Encore une fois, Concordia se distingue au concours La preuve par l’image du CRSNG

Paola Marino remporte le Prix du public dans le cadre de cet événement annuel
16 novembre 2021
|
Illumination métallo-organique par Paola Marino.

Paola Marino, étudiante aux cycles supérieurs au Département de chimie et de biochimie de la Faculté des arts et des sciences de l’Université Concordia, a remporté un prix important pour son travail en photographie scientifique.

Mme Marino a décroché le Prix du public dans le cadre du concours annuel La preuve par l’image, organisé par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada. Cet événement célèbre le meilleur de la photographie issue de la recherche scientifique étudiante au pays.

La photo de Mme Marino est intitulée Illumination métallo-organique. L’image montre une représentation de NU 1000, un type de réseau organométallique (ou MOF, pour metal–organic framework) composé notamment de zirconium.

Les réseaux organométalliques constituent une classe très intéressante de matériaux poreux, souvent cristallins, composés d’unités organiques et inorganiques.

« Ce réseau organométallique est en lien direct avec ma recherche. C’est l’un des premiers auxquels j’ai été initiée quand j’ai commencé à étudier dans ce domaine, il y a de cela presque quatre ans », explique Paola Marino.

Paola Marino Paola Marino

La jeune chercheuse nourrit depuis longtemps une fascination pour la saisie d’images scientifiques sur pellicule. Elle se dit influencée par des artistes de la trempe de Vincent Van Gogh, lequel l’a inspirée à travers sa célèbre peinture La nuit étoilée.

« C’est un concours de haut calibre, et c’est ce qui le rend aussi stimulant », fait remarquer sa directrice, Ashlee Howarth, professeure adjointe de chimie et de biochimie.

« La photographie scientifique n’est pas seulement un moyen de visualiser des échantillons dans leurs plus menus détails, fait valoir Mme Marino. C’est aussi une façon d’exprimer la beauté dans différents domaines scientifiques. »

« Qui plus est, ce type de photographie joue un rôle important quand vient le temps de capturer la composition d’un échantillon et de le transformer en sujet de conversation. »

Cette distinction de Paola Marino est la dernière d’une série de victoires remportées par l’Université Concordia au concours La preuve par l’image, dont celle de Giuseppe Di Labbio (B. Ing. 2014, M. Sc. A. 2015, Ph. D. 2019), en 2019.


Visitez le laboratoire Howarth de l’Université Concordia
.

 



Retour en haut de page

© Université Concordia