notice

Les universités canadiennes s’unissent en tant qu’investisseurs pour contribuer à la lutte contre la crise climatique

L’initiative UNIE (Réseau universitaire pour l’engagement actionnarial) cible les émissions de gaz à effet de serre et les risques climatiques dans les entreprises de l’ensemble de l’économie
22 février 2021
|

English version

Une coalition de fonds de dotation et de régimes de retraite universitaires canadiens, dont fait partie l'université Concordia, lance une nouvelle initiative par l’entremise de SHARE, un organisme de défense des investisseurs à but non lucratif, afin de collaborer avec les sociétés investies sur les risques liés aux changements climatiques.

Au nom de la nouvelle initiative Réseau universitaire pour l’engagement actionnarial (UNIE), SHARE collaborera avec des sociétés ouvertes nord-américaines détenues dans des portefeuilles de dotation et de retraite universitaires pour faire face aux risques omniprésents associés aux changements climatiques. L’initiative UNIE se concentrera sur les secteurs clés où le plaidoyer peut faire la plus grande différence, notamment les finances, les transports, l’énergie et les services publics, ainsi que la fabrication.

Les premiers participants comprennent la Carleton University, l’Université Concordia, l’Université McGill, McMaster University, Mount Alison University, l’Université de Montréal, University of St. Michael’s College, University of Toronto Asset Management, University of Victoria, et York University.

L’initiative UNIE vise à la fois à réduire les émissions de gaz à effet de serre et à accélérer la transition vers une économie sobre en carbone.

« Les mesures prises aujourd’hui par les investisseurs institutionnels joueront un rôle crucial pour déterminer comment la société se comportera face au changement climatique », souligne Thomas.

Cela nous permet d’influencer la manière et la rapidité de la transition vers une économie faible en carbone. La discussion a commencé il y a plus d’un an et s’est poursuivie par le biais de rencontres en ligne au cours de 2020. L’initiative est ouverte aux nouveaux membres et de nouvelles institutions s’y joignent régulièrement au fur et à mesure que celle-ci se fait connaître. 




Retour en haut de page

© Université Concordia