Skip to main content

Une équipe de finissants de l’École de génie et d’informatique Gina-Cody se classe troisième au concours de conception de bâtiment Décathlon solaire

Le projet de synthèse des étudiants l’a emporté dans la catégorie Nouveau logement de l’événement tenu à Golden, au Colorado
22 juin 2023
|

Une femme aux cheveux blonds bouclés donnant un prix et félicitations à un jeune homme aux cheveux noirs et à la barbe, en costume Kishan Gandhi, membre de l'équipe, recevant le prix au Colorado.

Ayant consacré son projet de synthèse au problème du logement au Canada, un groupe d’étudiantes et étudiants en génie du bâtiment à l’École de génie et d’informatique Gina-Cody de l’Université Concordia a vu sa création couronnée d’un prix lors d’un concours étudiant international de conception de bâtiment.

Le projet Bâti pour le Nord de l’équipe s’est en effet récemment classé troisième dans la catégorie Nouveau logement du Décathlon solaire du ministère américain de l’Énergie. Tenu à Golden, au Colorado, le concours rassemblait des étudiantes et étudiants de plus de 20 universités partout en Amérique du Nord, en Australie, en Inde et au Royaume-Uni.

L’événement met au défi la nouvelle génération de professionnels du bâtiment de concevoir et de construire des bâtiments haute performance sobres en carbone et alimentés par énergie renouvelable.

L’équipe de Concordia était composée des étudiantes et étudiants au premier cycle en génie du bâtiment Hannah del Rosario, Youssef El Ouarat, Kishan Gandhi, Mihail Mihaylov et Maggie Turmel. Ceux-ci ont soumis leur projet de synthèse au Décathlon solaire avec l’appui de Bruno Lee, professeur agrégé de génie du bâtiment, civil et environnemental.

Le projet Bâti pour le Nord est axé sur une structure et un concept de logement durable qui répondent aux besoins culturels et pratiques de la population inuite d’Iqaluit. Son design combine ainsi deux thèmes principaux, soit le recyclage de conteneurs d’expédition et l’intégration de pratiques culturelles.

« Nous avons choisi ce projet lorsque nous avons réalisé l’ampleur de la crise du logement qui sévit à Iqaluit, de même que l’impact du colonialisme sur la culture des Inuits qui y vivent, explique Hannah del Rosario. Nous tenions à concevoir une structure à la fois durable et respectueuse de la culture inuite. »

Les étudiants ont conçu un modèle de logement recourant à des conteneurs d’expédition recyclés comme principal élément structural. Ils ont par ailleurs imité la structure et la forme classiques d’un igloo, clin d’œil au design ayant dominé la région dans l’histoire.

 Un rendu informatique d'une structure de bâtiment dans un village enneigé. Un rendu du design des étudiants, Construit pour le Nord.

Le projet comprend également des espaces adaptés aux pratiques culturelles traditionnelles des Inuits, notamment :

  • une pièce froide pour le rangement des vêtements d’extérieur et l’entrée
  • une pièce fraîche (environ 4 °C ou 40 °F) pour la couture, la séparation des peaux et le traitement des viandes
  • des pièces chaudes telles que des espaces de vie polyvalents, une salle de bain et une cuisine.

Coordonnateur des cours du projet de synthèse en génie du bâtiment, le Pr Lee a intentionnellement établi un échéancier qui coïncidait avec le concours.

« Je souhaitais que mes étudiantes et étudiants participent au concours sans devoir travailler davantage », précise-t-il.

Repousser les limites

« Le concours a motivé les étudiants à utiliser pleinement ce qu’ils avaient appris en classe en l’appliquant à leur projet de synthèse dans une optique multidisciplinaire, explique Bruno Lee. Cette occasion pour notre équipe de présenter son travail à l’échelle internationale était en outre très attrayante. »

Il souligne que c’est la capacité des membres de l’équipe Bâti pour le Nord de combiner harmonieusement les systèmes de structure, d’enveloppe et de CVC en une solution unique qui leur a permis de repousser leurs propres limites et de remporter la troisième place au Décathlon solaire.

Le Pr Lee ajoute que les programmes offerts à l’École de génie et d’informatique Gina-Cody prépare justement les étudiantes et étudiants à réussir ce type de projet complexe.


Apprenez-en davantage sur l’
École de génie et d’informatique Gina-Cody de l’Université Concordia.

Explorez le Département de génie du bâtiment, civil et environnemental.

 



Retour en haut de page

© Université Concordia