Concordia offre maintenant des diplômes d’études supérieures en génie chimique

L’école Gina-Cody donne son feu vert aux programmes de maîtrise et de doctorat
21 avril 2021
|
Alex De Visscher : « Nous avons des objectifs de recherche ambitieux et connaissons une croissance soutenue. Les étudiants et étudiantes que nous accueillerons dans ces programmes devront donc sortir du lot. »

L’École de génie et d’informatique Gina-Cody a annoncé l’approbation de deux nouveaux programmes d’études supérieures au sein de son Département de génie chimique et des matériaux.

Les programmes de maîtrise et de doctorat en génie chimique permettent à Concordia d’élargir son potentiel de recherche et de nourrir la réflexion internationale dans le domaine en apportant des perspectives innovantes.

« À l’école Gina-Cody, l’apprentissage nouvelle génération est un concept qui nous tient à cœur. Notre Département de génie chimique et des matériaux se montre particulièrement actif en la matière, et offre aux étudiants et étudiantes des cycles supérieurs des possibilités d’apprendre par l’expérience », déclare Mourad Debbabi, doyen par intérim de l’école.

« Les questions touchant le stockage de l’énergie, la durabilité, l’efficacité énergétique et l’empreinte écologique occuperont une place centrale dans les recherches de nos étudiants et étudiantes. Les membres de notre corps enseignant sont très bien placés pour porter les idées novatrices et la dynamique de transformation mondiale qui émergeront de ces nouveaux programmes. »

« L’équilibre entre hommes et femmes demeurera l’une de nos valeurs phares. »

Les nouveaux programmes de maîtrise ès sciences appliquées et de doctorat en génie chimique résultent de la vision qu’a le département de son propre rôle au sein de la société.

« L’industrie chimique se fonde sur l’extraction du carbone des combustibles fossiles », déplore Alex De Visscher, professeur et directeur du Département de génie chimique et des matériaux.

« À l’avenir, nous devons changer l’approche classique et nous tourner vers des sources comme l’électricité, les énergies renouvelables, le dioxyde de carbone et la biomasse. Grâce à elles, nous pourrons créer des procédés réellement écologiques et durables qui nous aideront à réduire au minimum notre incidence sur l’environnement. »

M. De Visscher, qui a fait ses études supérieures en Belgique, a pu goûter aux avantages de la parité hommes-femmes au sein d’un département de génie. Cette dynamique a favorisé l’innovation et la diversité, aussi bien dans la recherche que dans l’apprentissage, et a inspiré sa vision de ce qui allait devenir le Département de génie chimique et des matériaux de Concordia.

« Lorsqu’on parvient à un meilleur équilibre entre les sexes, la diversité s’accroît invariablement. Les 10 membres de notre corps professoral apportent leurs expériences multiples, forgées tant par leur genre que par leur bagage personnel, et sont ainsi à même d’engager des discussions inclusives. Au fil de notre évolution, l’équilibre entre hommes et femmes demeurera l’une de nos valeurs phares et un moteur de notre croissance. »

Sujets d’étude

Le Département de génie chimique et des matériaux est un pôle d’activité porté par des enseignantes et enseignants en phase avec les urgences de notre temps et conscients de l’importance des solutions à long terme. La variété de champs d’expertise qu’il regroupe est le reflet de sa propre diversité :

  • Exploitation du dioxyde de carbone en vue de diminuer les émissions
  • Conception de catalyseurs afin de réduire les émissions mondiales de gaz à effet de serre
  • Création de polymères et de nanomatériaux dans le but d’obtenir des sources d’énergie renouvelable
  • Création de batteries sûres et à haute énergie sans combustibles fossiles
  • Mise au point de matériaux résilients de pointe conçus pour les environnements extrêmes
  • Conception nouvelle du développement industriel à l’aide de techniques innovantes

« Je suis fière de l’étendue et de la qualité des recherches effectuées dans notre Département de génie chimique et des matériaux au cours des cinq dernières années. C’est grâce à elles que nous pouvons profiter de la croissance exceptionnelle que nous connaissons aujourd’hui », se réjouit Paula Wood-Adams, vice-rectrice intérimaire à la recherche et aux études supérieures et professeure de génie chimique et des matériaux.

« Ces nouveaux programmes d’études supérieures nous permettront d’apporter de nouvelles perspectives qui viendront nourrir la réflexion actuelle en génie chimique, dans l’intérêt de l’industrie et de la société. Cette étape consolide la position d’excellence de notre école sur le plan de la recherche au Canada. »

Conseils pour présenter une demande d’admission

Vous souhaitez faire une demande d’admission à l’un des programmes d’études supérieures en génie chimique?

« Nous avons des objectifs de recherche ambitieux et connaissons une croissance soutenue. Les étudiants et étudiantes que nous accueillerons dans ces programmes devront donc sortir du lot », souligne M. De Visscher.

Voici donc quelques-uns de ses conseils importants aux étudiants et étudiantes qui veulent présenter une demande d’admission :

  1. Assurez-vous que vos domaines d’intérêt sont pertinents
    Les domaines de recherche qui vous intéressent doivent être en adéquation avec ceux du professeur ou de la professeure responsable que vous sollicitez. C’est donc dire que cette personne sera en mesure d’enrichir ou de parfaire votre expérience en la matière, tout en élargissant vos horizons. Définissez clairement la façon dont vous comptez évoluer sous son mentorat.

  2. Démontrez vos compétences et votre expérience en matière de leadership
    Le département se réinvente et souhaite recruter des étudiants et des étudiantes capables de défendre leurs idées novatrices. Décrivez les diverses expériences qui ont contribué à votre apprentissage et forgé votre compréhension.

  3. Démarquez-vous en pensant autrement
    Pour adopter une approche différente à l’égard du génie chimique, il faut savoir chercher les réponses à des questions de longue date dans des directions encore inexplorées. De plus, la réponse aux enjeux de demain passe par une synthèse efficace des problèmes d’aujourd’hui et par une culture forte de l’innovation ouvrant la voie à des procédés réellement écologiques.


Apprenez-en davantage sur le
Département de génie chimique et des matériaux de Concordia. Communiquez avec Alex De Visscher pour toute question concernant l’inscription à ces nouveaux programmes d’études supérieures.
 

 



Retour en haut de page

© Université Concordia