Skip to main content

Concordia lance le premier service de vente et de location d’œuvres de diplômés en beaux-arts au Canada

La Collection Art Volte jette des ponts entre les artistes émergents, les collectionneurs et le marché de l’art
18 mai 2022
|
« Les premiers pas sont toujours les plus difficiles, mais nous sommes là pour ces moments cruciaux. » | Image : End of the world, par Dayna danger, 2018.

L’Université Concordia a officiellement lancé la Collection Art Volte – une première au Canada.

Près de 200 personnes, dont des membres du cercle des bâtisseurs du chancelier et des personnalités du milieu artistique montréalais, étaient rassemblées à la Maison du Conseil des arts de Montréal le 17 mai pour célébrer le nouveau service de vente et de location mettant en vedette les œuvres de récents diplômés et diplômées de la Faculté des beaux-arts.

Cette initiative sans but lucratif a pour vocation d’aider les artistes à lancer leur carrière et de les appuyer tandis qu’ils font leur entrée dans un environnement professionnel compétitif.

« Je suis très fier de voir la Collection Art Volte prendre forme » affirme Graham Carr, recteur de l’Université.

« Il s’agit d’un projet très caractéristique de Concordia, qui soutient nos étudiants et diplômés de manière inédite et constructive, en leur offrant une formation pragmatique et entrepreneuriale pour qu’ils puissent démarrer leur carrière et tisser des liens dans notre ville et ailleurs. »

Annie Gérin, doyenne de la Faculté des beaux-arts, souligne que la Collection Art Volte est unique au Canada.

« Aucune autre université n’offre un tel tremplin à ses diplômés en beaux-arts. Il s’agit d’un prolongement naturel de l’éducation que nous proposons, et d’un grand pas en avant dans la professionnalisation des artistes émergents », souligne-t-elle.


« Les premiers pas sont toujours les plus difficiles »

Camille Bédard (B. Bx-arts 2011), diplômée en histoire de l’art dirigeant le projet, est formelle : les trois à cinq années qui suivent l’obtention du diplôme s’avèrent cruciales pour tout artiste émergent. Durant cette période, s’ils ne manquent pas de temps, de dévouement et de confiance en leur capacité de réussir, les artistes ont toutefois besoin de soutien pour donner un élan à leur carrière.

« C’est donc le moment idéal pour qu’Art Volte intervienne dans leur vie », affirme-t-elle.

Pour figurer dans la collection, les étudiants sortants et les récents diplômés de la Faculté des beaux-arts soumettent leurs œuvres aux fins d’examen par un jury constitué de membres du corps professoral, d’artistes et de conservateurs.

« Le fait que les œuvres de la collection aient été sélectionnées par un jury professionnel lui confère une légitimité dont d’autres plateformes de vente d’œuvres en ligne ne peuvent se targuer », poursuit Camille Bédard.

« Les premiers pas sont toujours les plus difficiles, mais nous sommes là pour ces moments cruciaux. Je suis incroyablement fière de cette collection inaugurale, et je me réjouis à l’avance d’en constater les retombées. »

Imaginary Map No.01, par Alexey Lazarev, 2022 Imaginary Map No.01, par Alexey Lazarev, 2022

Un programme d’« achat local » pour les Montréalaises et Montréalais

Si la Collection Art Volte propose aux diplômés une voie sûre vers l’écosystème artistique montréalais, des liens avec un réseau de collectionneurs et un intermédiaire pour négocier leurs premières transactions commerciales, le perfectionnement professionnel demeure au cœur de sa mission.

Les artistes de la collection recevront en effet une formation donnée par des professionnels du secteur culturel en vue de développer leurs habiletés entrepreneuriales et d’apprendre à présenter leurs œuvres et à en fixer le prix ainsi qu’à écrire efficacement au sujet de leur pratique.

« Le sentiment de communauté qui existe parmi les artistes étudiant à Concordia est le catalyseur de leur croissance, de leur réussite et de leur créativité », soutient Francis Macchiagodena (B. Bx-arts 2016, M. Bx-arts 2020), l’un des 25 premiers artistes sélectionnés pour la collection, qui a pris la parole lors de l’inauguration.

« En prolongeant cette notion de communauté, la Collection Art Volte favorise la poursuite de notre épanouissement en tant qu’artistes et chercheurs en contexte postuniversitaire. »

La Collection Art Volte offrira également une formation aux collectionneuses et collectionneurs potentiels, et ce, dans le but de rendre l’art contemporain plus accessible au public. Dans une élégante galerie numérique, les collectionneurs pourront parcourir des images à haute résolution des œuvres, consulter les profils des artistes et, moyennant des frais d’adhésion de 25 $, réserver des œuvres aux fins d’achat ou de location. Une fois une œuvre sélectionnée, la collection proposera des services de livraison et d’installation.

« Je me plais à envisager cette initiative comme une sorte de programme d’“achat local” pour les Montréalaises et Montréalais, qui pourront tâter le terrain en achetant ou en louant à prix raisonnable les œuvres des talents locaux les plus prometteurs », affirme Annie Gérin.

« Nous voulons que ces artistes fassent ce qu’ils font de mieux »

Au cours de la prochaine année, la collection s’élargira pour appuyer aussi les diplômées et diplômés œuvrant dans les arts de la scène. Certains d’entre eux se produiront ainsi dans le cadre du festival Art POP organisé par POP Montréal dans le Mile-End cet été.

« Nous sommes à développer des partenariats avec des musées, des universités, des festivals et d’autres lieux artistiques dans toute la ville, ce qui assurera aux artistes une visibilité et une expérience enrichies », explique Camille Bédard.

Art Volte est le premier grand projet à voir le jour grâce au fonds d’innovation de la fiducie familiale Peter-N.-Thomson. Ce fonds a été conçu pour assurer le rayonnement de projets d’envergure au-delà de la classe et sur la scène culturelle montréalaise.

Il découle d’un don record de 5,6 millions de dollars qu’a remis la fiducie familiale Peter-N.-Thomson à Concordia en 2019.

« Le fait de voir ce qui n’était initialement qu’une simple idée se transformer en un appui de taille pour les artistes émergents et les collectionneurs en herbe est formidable et aurait beaucoup plu à mon beau-père », se réjouit Leslie Raenden, représentante de la fiducie familiale.

« Le lancement de la collection marque un point culminant de notre partenariat. Nous voulons que ces artistes – des étudiants et diplômés exceptionnels de Concordia – fassent ce qu’ils font de mieux : créer. »


Vidéo : Découvrez comment la Collection Art Volte
renforce les liens entre Concordia et le monde.

Renseignez-vous sur la Collection Art Volte de l’Université Concordia.

 



Retour en haut de page

© Université Concordia