Yoshua Bengio donnera une conférence sur le passé, le présent et l’avenir de l’apprentissage profond à Concordia

À cette occasion, le chercheur en IA reconnu mondialement recevra également le prix Pierre-Devijver 2022 pour ses travaux sur la reconnaissance des formes statistiques
17 août 2022
|

Yoshua Bengio : « Je suis honoré d’être récompensé par ce prestigieux prix qui porte le nom d’un chercheur aussi influent. » Yoshua Bengio : « Je suis honoré d’être récompensé par ce prestigieux prix qui porte le nom d’un chercheur aussi influent. »

Yoshua Bengio n’en est pas à ses premiers exploits en carrière.

En 2022, il est l’informaticien ayant l’indice h le plus élevé au monde. Cet indice quantifie la productivité d’un chercheur et le nombre de citations de ses publications. Il a reçu de nombreux prix et honneurs, y compris le prix A.-M.-Turing en 2018, souvent qualifié de prix Nobel de l’informatique.

Fondateur et directeur scientifique de Mila – Institut québécois d’IA à Montréal et sommité reconnue de l’intelligence artificielle (IA) et de l’apprentissage profond, M. Bengio se dit toujours passionné par la recherche fondamentale. Professeur d’informatique et de recherche opérationnelle à l’Université de Montréal, il souligne être ravi de visiter Concordia à la fin mois pour y prononcer une conférence et être honoré par ses pairs.

Il recevra également le prix Pierre-Devijver de l’International Association for Pattern Recognition (IAPR).

Ching Yee Suen, professeur d’informatique et de génie logiciel à l’École de génie et d’informatique Gina-Cody de Concordia, procédera à la remise du prix lors du S+SSPR Workshop 2022 de l’IAPR le 26 août. Cet atelier aura lieu à l’École Gina-Cody les 26 et 27 août.

Homme souriant portant une chemise rayée à col, une cravate et un cardigan gilet « L’engagement de Concordia dans la recherche sur la reconnaissance des formes et l’IA en fait le lieu idéal pour souligner ses réalisations, » affirme Ching Yee Suen.

M. Suen est un éminent chercheur dans le domaine de la reconnaissance des formes. Il coprésidera un atelier avec son collègue Adam Krzyzak, également professeur d’informatique et de génie à Concordia.

« Nous sommes ravis de recevoir M. Bengio et de célébrer avec lui l’obtention de ce prix », souligne M. Suen, qui est aussi directeur du Centre d’études en reconnaissance des formes et en intelligence artificielle (CENPARMI) de l’Université.

« L’engagement de Concordia dans la recherche sur la reconnaissance des formes et l’IA en fait le lieu idéal pour souligner ses réalisations. »

L’Université a investi dans ces domaines de recherche grâce au CENPARMI, fondé en 1988. De concert avec l’Institut de l’IA appliquée inauguré plus tôt cette année, Concordia réunit les chercheurs et chercheuses pour approfondir les connaissances sur les applications de l’IA, de l’apprentissage automatique et de la reconnaissance des formes tournées vers la nouvelle génération et pour explorer les enjeux de société qui en découlent.

Une conférence sur l’apprentissage profond

Après avoir accepté son prix au S+SSPR Workshop de l’IAPR, M. Bengio prononcera une conférence intitulée « Deep Learning: Past, Present, and Future » (« Passé, présent et avenir de l’apprentissage profond »). Elle portera sur ce sous-domaine de l’apprentissage automatique qui s’inspire de la structure et de la fonction du cerveau.

« Grâce à ses travaux avant-gardistes, Pierre Devijver a ouvert la voie à de nombreux informaticiens et favorisé des percées majeures en IA et dans d’autres domaines », explique-t-il.

« J’ai hâte de visiter Concordia et je suis honoré d’être récompensé par ce prestigieux prix qui porte le nom d’un chercheur aussi influent. »

Une reconnaissance mondiale

Le prix Pierre-Devijver est remis tous les deux ans à un scientifique exceptionnel qui a grandement contribué au domaine de la reconnaissance des formes statistiques. Créé par le Technical Committee on Statistical Pattern Recognition de l’IAPR, ce prix rend hommage à l’un des pères de ce domaine d’études, Pierre Devijver.

Yoshua Bengio est reconnu mondialement pour ses avancées conceptuelles et en génie sur les réseaux de neurones artificiels et l’apprentissage profond. Il a obtenu un doctorat en informatique de l’Université McGill en 1991, puis a été boursier postdoctoral en apprentissage statistique et en données séquentielles au Massachusetts Institute of Technology.

En 1993, il a effectué un deuxième stage postdoctoral sur les algorithmes d’apprentissage et de vision aux AT&T Bell Laboratories (actuellement Nokia Bell Labs) au New Jersey.

M. Bengio est membre à la fois de la Société royale du Canada et de la Royal Society of London, ainsi qu’officier de l’Ordre du Canada. Il codirige le programme Apprentissage automatique, apprentissage biologique de CIFAR en tant que Senior Fellow et est directeur scientifique d’IVADO.

Récemment, Yoshua Bengio a été fait Chevalier de la Légion d’honneur par la France et s’est vu décerner le prix Princesse des Asturies de recherche technique et scientifique en Espagne.


Inscrivez-vous au 
S+SSPR Workshop 2022 de l’International Association for Pattern Recognition, qui aura lieu à l’École de génie et d’informatique Gina-Cody les 26 et 27 août.

Apprenez-en plus sur le CENPARMI, le Département d’informatique et de génie logiciel et l’Institut d’IA appliquée de l’Université Concordia.



Retour en haut de page

© Université Concordia