Skip to main content
DERNIÈRES MISES À JOUR EN LIEN AVEC LA COVID-19

EN SAVOIR PLUS

ConUHacks V accueillera 800 participants de l’Ontario, du Québec et d’ailleurs

L’événement de cette année compte plus de commanditaires que jamais
17 janvier 2020
|
Le groupe étudiant HackConcordia (ci-dessus) espère évaluer encore plus de projets que les 124 de l’an dernier.

Des centaines de participants se préparent en vue du marathon de programmation ConUHacks V.

Le marathon de programmation annuel rassemble des programmeuses et des programmeurs en herbe ainsi que d’autres adeptes de développement de logiciels à l’occasion d’un intense défi de 24 heures.

Cette année, l’événement se déroulera au pavillon John-Molson de l’Université Concordia, du samedi 25 janvier jusqu’aux petites heures du lendemain matin.

Organisé par le groupe étudiant HackConcordia, ConUHacks est le plus important marathon de programmation à Montréal. Des quelque 2 500 étudiants ayant soumis leur candidature, entre 750 et 800 auront la chance de compter parmi les concurrents. Les participants disposeront d’une journée pour créer un projet technologique, par exemple un outil robotique, un jeu vidéo, un site Web novateur ou encore une application mobile, Web ou de réalité virtuelle.

Les organisateurs s’attendent à accueillir des représentants de 45 programmes d’études et de 40 établissements, dont des écoles secondaires et des cégeps de Montréal, ainsi que des universités du Québec et de l’Ontario. Certaines candidatures provenaient d’aussi loin que la Colombie-Britannique et la Californie.

Zachary Bys, coprésident de HackConcordia, a surtout hâte d’assister aux démonstrations des projets. « C’est vraiment formidable de voir ce que les étudiantes et étudiants sont capables de créer en seulement 24 heures. Leurs projets sont créatifs, innovants et difficiles sur le plan technique. »

Un nombre record de commanditaires

« Cette année, nous comptons un nombre record de 49 commanditaires, souligne M. Bys. Au total, 38 entreprises commanditaires seront présentes à l’événement, et chacune peut inviter jusqu’à quatre représentants. »

L’un des principaux attraits du marathon de programmation ConUHacks est qu’il permet aux étudiants de rencontrer des représentants d’entreprise, et vice-versa. Pour les étudiants, c’est l’occasion de faire bonne impression auprès d’employeurs potentiels. Quant aux commanditaires, ils sont toujours prêts à apporter leur soutien et peuvent recruter de nouveaux talents.

« Les commanditaires disposent de kiosques où faire connaître leur entreprise, explique M. Bys. Ils offrent aussi des ateliers passionnants sur divers sujets, allant de la génération d’idées à l’apprentissage machine. »

Défi et prix

Les organisateurs de ConUHacks sont fiers d’offrir un marathon de programmation sans thème précis qui permet aux étudiants d’entreprendre n’importe quel type de projet.

Les participants peuvent réfléchir à leur projet au préalable, mais il ne leur est pas permis d’amorcer la programmation avant le jour J. 

À leur arrivée, les étudiants reçoivent un sac rempli de cadeaux, comme des chandails, des tuques et des tasses aux couleurs de l’événement. Durant le marathon, les participants reçoivent trois repas ainsi que des collations et des boissons.

Les commanditaires fournissent du financement, mais également les ressources technologiques nécessaires pour accéder à leurs interfaces de programmation. Ils organisent aussi des concours liés à leurs propres technologies afin que les étudiants puissent développer des solutions et gagner des prix.

Trois grands prix sont par ailleurs décernés aux meilleurs projets, qui ne sont toutefois révélés qu’à la toute fin du marathon.

Le marathon de programmation

L’an dernier, 124 projets ont été soumis. Cette année, les organisateurs espèrent en évaluer encore davantage.

Jeremiah-David Wreh, un étudiant de quatrième année en génie logiciel à l’École de génie et d’informatique Gina-Cody de l’Université Concordia, n’en est pas à son premier marathon de programmation.

« J’ai vraiment hâte de trouver une idée inspirante et de m’attaquer à la programmation avec mes amis. Et aussi de prendre une petite pause de mes travaux universitaires, indique-t-il.

« J’apporterai deux choses importantes : des vêtements chauds et un matelas gonflable. »


Consultez le site Web de
ConUHacks V pour en savoir plus sur cet événement, ou lisez les publications sur Twitter.

 



Back to top Back to top

© Université Concordia