Skip to main content

Concordia lance deux nouveaux microprogrammes de scénarisation et de conception de sites Web

Ces cours donnent la chance aux travailleurs du secteur culturel d’ajouter des cordes à leur arc et de se réorienter dans le contexte de la pandémie de COVID-19
27 avril 2021
|
Photo par Eric Tschaeppeler

Les industries des arts au Canada ont été durement touchées par la pandémie de COVID-19, alors qu’un artiste ou travailleur du secteur culturel sur quatre a perdu son emploi en 2020. Le milieu culturel québécois – dans lequel évoluent 22 pour cent de tous les artistes canadiens – ne fait pas exception.

La Faculté des beaux-arts a donc lancé deux microprogrammes intensifs pour les gens du milieu des arts qui souhaitent se recycler et avoir accès à de nouvelles occasions créatives et professionnelles.

Les diplômées et diplômés du microprogramme de scénarisation et de production cinématographique et du microprogramme de conception de sites Web et d’interfaces utilisateur auront les compétences nécessaires pour trouver un emploi dans ces domaines.

« Ces nouveaux microprogrammes sont la preuve que les universités peuvent répondre rapidement aux crises qui secouent le milieu des arts », affirme Annie Gérin, doyenne de la Faculté des beaux-arts.

« Les artistes et les travailleurs du secteur culturel en situation de précarité sont très nombreux en ce moment. Nous espérons que ces cours pourront les aider à élargir leurs compétences pour pouvoir offrir leur expertise dans plusieurs domaines artistiques. »

Elle ajoute que ces programmes concordent bien avec l’un des engagements de l’Université, qui s’est toujours efforcée de rendre les études universitaires accessibles aux gens tout au long de leur vie, peu importe leur parcours.

« Nous voulons augmenter la diversité de notre corps étudiant avec ces microprogrammes de courte durée pouvant convenir à des candidats qui ne peuvent pas nécessairement entreprendre un baccalauréat dans une discipline des beaux-arts. »

mix_code-768

Un parcours vers un diplôme en design

Le microprogramme de conception de sites Web et d’interfaces utilisateur comprend trois cours de design et d’arts numériques. Il commence en septembre et se déroule sur 13 semaines pendant le trimestre d’automne.

À la fin du microprogramme, les étudiantes et étudiants seront capables de mettre au point des interfaces utilisateur et de construire des sites Web avec HTML, CSS et JavaScript. Ils pourront appliquer leurs connaissances pour créer des sites Web ou diriger la conception créative de projets en collaboration avec une équipe technique.

« Les connaissances en conception numérique sont une compétence essentielle pour tous ceux qui souhaitent travailler dans des environnements réseautés et l’industrie culturelle. Notre microprogramme offre une occasion de recyclage professionnel agile ou une bonne base pour se préparer à obtenir un diplôme en design ou en arts numériques », souligne pk langshaw, directrice du Département de design et d’arts numériques.

film-forest-3-768

Occasions en cinéma et en télé

Le microprogramme de scénarisation et de production cinématographique a aussi pour but d’étoffer les compétences des candidats. Les étudiants inscrits à ce programme suivront trois cours pour apprendre à écrire des scénarios de film et acquérir des connaissances de base sur le financement et la distribution de films au Canada.

« Les productions cinématographiques et télévisuelles n’ont pas toutes été touchées par la pandémie, et il y a encore une pénurie de main-d’œuvre dans l’industrie », explique Jean-Claude Bustros, directeur de l’École de cinéma Mel-Hoppenheim. « Ce microprogramme a pour but de combler les lacunes dans les compétences et d’ouvrir la porte à celles et ceux qui souhaitent travailler dans l’industrie cinématographique québécoise. »

Ce programme d’été de neuf semaines commence en mai. Les diplômés seront outillés pour jouer un rôle de scénariste, de chef scénariste, de producteur indépendant ou d’assistant de production.

Diversifier le bassin d’étudiants

« Avec ces programmes de courte durée, la Faculté des beaux-arts ouvre ses portes aux étudiants adultes qui ne détiennent pas nécessairement un diplôme d’études universitaires ou collégiales. Ils constituent un excellent point de départ pour un diplôme universitaire ou une carrière dans des secteurs en pleine croissance », soutient Annie Gérin.

Les candidates et candidats sont invités à vérifier leur admissibilité aux programmes d’aide gouvernementaux, comme le Programme d’aide à la relance par l’augmentation de la formation du gouvernement du Québec, qui offre une aide financière pour encourager un retour aux études après une perte d’emploi.


Faites une demande d’admission au nouveau
microprogramme de scénarisation et de production cinématographique ou au nouveau microprogramme de conception de sites Web et d’interfaces utilisateur.

 

 



Back to top Back to top

© Université Concordia