Skip to main content

Formation continue Concordia signe un partenariat pluriannuel avec le géant des télécommunications Ericsson Global

Les projets comprennent un programme de formation personnalisé pour le personnel ingénieur de l’entreprise, organisé en collaboration avec l’Institut d’IA appliquée de l’Université
20 juin 2024
|

Un groupe de personnes assises dans une grande salle, avec un homme sur un écran devant « Les thèmes du programme reflètent la diversité des données et des problèmes rencontrés dans le monde du travail », affirme Tristan Glatard. | Photos de Nathalie Quirion

Selon Bloomberg News, le marché mondial de l’intelligence artificielle générative (IA) devrait connaître une croissance fulgurante et atteindre 1,3 billion de dollars américains d’ici 2032. Dans un paysage technologique en si rapide mutation, le secteur de la formation en entreprise doit trouver un juste équilibre entre innovation et capacité d’adaptation.

Dans cette optique, Formation continue Concordia (FCC) a établi un partenariat de formation avec Ericsson, un pionnier mondial des télécommunications. Ce partenariat représente une collaboration stratégique entre FCC et Ericsson, mettant à profit le leadership de l’entreprise au sein de l’industrie et l’expertise unique de l’Université en matière d’applications concrètes dans le domaine de l’intelligence artificielle.

Une formation spécialisée en IA et conçue pour le personnel ingénieur d’Ericsson du Canada, de la Suède, de l’Inde et d’ailleurs sera déployée à l’échelle mondiale. Ce cours est le premier d’une série de programmes de formation sur l’IA qui seront offerts par FCC dans le cadre de cet accord pluriannuel.

Promouvoir les compétences pratiques chez les ingénieures et ingénieurs

L’objectif de partenariats comme celui-ci est de développer une main-d’œuvre unifiée et hautement qualifiée à l’échelle internationale, en veillant à ce que les personnes participantes restent à l’avant-garde de l’innovation dans l’industrie. Ainsi, FCC compte proposer des programmes similaires à un large éventail d’organisations, en plus d’Ericsson.

« Notre collaboration avec Ericsson Global montre à quel point les compétences spécialisées de notre équipe en matière de formation adaptée à l’industrie changent la donne », affirme Isabel Dunnigan, vice-rectrice adjointe à l’apprentissage continu de Concordia. « Ce partenariat confirme le statut de chef de file de Concordia en matière d’apprentissage personnalisé fondé sur l’expérience et atteste sa capacité à répondre aux besoins changeants de la main-d’œuvre mondiale. »

L’une des retombées les plus prometteuses de ce partenariat avec Ericsson est la reconduction d’un programme personnalisé de formation en IA axé sur des projets, destiné au personnel de l’entreprise et offert en collaboration avec l’Institut d’IA appliquée de l’Université Concordia.

Inauguré en novembre 2021, le programme explore les sujets émergents du domaine des technologies de l’IA et de l’apprentissage automatique. Les 120 personnes formant la première cohorte du programme ont obtenu leur diplôme après seulement 16 semaines.

La deuxième édition du programme proposera des contenus inédits, des améliorations fondées sur les commentaires des personnes participantes et une approche pédagogique encore plus inclusive.

« Cette année, la formation a été légèrement remaniée en fonction des commentaires des personnes ayant déjà participé au programme et en tenant compte des nouvelles tendances en matière d’IA, précise Tristan Glatard, codirecteur de l’Institut d’IA appliquée. Le volet "projets" a été revu dans une optique d’inclusion, notamment pour mieux soutenir les personnes participantes qui ne disposent pas forcément de données utilisables dans leur milieu de travail. »

Outre ses fonctions de codirecteur de l’institut, Tristan Glatard est professeur agrégé au Département d’informatique et de génie logiciel de l’Université Concordia et titulaire d’une chaire de recherche du Canada de niveau 2 sur les infrastructures de données massives pour la neuroinformatique. Il explique qu’outre la nouvelle formule pédagogique et les contenus actualisés, la cohorte de cette année bénéficiera de l’expertise du personnel enseignant déjà en poste.

« Plus de la moitié du personnel enseignant du programme a participé à l’édition précédente. Nous nous assurons ainsi de maintenir la qualité de l’offre tout en recrutant de nouvelles personnes. »

Des compétences concrètes pour des problèmes concrets

Axé sur l’apprentissage pratique, l’institut possède tout le savoir-faire nécessaire pour outiller concrètement le personnel d’Ericsson dans une perspective d’intégration des technologies émergentes.

« Le programme d’études couvre un large éventail de sujets liés à l’IA, notamment la préparation et la visualisation des données, l’apprentissage supervisé et non supervisé, l’apprentissage automatique classique, l’apprentissage profond, les séries temporelles et les modèles génératifs », énumère le Pr Glatard.

« Le programme n’est pas pensé en fonction d’un modèle ou d’une approche spécifique, mais les thèmes abordés reflètent la diversité des données et des problèmes rencontrés dans le monde du travail. »

Le professeur ajoute que le programme offre aux personnes participantes la possibilité d’affiner leurs compétences par essais et erreurs, puisqu’elles consacrent plus de 40 % du temps de formation à travailler sur un projet de leur choix.

Innover à l’échelle internationale par la coopération locale

Bien qu’il s’agisse d’un programme d’envergure internationale, celui-ci est bien enraciné dans la communauté locale. En effet, l’initiative a été mise sur pied en collaboration avec l’accélérateur d’intelligence artificielle mondial (GAIA) d’Ericsson, basé à Montréal.

Ce pôle d’innovation se consacre à la recherche et au développement dans le secteur des technologies de pointe en matière d’intelligence artificielle et d’automatisation.

Prasad Garigipati, responsable du pôle de recherche canadien en IA d’Ericsson et directeur du bureau de Montréal, estime que les avantages de ce partenariat continu entre l’industrie et l’Université – auquel s’ajouteront d’autres programmes de formation en IA conçus pour l’entreprise – profiteront à un grand nombre de personnes.

« Sous les conseils avisés de nos partenaires et en collaboration avec des experts d’Ericsson à Montréal – un pôle incontournable de l’IA – nos équipes de recherche testeront et peaufineront des solutions pour rendre les technologies 5G et les suivantes plus évoluées, plus rentables d’un point de vue énergétique pour les fournisseurs de services et plus économiques pour les utilisateurs finaux », précise-t-il.

Andrew Grove, responsable mondial de l’intelligence artificielle et de l’apprentissage machine chez Ericsson, abonde dans le même sens. Il ajoute que le partenariat avec Concordia constitue une belle occasion de faire connaître leur engagement commun à promouvoir l’apprentissage continu et la quête de l’excellence au sein de l’industrie.

« Ericsson Canada est fier de collaborer avec une université de calibre mondial comme Concordia, qui se situe à l’avant-garde de la recherche et du développement dans le domaine de l’intelligence artificielle, souligne M. Grove. Nous sommes ravis de poursuivre notre partenariat. »


Apprenez-en plus sur les
programmes de Formation continue Concordia.

Restez à l’affût des progrès et des perspectives découlant du partenariat entre l’Université Concordia et la société Ericsson.



Retour en haut de page

© Université Concordia