Skip to main content
notice

QUESCREN and Community Partners launch The Com-Unity Project // QUESCREN et des groupes communautaires d’expression anglaise du Québec lancent le projet COM-Unity

Celebrating our Milestones – Unforgettable Neighbours, Illustrious Traditions, Youth! (COM-Unity)
December 11, 2020

Quebec groups that represent different sectors of the English-speaking community have come together to launch an exciting new initiative that will highlight and amplify a sense of belonging for English-speakers in Quebec. 

The COM-Unity project brings together partner organizations from the arts, culture, heritage and education sectors, whose individual projects aim to explore, celebrate and share the stories that reflect English-speaking communities and build a strong sense of identification with Quebec.

QUESCREN is pleased to be managing the overall initiative and its Community of Practice.

Want to know more? Check out the COM-Unity website and Facebook page.

The Community Partners

The COM-Unity Project is funded by the Quebec government's Secrétariat aux relations avec les Québécois d’expression anglaise.


Des groupes représentant divers secteurs de la communauté québécoise d’expression anglaise se sont réunis pour lancer un passionnant nouveau projet qui mettra en lumière et amplifiera le sentiment d’appartenance des Québécois d’expression anglaise.

Le projet COM-Unity rassemble six organismes partenaires des secteurs des arts, de la culture, du patrimoine et de l’éducation, dont les projets individuels visent à explorer, à célébrer et à faire connaître les récits reflétant les communautés d’expression anglaise afin qu’elles s’identifient avec fierté au Québec.

QUESCREN est heureux de gérer l'initiative globale ainsi que sa communauté de praticiens et praticiennes.

Vous voulez en savoir plus ? Consultez le site web de COM-Unity et la page Facebook.

Partenaires du projet :

Ce projet est financée par le Secrétariat aux relations avec les Québécois d’expression anglaise du gouvernement du Québec.




Back to top Back to top

© Concordia University