Concordia University

https://www.concordia.ca/content/shared/fr/actualites/nouvelles/2019/04/18/concordia-tiendra-un-forum-d-echange-des-connaissances-sur-l-accessibilite-en-environnement-d-apprentissage-numerique.html

Concordia tiendra un forum d’échange des connaissances sur l’accessibilité en environnement d’apprentissage numérique

Des experts de Microsoft et de l’Institut national canadien pour les aveugles figureront parmi les conférenciers
18 avril 2019
|
« Nous devons puiser dans l’intelligence collective, réaliser des essais avec les utilisateurs et espérer un avenir meilleur. » | Photo : XBox Adaptive Controller de Microsoft

La conception classique de ce qui constitue un environnement d’apprentissage normatif devient rapidement chose du passé.

Pour que les universités d’aujourd’hui soient aussi inclusives et accessibles que possible, il importe en effet d’envisager toutes les options – y compris le design physique et les outils pédagogiques numériques destinés aux personnes en situation de handicap.

C’est dans cette perspective que l’Université Concordia organise un forum d’échange des connaissances de deux jours qui examinera les questions d’accessibilité et d’inclusivité dans les environnements d’apprentissage numérique.

L’événement accessXchange, qui se tiendra les 24 et 25 avril au Centre des congrès de l’Université, rassemblera érudits, étudiants et administrateurs dans une ambiance dynamique combinant causeries, séance de conception collaborative et exercices de développement communautaire.

« Le forum d’échange des connaissances est l’occasion de lancer une conversation sur les approches accessibles et inclusives de l’apprentissage », affirme Sandra Gabriele, vice-rectrice exécutive adjointe à l’innovation en enseignement et en apprentissage, et organisatrice de l’événement.

« Cela nous tient à cœur en tant qu’éducateurs, car nous savons que le design inclusif des salles de classe, des appareils et des cours à l’intention des étudiants en situation de handicap profite à un large éventail d’apprenants. Chaque université devrait s’y atteler. »

« Il faut inclure délibérément, sous peine d’exclure involontairement »

Les conférenciers d’honneur du forum seront Bryce Johnson, cofondateur de l’Inclusive Technologies Lab de Microsoft, à Redmond, dans l’État de Washington, Jutta Treviranus, directrice de l’Inclusive Design Research Centre à l’Université de l’École d’art et de design de l’Ontario, à Toronto, et Mahadeo Sukhai, chef de la recherche et de l’accessibilité à l’Institut national canadien pour les aveugles, à Toronto.

M. Johnson faisait partie de l’équipe qui a mis au point le XBox Adaptive Controller, qui permet aux personnes sans pouces, doigts ou contrôle moteur de jouer à des jeux vidéo.

La philosophie du forum accessXchange peut être résumée par un panneau affiché dans son laboratoire, sur lequel on peut lire : « Il faut inclure intentionnellement et délibérément, sous peine d’exclure involontairement. »

Ce sont ces exclusions involontaires en matière de design que les établissements modernes doivent constamment s’efforcer de prévenir dans le but d’améliorer les conditions du plus grand nombre d’étudiants possible.

« Par exemple, si vous avez une déficience visuelle, vos environnements d’apprentissage en ligne ne sont pas toujours compatibles avec un lecteur d’écran, ce qui vous complique la tâche », explique Robert Cassidy, directeur du Centre d’appui à l’enseignement et à l’apprentissage de Concordia.

« Parfois, les enseignants ignorent l’existence de tels problèmes. Les déficiences auditives posent d’autres difficultés. Nous devons clarifier les droits des étudiants de même que nos normes institutionnelles. »

« L’amélioration de l’accès numérique signifie beaucoup de choses »

Ann-Louise Davidson, directrice adjointe de Milieux, l’institut de recherche en arts, culture et technologie de Concordia, organisera une séance de conception collaborative le deuxième jour de l’événement. Cet atelier pratique permettra aux participants de fabriquer des prototypes de manettes de jeu accessibles au moyen d’appareils électroniques, de microcontrôleurs et même de matériaux simples comme le carton.

« L’amélioration de l’accès numérique signifie beaucoup de choses, explique la Pre Davidson. Il peut s’agir d’infrastructure numérique et physique, de systèmes ou d’interfaces. L’équipe d’étudiants que j’ai rassemblée pour l’événement possède une bonne expérience des besoins particuliers, des écrans et des manettes de jeu accessibles ainsi que des questions de mobilité. »

Comment les établissements peuvent-ils perfectionner les environnements et les appareils d’apprentissage numérique selon elle?

« C’est la grande question. Le forum rassemblera des makers, des concepteurs, des experts en convivialité et des éducateurs. Nous devons puiser dans l’intelligence collective, réaliser des essais avec les utilisateurs et espérer un avenir meilleur. »

L’événement est subventionné par le ministère québécois de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur dans le cadre de l’Entente Canada-Québec. La subvention est cogérée par Sandra Gabriele et Robert Cassidy, avec le concours de partenaires de l’Université McGill, de l’Université Bishop’s, du Collège Dawson et de Cégep à distance.

 

L’événement accessXchange se tiendra les 24 et 25 avril au Centre des congrès de l’Université Concordia, situé au 9e étage du pavillon de l’École de gestion John-Molson (MB), au 1450, rue Guy, sur le campus Sir-George-Williams. Inscrivez-vous aujourd’hui!

Apprenez-en davantage sur le Centre d’appui à l’enseignement et à l’apprentissage de Concordia.



Back to top

© Université Concordia