Skip to main content
DERNIÈRES MISES À JOUR EN LIEN AVEC LA COVID-19

EN SAVOIR PLUS

Comment le confinement façonnera-t-il la vie urbaine?

Professeur à Concordia, Zachary Patterson animera The Economy of Cities, webinaire d’ESPACE 4 sur l’impact potentiel à long terme de la COVID-19 sur les villes
26 mai 2020
|
Zachary Patterson : « Les villes ont survécu à de nombreux chocs depuis leur émergence. Je ne suis pas sûr que la COVID-19 changera les villes de façon considérable à long terme. » | Photo : Tobias, Unsplash

« La transformation du quotidien pour contrôler la pandémie de la COVID-19 et le transfert en ligne d’une grande partie du travail vont à l’encontre des mécanismes qui poussent les villes à être denses et concentrées », affirme Zachary Patterson, professeur au Département de géographie, urbanisme et environnement de l’Université Concordia.

« La question est de savoir si ces changements temporaires auront des répercussions à long terme, et s’ils pourraient modifier fondamentalement nos villes. »

Le professeur Patterson animera The Economy of Cities: Urban planning and transportation (« l’économie des villes : urbanisme et transport »), webinaire interdisciplinaire organisé le 2 juin à 11 heures par ESPACE 4 de Concordia. Les panélistes discuteront de l’impact potentiel à long terme de la COVID-19 sur le transport et l’urbanisme, et de la manière dont le confinement pourrait façonner la vie urbaine.

À quoi servent les villes?

« Essentiellement, les villes se forment en raison des avantages que les gens et les entreprises tirent du fait d’être à proximité les uns des autres. On parle alors d’économies d’agglomération », explique le professeur Patterson.

« À mesure que les industries progressent sur le plan technologique, l’accès à un bassin de main-d’œuvre à la fois diversifiée et spécialisée devient particulièrement important. Dans une ville, les experts de disciplines diverses peuvent converger et mettre à contribution leurs compétences dans différents secteurs d’une manière qui serait autrement impossible », poursuit-il.

« En gros, les villes permettent la production de la richesse. Elles permettent aux gens d’être productifs, et elles permettent une efficience économique qui serait impossible si les populations extrêmement éparses. »

Zachary Patterson, professeur au Département de géographie, urbanisme et environnement Zachary Patterson, professeur au Département de géographie, urbanisme et environnement.

Transport et communication

Les changements temporaires apportés durant la pandémie pourraient cependant entraîner une évolution à long terme de la planification urbaine.

« Par exemple, pendant des décennies, le paradigme dominant chez les urbanistes universitaires a été d’encourager l’usage du transport en commun, mais certains s’inquiètent maintenant que les gens tablent davantage sur des modes de déplacement individuels, en particulier la voiture. Il est du moins possible que la situation actuelle fasse hésiter les gens à emprunter le transport en commun, même quand les risques immédiats pour la santé se seront estompés », soutient le professeur Patterson.

« Un second facteur concerne la ville elle-même. Comme la pandémie nous montre qu’une grande partie de nos activités peut se faire à distance, la tendance à s’installer dans les villes à forte densité pourrait s’inverser. Les entreprises pourraient réaliser qu’elles n’ont pas besoin d’un expert qui vit à proximité », ajoute-t-il.

« Il pourrait demeurer habituel de recourir aux compétences d’un expert mondial travaillant à distance dans un autre fuseau horaire. La nature des villes pourrait s’en trouver modifiée à long terme. L’évolution de l’urbanisme pourrait dépendre du degré d’aisance que les gens finiront par acquérir dans l’utilisation des technologies de télétravail. »

L’économie des villes : urbanisme et transport

Dans le cadre du webinaire, Zachary Patterson discutera avec trois collègues chercheurs de Concordia : Pierre Gauthier, professeur agrégé de géographie, urbanisme et environnement; Meghan Joy, professeure adjointe au Département de science politique; et Axel Watanabe, professeur adjoint au Département des sciences économiques.

Pierre Gauthier parlera de l’utilisation du sol, du transport et de la durabilité, ainsi que de l’incidence potentielle de la pandémie sur ces secteurs.

Meghan Joy partagera son point de vue sur les questions de gouvernance et les répercussions potentielles du virus sur la planification urbaine et le zonage. Elle explorera notamment l’impact de la situation sur les personnes âgées vivant en milieu urbain.

Axel Watanabe examinera les économies d’agglomération et les répercussions économiques potentielles à court et à long terme de la pandémie.


Participez au webinaire gratuit
The Economy of Cities: Urban planning and transportation, qui aura lieu le 2 juin à 11 heures. Les participantes et participants peuvent s’inscrire au webinaire Zoom ou le regarder en direct sur la page Facebook d’ESPACE 4.

Pour adresser à l’avance vos questions aux panélistes, écrivez à
info.4@concordia.ca.



Back to top Back to top

© Université Concordia