Skip to main content

Formation continue Concordia participe à l’élaboration d’un cadre de compétences en intelligence artificielle

Conçue en collaboration avec des partenaires locaux, l’initiative comble les lacunes de ce domaine émergent en matière d’éducation et de formation
25 novembre 2021
|
« L’élaboration de ce cadre nous a permis de découvrir l’écosystème montréalais de l’IA », affirme Sherry Blok. | Photo : Possessed Photography, Unsplash

Formation continue Concordia a participé à l’élaboration d’un cadre de compétences en intelligence artificielle (IA) destiné à l’enseignement supérieur, notamment aux cégeps, aux universités et au milieu de l’apprentissage continu. Cette initiative est une collaboration avec le Collège Dawson de Montréal et le Pôle montréalais d’enseignement supérieur en intelligence artificielle (PIA).

L’objectif est d’inciter les éducateurs et les concepteurs de programmes à remédier aux lacunes en matière de formation et de perfectionnement qui existent dans le domaine de l’IA afin de créer une « filière de réussite » au profit d’une variété d’apprenants. Le cadre servira d’assise à des programmes d’éducation et de formation professionnelle alignés sur les besoins de l’industrie et conçus pour favoriser un équilibre entre les compétences techniques, entrepreneuriales et humaines ainsi que les facteurs sociaux et éthiques.

« Notre but est de rendre l’IA plus accessible au grand public », explique Alicia Apostolakos (M.A. 2020), conceptrice pédagogique à Formation continue Concordia ayant facilité l’élaboration du cadre.

« En collaboration avec nos partenaires montréalais du milieu de l’IA, nous avons mis à profit notre expertise en conception pédagogique et en éducation pour créer une carte exhaustive de compétences aisément assimilée par les profils non techniques. »

Mme Apostolakos ajoute que l’approche axée sur les applications adoptée aux fins de description des compétences requises par les praticiens de l’IA permet de mieux servir les communautés.

« Cette démarche appuie l’élaboration, l’intégration et le renouvellement de programmes techniques et non techniques répondant aux besoins du milieu de travail. »

Faire partie d’un mouvement

Le soutien financier et moral du PIA a permis la mise au point du cadre par une équipe de membres des communautés de l’Université Concordia et du Collège Dawson. Sherry Blok, Joel Trudeau (B. Sc. 2000) et Robert Cassidy ont piloté le projet, menant notamment une consultation exhaustive auprès d’experts en la matière, de concepteurs pédagogiques et de professionnels de l’élaboration de programmes.

L’équipe a conçu le cadre en respectant des directives précises, et veillé à ce que son travail soit rigoureux, intégré, accessible, et axé sur la communauté et l’humain.

« L’élaboration de ce cadre nous a permis de découvrir l’écosystème montréalais de l’IA et de nous établir en tant que partenaires et intervenants, affirme Sherry Blok, directrice des programmes à Formation continue Concordia. Nous avons l’impression de faire partie d’un mouvement, et notre présence sur le devant de la scène nous ouvre d’autres possibilités de collaboration. »

Le projet s’inscrit dans un éventail de 14 cadres de compétences collaboratifs distincts issus d’établissements d’enseignement partenaires. Le PIA est une initiative conjointe rassemblant des chercheuses et chercheurs, enseignantes et enseignants, professeures et professeurs, et gestionnaires de programmes d’études de sept universités et 12 collèges montréalais.

« En 2019, lorsque le PIA a lancé un appel de projets visant à refléter les besoins actuels et futurs de l’écosystème montréalais de l’IA, j’étais convaincu que les membres du corps professoral et les professionnels des cégeps et des universités proposeraient d’excellentes idées », affirme Benoit Pagé, directeur du PIA.

« Je suis très impressionné par le résultat de la collaboration entre Dawson et Concordia. Je me réjouis de suivre la mise en œuvre de cette filière de réussite du collège à l’université et au-delà, et j’espère qu’elle inspirera d’autres initiatives. »

Pour Joel Trudeau – qui enseigne au Département de physique du Collège Dawson et est responsable de l’intelligence artificielle au sein de Dawson AI – et son équipe, cette participation à l’élaboration du cadre s’est avérée une expérience extraordinaire.

« En fin de compte, nous avons clairement démontré le potentiel et le besoin immenses d’une collaboration entre les établissements pour relever les défis communs de l’éducation à l’ère de l’IA », souligne-t-il.

« Dawson sera fière d’utiliser le cadre aux fins d’élaboration et de mise en œuvre d’un programme d’études en IA. Nous sommes ravis d’entreprendre ainsi une nouvelle collaboration des plus passionnantes avec Concordia. »


Apprenez-en davantage sur
Formation continue Concordia.

 

 



Retour en haut de page

© Université Concordia