La nouvelle Galerie B du magasin Bouclair met à l’honneur des étudiantes et étudiants en beaux-arts de Concordia

« Ce projet est la preuve que de belles perspectives s’offrent à nous. »
12 janvier 2022
|
Étudiant Octavious Jones à Galerie B.

Afin de promouvoir les œuvres d’artistes locaux prometteurs de disciplines variées, l’entreprise d’accessoires pour la maison Bouclair a aménagé dans son nouveau magasin de Griffintown, à Montréal, un espace d’exposition appelé Galerie B, géré par la société de création LNDMRK.

À ce jour, cinq étudiantes et étudiants en beaux-arts de Concordia ont été mis à l’honneur à la Galerie B dans le cadre d’une exposition collective qui se poursuivra jusqu’au 6 février.

Ces artistes sont Paulina Bereza, étudiante en arts plastiques (fibres et pratiques matérielles), Alice Zerini-Le Reste, étudiante en arts plastiques (céramique), Diane Roe, étudiante en histoire de l’art et arts plastiques (médias d’impression), Octavious Jones, étudiant en arts plastiques (sculpture) et Emiliano Moreno Quesada, étudiant en arts plastiques (sculpture). L’entreprise Bouclair, qui a produit des vidéos afin de présenter chacun de ces artistes, a bénéficié d’une couverture médiatique dans diverses publications, dont le Journal de Montréal.

Diane Roe affirme que sa collaboration avec la Galerie B lui a permis de saisir des occasions fort prometteuses. Grâce ce projet, elle a notamment pu décrocher un contrat avec MU, un organisme de bienfaisance qui se consacre à la création de murales afin de transformer Montréal en musée d’art à ciel ouvert.

« La Galerie B nous a procuré une grande visibilité, souligne Mme Roe. Pour ma part, j’ai élargi mon réseau professionnel et j’ai reçu plusieurs propositions pour participer à d’autres projets. Cette expérience a été un véritable tremplin ».

Octavious Jones est également enchanté de sa collaboration avec la Galerie B : « Cette expérience m’a ouvert de nombreuses possibilités, affirme M. Jones. J’ai rencontré plusieurs amateurs d’art qui ont déjà hâte de découvrir mes prochaines créations. Ce projet est la preuve que de belles perspectives s’offrent à nous. »

« Nous souhaitions offrir une vitrine aux artistes émergents »

Peter Goldberg, propriétaire, président et chef de la direction de Bouclair, espère que la Galerie B va non seulement inspirer et appuyer les artistes émergents, mais qu’elle encouragera également d’autres entreprises à faire de même.

« Art Basel et Times Square ont été nos sources d’inspiration. Nous tenions à ouvrir la Galerie B dans notre nouveau magasin de Griffintown afin d’offrir aux artistes émergents une vitrine pour présenter leur travail et faire connaître leur art au public montréalais », explique M. Goldberg.

« La créativité étant au cœur de notre entreprise, nous sommes ravis d’appuyer et d’encourager la relève artistique. Nous ne savons pas encore où nous mènera ce projet, mais si nous remportons le succès escompté, nous inciterons sans doute d’autres entreprises à lancer des initiatives similaires afin de divertir la communauté. »

La société de création LNDMRK a travaillé activement avec les étudiantes et étudiants en ce qui concerne leurs contrats, leur sélection et leur présentation.

« Bouclair désirait soutenir la prochaine génération d’étudiants en arts visuels, et nous savions que Concordia était dotée d’une excellente école d’art, donc nous avons établi le contact », explique Alexis Froissart, président et fondateur de LNDMRK.

« Tout le monde était vraiment enthousiaste à propos de cette initiative. Nous avons grandement apprécié le fait que Bouclair veuille aider ces artistes émergents à entamer un nouveau parcours, et à faire la transition entre le milieu universitaire et le monde du commerce. Je suis très fier de ce projet et nous continuerons à favoriser ce genre de partenariat. »

Marc Wieser, superviseur du portefeuille d’initiatives stratégiques de la Faculté des beaux-arts de l’Université Concordia, se dit également très satisfait des retombées du projet.

« L’expérience de nos étudiantes et étudiants avec Bouclair s’est révélée très positive. Elle leur a notamment permis de réaliser des contrats professionnels, d’effectuer des démonstrations en direct de leurs pratiques et d’exposer leurs œuvres à la Galerie B », énumère-t-il.

« Cette initiative illustre une fois de plus notre engagement en faveur de l’apprentissage expérientiel au sein de la Faculté des beaux-arts. Pour nous, il est essentiel que les étudiantes et étudiants acquièrent des compétences professionnelles dans le cadre de projets concrets, maintenant qu’ils s’apprêtent à lancer leur carrière. »


Apprenez-en plus sur la
Faculté des beaux-arts de l’Université Concordia.

L’exposition collective mettant à l’honneur cinq étudiantes et étudiants de Concordia se poursuivra à la Galerie B (1040, rue Wellington) jusqu’au 6 février.

 



Retour en haut de page

© Université Concordia