Tout le monde peut travailler en conception d’expérience utilisateur

Le concepteur d’expérience utilisateur Charlie Gedeon explique en quoi un parcours atypique et une expérience professionnelle originale se prêtent bien à une carrière dans ce domaine.
13 décembre 2021
|
Par Charlie Gedeon

bonhomme sur une maquette expérience utilisateur

Vous souhaitez devenir conceptrice ou concepteur d’expérience utilisateur? Peut-être songez-vous à vous réorienter vers ce domaine? Pour ma part, après des études en marketing, j’ai entamé une carrière de concepteur d’expérience utilisateur alors que je ne possédais aucune formation officielle dans ce domaine. Je peux vous assurer qu’il s’agit d’une carrière des plus accessibles pour les gens qui cherchent à se lancer dans le secteur des technologies. Cela tient principalement au fait que la conception d’expérience utilisateur présente une courbe d’apprentissage relativement facile comparativement à d’autres emplois du domaine.

Cela dit, je ne voudrais pas insinuer que la conception d’expérience utilisateur est une discipline facile à maîtriser. Comme pour toute autre compétence, vous devrez consacrer beaucoup de temps et d’efforts si vous souhaitez devenir un véritable expert et diriger une équipe. Toutefois, si vous cherchez simplement à devenir employable, le processus est assez facile. Voici pourquoi.

 

Votre expérience précédente est pertinente

En conception d’expérience utilisateur, une grande partie de votre travail consistera à effectuer des exercices de remue-méninges et des recherches, à communiquer avec différentes parties prenantes et à analyser les rétroactions. Je ne connais aucun emploi de nature non technique qui ne requière pas une partie, voire la totalité, de ces compétences. Autrement dit, quelles que soient votre formation et votre expérience, vous possédez sans doute déjà toutes les compétences nécessaires pour réaliser, en grande partie, un projet typique de conception d’expérience utilisateur.

 

Vous n’avez pas besoin de savoir programmer

C’est vrai. Je travaille comme concepteur d’expérience utilisateur et d’interface utilisateur (IU) depuis huit ans et je n’ai jamais eu à faire de la programmation. Cela dit, en tant que conceptrice ou concepteur, vous participerez tout de même à des conversations techniques intéressantes et apprendrez à utiliser des outils de pointe. Comme vous passerez beaucoup de temps à discuter avec des développeuses et développeurs, posséder une certaine connaissance de la programmation constitue un atout, mais vous aurez également de nombreuses occasions de l’acquérir dans le cadre de votre travail.

 

Vous pouvez travailler en conception d’expérience utilisateur sans nécessairement avoir un talent d’artiste

On croit souvent, à tort, que le métier de conceptrice ou concepteur d’expérience utilisateur nécessite un certain talent artistique. En réalité, les habiletés visuelles exigées pour ce travail diffèrent sensiblement de celles que l’on attend d’une ou un graphiste, d’une illustratrice ou d’un illustrateur. Généralement, il suffit de quelques mois pour comprendre, dans les grandes lignes, comment l’alignement, la couleur et la typographie façonnent l’expérience visuelle. De plus, les conceptrices et concepteurs d’expérience utilisateur ont souvent recours à des outils qui permettent de signaler les incohérences afin de s’assurer que le produit final sera conforme à la norme sur le plan esthétique. La communauté professionnelle des conceptrices et concepteurs propose également de nombreuses ressources en ligne gratuites que vous pouvez utiliser pour compenser, s’il y a lieu, votre inexpérience sur le plan artistique.

 

Vous apportez une perspective innovante dans un domaine en constante évolution.

Puisque les technologies évoluent rapidement, les pratiques exemplaires et les outils mis en œuvre dans tous les emplois du secteur technologique sont en constante évolution. Cela peut sembler ardu pour certains, mais cette réalité comporte deux avantages importants. Premièrement, le travail reste intéressant. Deuxièmement, le secteur évolue si vite que tout le monde est constamment en apprentissage. Si l’expérience préalable offre effectivement certains avantages, le fait de ne pas connaître les normes antérieures permet aux novices d’aborder les problèmes différemment et de proposer des solutions plus novatrices.

J'ai travaillé aux côtés de conceptrices et de concepteurs ayant une formation en cinéma, en anthropologie et en comptabilité. Grâce à leur expérience diversifiée, ils ont apporté une perspective originale, et leurs compétences en dehors du domaine visuel leur ont permis de se démarquer de leurs pairs.

Il est facile d’acquérir les compétences techniques de base de la conception d’expérience utilisateur. Pour franchir le pas, vous devez surtout cesser de vous demander si votre formation est pertinente et commencer à réfléchir à la façon dont elle peut vous faire sortir du lot.  

 

 

Inscrivez-vous dès aujourd’hui au certificat en UX (donné uniquement en anglais) de la Formation continue Concordia.



Retour en haut de page

© Université Concordia