Créer du contenu partageable et original : une stratégie gagnante

Comment faire pour se démarquer par son contenu et se différencier de la masse?
13 octobre 2021
|
Par Tarek Riman

jeune femme professionnelle regardant son téléphone

Le marketing de contenu ne cesse d’évoluer, et de grands défis se posent face à la multiplication des plateformes de communication et aux nouvelles habitudes de consommation des utilisateurs. Comment faire alors pour se démarquer par son contenu et se différencier de la masse?

Que vous n’en soyez qu’à vos débuts ou que vous gériez un ou des réseaux établis dans vos tâches quotidiennes, cet article vous aidera à améliorer et mettre à jour vos compétences en marketing de contenu.

Comment s’assurer de prendre les bonnes décisions et passer à l’étape supérieure en matière de médias sociaux?

Tout commence par le contenu.

Même si les médias sociaux enregistrent plus de trafic, de visiteurs et d’usagers que jamais, le partage de contenu est en fait en déclin.

Lorsqu’on partage de l’information – qu’il s’agisse d’une publication, d’un article ou d’une page –, il est important que celle-ci soit effectivement partageable. Mais qu’est-ce que cela signifie?

  • Pour être partageable, une page doit être assortie des mots-clés appropriés et correctement intégrée dans les médias sociaux. Plus de 75 % des liens partagés en ligne n’affichent pas les bons mots-clés (tags) et sont présentés entièrement hors de leur contexte.

Comment intégrer une publication dans les réseaux sociaux?

En ajoutant tout cela, votre lien sera ainsi bien affiché dans l'ensemble des réseaux.

Par ailleurs, le meilleur moyen de vérifier si vos liens s’affichent bien sur l’ensemble des plateformes est de recourir à des débogueurs.

Maintenant que nous savons à quoi ressemble une publication partageable, essayons de cerner la nature du contenu partageable.

Il s’agit d’un contenu que votre public ait envie de partager – autrement dit, un contenu qui vaut la peine d’être partagé.

Il n’y a pas de formule magique – ce qui est partageable pour certaines personnes peut ne pas l’être pour d’autres.

Cela étant dit, il existe un terrain d’entente quant à ce qui rend une publication plus partageable :

  • Suivre les tendances;
  • Apprendre de la concurrence pour vous en démarquer;
  • Choisir vos dix principaux compétiteurs
    • examiner leur contenu et leurs publications des six derniers mois, et voyez ce qui a fonctionné
    • appliquer ce qui a fonctionné à vos réseaux et à votre entreprise
  • Présenter bien le contenu et racontez une histoire;
  • Si vous trouvez qu’un contenu est fade, c’est probablement le cas; écrivez pour créer des étincelles;
    • pour retenir l’attention de votre public, vous devez susciter sa curiosité. Évitez de simplement partager pour partager, mais faites plutôt monter l’anticipation et durer le suspense.
  • Concentrez-vous sur les faits et sur la valeur que recherchent votre clientèle;
    • Il est important de donner de la valeur, encore et encore, avant de demander aux consommateurs de s’inscrire à votre infolettre ou d’acheter votre produit.
  • Diversifier vos publications; ne publiez jamais seulement des articles ou seulement des images, des sondages ou des statistiques, mais assurez-vous plutôt de partager différents types de contenus, ce qui s’avère utile à la fois du point de vue de l’expérience utilisateur et sur le plan technique;
  • Tester et retester; essayez constamment de perfectionner votre contenu; plus vous testez, plus vous saurez ce qui fonctionne ou non pour votre public;
  • Changer vos mots-clés. Certains de mes clients utilisent toujours les mêmes mots-clés. Je leur demande alors comment ils peuvent savoir ce qui fonctionne ou non s’ils ne testent pas;
  • Cultiver l’anticipation; il y a quelques semaines, j’ai écrit un article sur ce que les spécialistes en marketing peuvent apprendre de l’industrie du cinéma. 
    • Créer de l’anticipation, ou du suspense 
    • Lancer une bande-annonce ou un teaser– le lancement d’une nouveauté est excitant, alors pourquoi le limiter à une seule journée? 
    • La meilleure chose à faire est de diviser un lancement en une phase d’anticipation, une phase de lancement et une phase post-lancement.

Par expérience, je sais que ces conseils pratiques ont fait leurs preuves et continuent de fonctionner. Cela étant dit, il existe d’autres moyens d’optimiser votre stratégie de médias sociaux. Lors de ma prochaine formation, je couverai aussi ces autres sujets :

  • les fondements de l’intégration et du contenu partageable;
  • comment bénéficier de l’automatisation des médias sociaux;
  • comment utiliser calendriers et stratégies pour obtenir les meilleurs résultats plus efficacement;
  • comment recourir à la réflexion et à l’analyse aux fins d’amélioration continue.

Découvrez les détails de cette formation en anglais donnée par Tarek Riman, un expert en marketing digital.



Retour en haut de page

© Université Concordia