan rejoignent un groupe de personnes triées sur le volet qui ont démontré leur excellence non seulement en matière d’enseignement, de collaboration et de recherche, mais aussi de mentorat et d’interaction avec les étudiants. »

Michel Magnan : « Je n’aurais pu recevoir cet honneur sans l’appui de mon équipe. »

Michel Magnan a été l’un des premiers chercheurs à s’intéresser à la rémunération des cadres au Canada. Il est également expert en gouvernance d’entreprise, en analyse d’états financiers et en évaluation d’entreprise, ainsi qu’en comptabilité sociale et environnementale.

Le professeur-chercheur est titulaire de la chaire de gouvernance d’entreprises Stephen-A.-Jarislowsky et membre de la Société royale du Canada. Il est également membre distingué de l’Ordre de l’excellence en éducation du Québec et a publié plus de 130 articles dans des revues parmi les plus reconnues, notamment en comptabilité, en finances et en gestion.

Bien qu’il se dise fier de cette distinction, M. Magnan accepte ce titre avec humilité et reconnaît la contribution de ses pairs à sa réussite professionnelle.

« C’est la reconnaissance d’une réussite personnelle à laquelle plusieurs personnes ont contribué. C’est important de la souligner », déclare-t-il.

« Cet honneur récompense indirectement le travail des personnes avec qui j’ai collaboré au fil des ans, comme mes chercheurs principaux, mes étudiants au doctorat, mes coauteurs, des membres du personnel et d’autres. Ma réussite est aussi la leur. »

M. Magnan explique que sa carrière de chercheur, particulièrement en rémunération des cadres, ne lui a pas seulement permis de devenir l’un des premiers chercheurs canadiens dans le domaine. C’est également grâce à ce parcours qu’il a rencontré, il y a 30 ans, celle qui allait devenir son épouse, Sylvie St-Onge, dans le cadre d’une discussion d’experts.

Il espère pouvoir continuer à mener des travaux de recherche qui auront des retombées concrètes.

« En fin de compte, notre but est d’améliorer les pratiques de gestion et la société. Pourquoi faire de la recherche sinon? »

Homme souriant portant un blazer foncé et une chemise boutonnée bleue David Howes : « Le temps passé en classe me stimule et m’offre de nouvelles perspectives dans mes travaux de recherche. »

David Howes : « Je tire énormément de satisfaction de mes années d’enseignement. »

David Howes s’intéresse notamment à l’anthropologie des sens et à l’anthropologie judiciaire. Il a publié de nombreux livres et articles et donné des conférences dans des universités des quatre coins du monde.

Il a cofondé le Centre d’études sensorielles, qui fait partie des 25 unités de recherche reconnues par l’Université Concordia. Il est également rédacteur en chef des séries de livres Sensory Formations et Sensory Studies. Le professeur-chercheur dirige aussi la rédaction de The Senses and Society, une revue très réputée dans le domaine de l’anthropologie des sens.

Comptant une liste croissante de réalisations professionnelles, David Howes se dit honoré de recevoir le titre de professeur-chercheur distingué de l’Université Concordia.

« Je tire énormément de satisfaction de mes années d’enseignement. Le temps passé en classe me stimule et m’offre de nouvelles perspectives dans mes travaux de recherche », fait-il remarquer.

« Je veux continuer de promouvoir les études sensorielles comme champ de recherche interdisciplinaire essentiel et poursuivre mes travaux dans le domaine de l’anthropologie judiciaire et du pluralisme juridique. »


Apprenez-en plus sur le
Centre d’études sensorielles de Concordia.

Renseignez-vous sur le Centre d’innovation en finance d’entreprise Desjardins.

 



Back to top Back to top

© Université Concordia