Skip to main content
DERNIÈRES MISES À JOUR EN LIEN AVEC LA COVID-19

EN SAVOIR PLUS

L’Université Concordia confère un doctorat honorifique à six personnalités de marque à l’occasion d’une cérémonie virtuelle

Parmi les récipiendaires figurent une championne de la recherche en STIM, un innovateur en technologies durables, une éminente scientifique, une protectrice des langues et cultures autochtones et une journaliste de la BBC, une icône de la danse moderne
3 juin 2020
|
New Brunswick-born Lyse Doucet has spent her 37-year career telling stories that often go underreported in Western media.

L’Université Concordia est heureuse d’annoncer qu’elle décernera un doctorat honorifique à sept personnalités ayant fait leur marque dans divers champs d’expertise – de la sensibilisation au STIM (sciences, technologies, ingénierie et mathématiques) à l’industrie durable en passant par la préservation des langues autochtones ainsi que le journalisme et la danse moderne.

« L’expertise et les réalisations de nos nouvelles et nouveaux récipiendaires d’un doctorat honorifique reflète l’ampleur de la mission pédagogique de Concordia ainsi que notre vision de ce que peut être une université nouvelle génération », déclare Graham Carr, recteur et vice-chancelier de l’établissement. « Toutes ces personnalités ont en commun une extraordinaire détermination à servir la société. Elles sont des modèles non seulement pour la promotion de 2020 de Concordia, mais aussi pour tous les Canadiens et Canadiennes. Elles nous rappellent, en particulier dans le contexte de l’urgence mondiale actuelle, le formidable pouvoir des idées pour améliorer le sort du monde de même que la valeur inestimable de la créativité, de la science, de l’innovation, de l’engagement social, de la mobilisation communautaire et de l’analyse fondée sur des principes rigoureux. »

Les récipiendaires seront honorés dans le cadre d’une célébration virtuelle de nos diplômés et diplômées. Organisée sous le thème CU Celebrate, cette cérémonie se veut non pas une collation des grades virtuelle, mais plutôt une occasion de souligner les réalisations des quelque 6 244 nouveaux diplômés et diplômées des quatre facultés et de l’École des études supérieures de Concordia.

Le 2 juin, nous avons lancé l’initiative CU Celebrate en informant amis, familles, pairs et professeurs des façons dont ils peuvent fêter les nouveaux diplômés, par exemple en créant et en transmettant des messages personnalisés. Durant les deux semaines précédant la célébration virtuelle du 18 juin, le site s’enrichira de messages de félicitations et d’autres contenus. Les diplômés et diplômées, leurs familles et tous les membres de la communauté de Concordia sont invités à en apprendre davantage et à se joindre aux festivités en se rendant sur le site Web CU Celebrate à compter du 2 juin.

Concordia entend accueillir en personne les nouveaux récipiendaires d’un doctorat honorifique et les plus récents diplômés dans le cadre d’une cérémonie en bonne et due forme, dès que les circonstances le permettront.

Les récipiendaires d’un doctorat honorifique du printemps 2020 sont :

Flanagan-Photo-350x400

Jennifer Flanagan – cofondatrice, présidente et directrice générale d’Actua

Pour son recours aux programmes de STIM en vue d’autonomiser les populations mal servies

Actua est le plus grand organisme canadien de sensibilisation aux sciences, aux technologies, au génie et aux mathématiques (STIM). L’organisme national s’associe avec des entreprises, des gouvernements, des établissements d’enseignement postsecondaire et des organismes communautaires pour offrir des programmes de STIM qui renforcent la confiance en soi et l’employabilité. Actua implique ainsi chaque année plus de 300 000 jeunes, particulièrement au sein de populations mal servies. Jennifer Flanagan a été maintes fois reconnue pour son travail. Elle a notamment reçu le Prix canadien d’entrepreneuriat féminin RBC, la distinction Top Forty Under 40 et le prix Femme de mérite de la YWCA, en plus d’avoir été nommée l’une des 100 femmes les plus influentes du Canada par le Réseau des femmes exécutives (RFE).


david_fung_photo-350x400

David Fung – intégrateur de technologies et créateur d’entreprises en série

Pour son apport au développement d’industries durables dans le monde entier

Né à Hong Kong, David Fung a fondé et cofondé plus de 30 entreprises en Amérique du Nord, en Europe et en Asie. Doté d’une formation d’ingénieur chimique, il a occupé des postes fonctionnels et de recherche clés au sein d’entreprises internationales de chimie et d’ingénierie, en plus de consacrer une bonne partie de sa carrière à développer des solutions axées sur les industries et les énergies durables. Parmi celles-ci, citons le plus grand système du monde de recyclage d’acide sulfurique issu de la fonte, un système de recyclage des eaux usées en Israël, une centrale sino-canadienne alimentée par des déchets à Shanghai, un partenariat de recyclage d’emballage en Europe, en Asie et en Amérique du Nord, ainsi qu’une exploitation d’aquaculture en Chine.


Julia_Higgins-Photo-350x400

Dame Julia Higgins, DBE, FRS, FREng – éminente scientifique britannique

Pour la promotion de la diversité et de l’inclusion en sciences et technologie

Julia Higgins est l’auteure de quelque 250 publications savantes chevauchant plusieurs domaines, notamment la chimie, la physique, le génie chimique et la science des matériaux. Parmi ses nombreuses innovations scientifiques figure l’emploi de la diffusion neutronique dans l’étude de la dynamique des macromolécules. Elle est en outre la première femme à devenir membre de la Royal Society et de la Royal Academy of Engineering. Depuis le début des années 1990, outre ses intenses activités de recherche et d’enseignement, Dame Higgins s’occupe activement de favoriser l’essor de l’éducation scientifique et technologique, et ce, plus particulièrement auprès des femmes.


Fibbie-edit-350x400

Fibbie Tatti – linguiste autochtone et animatrice média

Pour son apport à la préservation et à la promotion des langues et des cultures autochtones

Issue de la Première Nation Sahtuotine et née au Grand lac de l’Ours, dans les Territoires du Nord-Ouest (T.N.-O.), Fibbie Tatti parle et écrit couramment l’esclave du Nord, langue dans laquelle elle est aussi conteuse. Au cours des quatre dernières décennies, elle a contribué à l’élaboration d’un modèle d’influence sur lequel fonder les programmes de langues autochtones et a été commissaire aux langues officielles des T.N.-O. Elle a également pris part à la conclusion de l’entente sur la revendication territoriale des peuples du Sahtu de même qu’à celle de l’accord sur l’autonomie gouvernementale. Fibbie Tatti a par ailleurs animé une émission d’affaires publiques pour CBC North TV.


Lyse-Doucet-BBCs-Chief-International-Correspondent-350x400

Lyse Doucet, OBE, CM – correspondante à l’étranger pour la BBC, animatrice et documentariste

Pour ses reportages et son attachement à l’intégrité journalistique

Née au Nouveau-Brunswick, Lyse Doucet a passé ses 37 ans de carrière à traiter des sujets souvent peu abordés dans les médias occidentaux. Pendant quinze ans, elle a enchaîné une série de postes de correspondante à l’étranger pour la BBC d’abord en Afrique de l’Ouest, puis au Moyen-Orient, établissant ainsi sa réputation internationale d’experte de la région. En 1999, elle devient présentatrice principale à la BBC. Néanmoins, en tant que correspondante internationale en chef, elle continue de se rendre sur le terrain pour des reportages et des documentaires. Elle est régulièrement déployée aux quatre coins du monde afin d’interviewer des personnages de premier plan et de couvrir des événements majeurs, comme le Printemps arabe.


Margie-Gillis-350x400

Margie Gillis, O.C., C.Q. – danseuse, chorégraphe et enseignante spécialiste de la danse contemporaine

Pour son apport à la danse moderne, à l’enseignement et au militantisme

Née à Montréal, Margie Gillis est l’une des chorégraphes et danseuses canadiennes les plus influentes des 20e et 21e siècles. En 1979, elle devient la première artiste en danse moderne originaire de l’occident à se produire en Chine. Infusées de thèmes politiques, sociaux et culturels, ses œuvres continuent d’être interprétées partout dans le monde. Margie Gillis a été porte-parole d’OXFAM, de la Planned Parenthood Foundation et de plusieurs organismes de sensibilisation au sida, et se consacre activement à la défense de causes environnementales.



Back to top Back to top

© Université Concordia