Skip to main content
DERNIÈRES MISES À JOUR EN LIEN AVEC LA COVID-19

EN SAVOIR PLUS

Des étudiants de l’Université Concordia explorent les coulisses de l’Impact de Montréal aux côtés de hauts dirigeants du club

Les membres du Comité du marketing des sports John-Molson découvrent les qualités requises pour diriger avec succès une équipe de soccer de ligue majeure
9 septembre 2019
|
Le directeur, Partenariats Ventes, de l’Impact de Montréal, Saverino Folino (en avant, à l’extrême droite), faisant visiter le stade aux étudiants. | Photos : Katie Malazdrewicz

Dans le cadre du programme estival de Concordia, des étudiantes et étudiants membres du Comité du marketing des sports John-Molson ont eu la chance de rencontrer en personne plusieurs hauts dirigeants de ligues sportives majeures.

En juin dernier, le groupe a eu l’occasion de s’asseoir avec le président de l’Impact de Montréal Kevin Gilmore, au stade Saputo, et de discuter de la gestion d’événements sportifs professionnels. Les étudiants ont pu en outre visiter les installations et assister au match de l’Impact contre les Sounders FC de Seattle, gracieuseté de la Fondation Mirella-et-Lino-Saputo.

« Nous avons pu explorer les rouages d’une équipe sportive professionnelle et en apprendre plus sur l’aspect commercial des choses », relate Fatima Malik, étudiante au premier cycle en finance et commerce international à l’École de gestion John-Molson, qui a participé à l’initiative.

« La plupart du temps, nous n’assistons qu’aux matchs sportifs en tant que tels. Toutefois, cette incursion nous a permis de jeter un regard privilégié sur la complexité du monde des sports. »

Le président et chef de la direction de l’Impact de Montréal, Kevin Gilmore, discutant de gestion d’événements sportifs avec les étudiants. Le président et chef de la direction de l’Impact de Montréal, Kevin Gilmore, discutant de gestion d’événements sportifs avec les étudiants.

Un tremplin de choix

Fatima Malik rapporte que Kevin Gilmore a commencé par décrire son cheminement de carrière, puis a parlé de l’importance de prendre des risques calculés et de bien saisir la portée de ses propres décisions.

« Le marketing des sports étant une industrie hyperexclusive, nous avons tendance à croire que tout est une question de chance. Toutefois, le parcours de M. Gilmore dénote toute l’importance de la passion, de la détermination et du travail acharné. »

Le professeur de marketing Bryan Barbieri – qui a préparé ses étudiants avant la visite et les a accompagnés lors de leur sortie – est du même avis. Le message de Kevin Gilmore est éloquent : il est important de toujours donner le meilleur de soi, peu importe ce que l’on fait.

« Si vous faites preuve d’une excellente éthique professionnelle et d’une grande compétence dans l’exercice de vos responsabilités, vous vous ferez remarquer, non seulement à l’intérieur de votre organisation, mais aussi à l’extérieur », fait remarquer le professeur Barbieri.

« C’est un tremplin de choix pour quiconque souhaite progresser rapidement dans sa carrière au sein de l’industrie des sports. »

jmsb-impact-by-katie-malazdrewicz-game-768

Des stratégies de marketing modernes à l’œuvre

Selon Fatima Malik, la visite du stade en compagnie du directeur des partenariats d’entreprises de l’Impact, Saverino Folino, a été une expérience révélatrice.

« M. Folino nous a fait faire un tour guidé des installations et nous a expliqué la stratégie derrière chaque point de contact : chaque section, chaque espace d’activation et chaque concession alimentaire. Tout ce que vous voyez, entendez et sentez est intentionnel », ajoute-t-elle.

« C’était très intéressant de constater l’uniformité avec laquelle les stratégies de marketing modernes ont été appliquées afin d’éliminer toute friction et d’optimiser l’expérience des supporters, tout en créant une valeur inégalée pour les entreprises partenaires. »

Bryan Barbieri, qui invite régulièrement des conférenciers dans le cadre de son cours de marketing des sports, affirme que ce type de rencontre entre étudiants et dirigeants de l’industrie constitue une expérience d’apprentissage unique.

« On peut apprendre beaucoup de choses en classe, souligne-t-il. Mais le degré de crédibilité d’un principe d’apprentissage, ou d’un conseil, est décuplé lorsqu’il vient directement de la bouche d’une personne en autorité qui elle-même le mets en pratique au quotidien. »


Apprenez-en plus sur l’
École de gestion John-Molson de l’Université Concordia.

 



Back to top Back to top

© Université Concordia