Skip to main content

Concordia fixe de nouvelles cibles de réduction de ses émissions – et appuie le Partenariat climat Montréal

Lisez un message de Graham Carr sur les nouveaux engagements de l’Université en matière de durabilité
10 novembre 2021
|

Chères et chers membres de la communauté de Concordia,

Dans l’esprit des engagements pris par différents acteurs étatiques et non étatiques lors de la COP26 à Glasgow, en Écosse, je suis très heureux d’annoncer la prochaine mesure importante mise en avant par Concordia dans la lutte contre les changements climatiques.

Plus précisément, nous viserons à réduire nos émissions de gaz à effet de serre (GES) sur les campus de 55 pour cent d’ici 2030, par rapport au taux de référence établi en 2014-2015. Il s’agit d’une cible plus ambitieuse que notre trajectoire antérieure – une réduction de 50 pour cent d’ici 2055. En outre, notre Plan en matière de durabilité comporte l’objectif d’atteindre la carboneutralité dans toutes nos activités d’ici 2040. Cette cible cadre avec les résultats des recherches de nombreux experts du climat, dont ceux de notre université, qui craignent que l’échéance de 2050 adoptée par bon nombre d’intervenants soit trop tardive.

Nouvelles cibles en matière de GES

Notre travail pour atteindre ces objectifs découle directement des mesures prises par l’ensemble de notre communauté grâce au leadership de membres de l’effectif étudiant, du corps professoral et du personnel qui sont nos principaux champions en matière de durabilité.

Il y a un an, nous avons lancé le Plan d’action en matière de durabilité de Concordia, qui émane de la Politique sur la durabilité adoptée en 2016. Malgré les défis posés par la pandémie de COVID-19, nous avons persévéré et continuons de mettre en œuvre des mesures significatives. En plus d’avoir amélioré la performance environnementale de Concordia, nous assumons un rôle de leader dans notre ville et dans la communauté universitaire en nous associant à des réseaux plus larges, comme le Partenariat climat Montréal, et en nouant des collaborations concrètes qui accentuent notre incidence.

Les objectifs que nous annonçons aujourd’hui sont ambitieux pour une organisation de notre taille et de notre degré de complexité. C’est pourquoi nous avons également fixé des cibles intermédiaires en 2025 et en 2030 afin de nous assurer que nous sommes sur la bonne voie pour honorer nos engagements.

Leadership en matière de développement durable

Ces nouvelles cibles ambitieuses sont conformes à d’autres mesures audacieuses que nous avons prises et qui contribuent à faire de Concordia un chef de file en matière de durabilité en général et de lutte contre les changements climatiques en particulier. Il s’agit notamment :

Bon nombre de ces mesures sont de grandes premières au Canada et en Amérique du Nord. Grâce à elles et à d’autres mesures prises par notre communauté, Concordia se classe parmi les 20 meilleures universités du monde des palmarès Impact de Times Higher Education pour son enseignement, sa recherche, son rayonnement et sa gestion pour répondre aux ODD de l’ONU sur les changements climatiques et les villes durables.

Développer l’engagement avec le Partenariat climat Montréal

Pour réduire l’impact environnemental de l’humanité à des niveaux durables, chacun doit y mettre du sien. Ainsi, pour accélérer l’adoption de mesures à grande échelle, nous nous servirons également de la position de chef de file de Concordia pour encourager d’autres organisations à s’engager dans la campagne Les grands gestes, dont la plateforme d’engagement est lancée aujourd’hui.

Dirigée par le Partenariat climat Montréal, dont j’ai le privilège de faire partie du comité directeur, la campagne vise à accélérer la transition climatique de Montréal en incitant les organisations membres comme la nôtre à encourager les milieux d’affaires, institutionnel et philanthropique à s’engager publiquement à réduire leurs émissions de GES. Les engagements peuvent être pris en ligne en trois étapes simples, et les mesures proposées sont pertinentes et réalistes tant pour les organisations, comme Concordia, qui sont déjà engagées dans leur transition que pour celles qui en sont encore au point de départ.

Connaître son empreinte carbone

Bien que les grandes organisations puissent avoir un plus grand potentiel pour réduire l’impact environnemental, en tant qu’individus, nous avons tous un rôle à jouer. Comme pour beaucoup de choses, la première étape est de s’informer. Essayez cet outil développé par le laboratoire Matthews sur le climat de Concordia pour mesurer votre empreinte carbone, et faites circuler le lien pour encourager les autres membres de votre réseau à faire de même.

Après avoir parlé à un grand nombre d’entre vous, je sais que le leadership de notre établissement en matière de durabilité est une grande source de fierté pour Concordia. Le succès exige une large participation, et ce, non seulement dans les efforts que nous déployons, mais également dans les idées que nous partageons. En tant que dirigeant d’une organisation du savoir, je suis toujours à l’écoute de vos commentaires sur la façon dont nous pouvons progresser, ensemble, face au plus grand défi de l’humanité.


Cordialement,

Graham Carr
Recteur et vice-chancelier

 



Back to top Back to top

© Université Concordia