Skip to main content

Cinq membres de la communauté de Concordia en nomination pour de prestigieuses récompenses du monde littéraire

Diplômés et étudiants repoussent les frontières de la littérature canadienne par l’expérimentation de pratiques créatives uniques en leur genre
12 juillet 2021
|
Par Andrea Wong

Salle de lecteur Mordecai Richler Stephanie Bolster: « Voir plusieurs de nos diplômées et diplômés dominer ces courtes listes prestigieuses est tout à fait remarquable »

Cinq talents littéraires de Concordia se sont récemment hissés au sommet de la liste des nominations à plusieurs prix d’envergure nationale.

Poétesse, artiste et traductrice, Oana Avasilichioaei (M.A. 2002, dipl. 2e cycle 2016) figurait au nombre des finalistes du Prix littéraire du Gouverneur général 2020 dans les catégories Poésie et Traduction, aux côtés de Sachiko Murakami (M.A. 2006), également en nomination dans la catégorie Poésie.

Chaque année, dans le cadre de la cérémonie de remise des Prix littéraires du Gouverneur général, le Conseil des arts du Canada célèbre ce qui se fait de mieux en littérature canadienne. Mmes Avasilichioaei et Murakami ont toutes deux déjà été en nomination pour ce prix – Oana Avasilichioaei a remporté les honneurs dans la catégorie Traduction en 2017.

Yusuf Saadi – un autre membre de la communauté de Concordia – comptait parmi les finalistes du prix Griffin de poésie, la récompense la plus généreuse dans ce domaine au Canada. Ce doctorant en lettres et sciences humaines a fait la courte liste pour Pluviophile (Éditions Nightwood, 2020), son premier recueil de poèmes, et ce, sous sa forme tant intégrale qu’abrégée. Deux prix littéraires, chacun assorti d’une bourse de 65 000 $, sont remis chaque année.

Jessica Bebenek (M.A. 2018) et Hannah Green (M.A. 2020) figuraient parmi les finalistes du prix RBC Bronwen Wallace de poésie, destiné à encourager de futurs talents littéraires canadiens. En 2020, deux des trois finalistes de ce prix assorti de 10 000 $ étaient aussi diplômés de Concordia.

« Voir plusieurs de nos diplômées et diplômés dominer ces courtes listes prestigieuses est tout à fait remarquable », affirme Stephanie Bolster, professeure de création littéraire au Département d’études anglaises. « Je me sens privilégiée d’avoir fréquenté de tels écrivaines et écrivains, aussi vaillants qu’imaginatifs, et d’avoir pu m’imprégner de leur sensibilité à travers leurs œuvres. »

Oana Avasilichioaei autoportrait en miroir Oana Avasilichioaei

Une œuvre « diligente et inspirée »

Lorsqu’elle a pris la décision de vivre à Montréal et de s’inscrire à Concordia, Oana Avasilichioaei était en quête d’idées et d’opinions différentes.

« J’ai senti que j’avais besoin d’un endroit où je parferais mes nouvelles compétences, où l’on commenterait mon travail et où j’apprendrais de mes interactions avec l’autre », explique-t-elle.

Étant donné que l’anglais n’est pas sa première langue, Oana Avasilichioaei se permet d’étirer le langage et la syntaxe d’une façon unique dans son œuvre. Ayant elle-même enseigné à la lauréate, Stephanie Bolster se souvient de ses écrits comme imprégnés d’une puissance intemporelle et d’un sens implicite du mystère.

« À la fois dérangeants et envoûtants, ses poèmes entremêlent sans effort le littéral et le mythologique », explique la Pre Bolster. « Son œuvre a toujours été diligente et inspirée. »

Intitulé Eight Track (Talonbooks, 2019) le recueil de poèmes d’Oana Avasilichioaei convie le lecteur à un voyage unique : l’exploration de l’œuvre philosophique de Jacques Derrida et du monde de la surveillance en mots et en images. En cartographiant la fluidité de genre d’un des personnages principaux et le parcours d’une enfant atteinte d’une maladie incurable, la traduction que fait Oana Avasilichioaei du roman La chambre Neptune de l’écrivain québécois Bertrand Laverdure (The Neptune Room [Book*hug Press, 2020]) propose un récit transformateur sur les mystères de l’identité.

Finalistes 2020-2021

Prix littéraire du Gouverneur général
Eight Track et The Neptune Room, Oana Avasilichioaei
Render, Sachiko Murakami

Prix Griffin de poésie
Pluviophile, Yusuf Saadi

Bourse RBC Bronwen Wallace pour écrivains émergents
Jessica Bebenek
Hannah Green

Apprenez-en davantage sur le Département d’études anglaises de l’Université Concordia.



Retour en haut de page

© Université Concordia