Skip to main content
DERNIÈRES MISES À JOUR EN LIEN AVEC LA COVID-19

EN SAVOIR PLUS

Concordia reçoit le plus important don jamais versé à un programme universitaire de beaux-arts au Québec : 5,6 millions de dollars pour stimuler la créativité

La fiducie familiale Peter-N.-Thomson soutient les étudiants en beaux-arts et donne de l’élan à la Campagne pour Concordia : Place à la nouvelle génération.
14 mars 2019
|

Read English version

L’Université Concordia a reçu le plus important don destiné à un programme universitaire de beaux-arts de l’histoire du Québec. La fiducie familiale Peter-N.-Thomson a versé 5,6 millions de dollars à la Faculté des beaux-arts de Concordia pour soutenir les étudiants au moyen de bourses d’études supérieures, de bourses d’études sur le terrain et d’un fonds d’innovation artistique.

Avant sa mort en 2011, l’homme d’affaires natif de Montréal et résidant aux Bahamas Peter N. Thomson avait discuté ce legs avec sa famille. Il voulait qu’une partie de sa fortune soit versée à des organismes appuyant les artistes, les étudiants et les entrepreneurs.

Sa belle-fille, Leslie Raenden, a choisi la Faculté des beaux-arts de Concordia comme bénéficiaire. « Je crois que Peter serait très fier de voir que nous avons trouvé l’endroit tout désigné pour perpétuer ses idées, déclare Mme Raenden. Concordia correspondait en tous points à ce que nous cherchions. L’Université nous permet de promouvoir et de soutenir le travail des artistes. J’espère que les étudiants et étudiantes n’oublieront pas cette aide qu’ils ont reçue et qu’ils redonneront un jour aux autres. »

Ce don exceptionnel à la Campagne pour Concordia : Place à la nouvelle génération permettra la création de bourses d’études et d’un fonds d’innovation pour contribuer à la mise sur pied de projets signatures de grande envergure.

La doyenne et les directeurs livrent leurs réflexions sur la philanthropie au bénéfice de la Faculté des beaux-arts.

« Ce don de la fiducie familiale Peter-N.-Thomson est un geste extraordinaire, déclare le recteur de Concordia, Alan Shepard. Nous sommes infiniment reconnaissants envers la famille Thomson, grâce à laquelle nous pourrons enrichir le parcours des étudiants et étudiantes et créer des expériences artistiques exceptionnelles pour la collectivité. »

« Ce don accroît notre autonomie, notre mobilité et notre capacité d’adaptation, souligne Rebecca Duclos, doyenne de la Faculté des beaux-arts de l’Université Concordia. Le soutien de la fiducie familiale Peter-N.-Thomson envoie un message clair concernant le vif intérêt que suscitent les beaux-arts, tant dans le milieu universitaire qu’à l’extérieur. »

À propos de Peter N. Thomson

Peter N. Thomson a hérité vers la fin des années 1950 de la Power Corporation of Canada (POW-T). Cette société internationale de gestion et de portefeuille diversifiée avait été cofondée par son père à Montréal. Il en est devenu président et chef de la direction ainsi que président du conseil d’administration en 1962. Il est resté à la tête de l’entreprise jusqu’à sa vente en 1968. Au cours de sa vie, il a siégé à plus de 80 conseils d’administration, dont celui de RBC et de Caribbean Utilities. Il s’est installé aux Bahamas avec sa femme, Linda Grace Thomson, en 1977. Il a passé la majeure partie de son temps sur l’île avec des séjours fréquents à Montréal.

Dans cette vidéo, des amis, des collègues et des membres de la famille du regretté Peter N. Thomson célèbrent le don de 5,6 millions de dollars à la Faculté des beaux-arts de l’Université Concordia.



Back to top Back to top

© Université Concordia